Romanée Conti : Aubert de Villaine élu Decanter Man of the year

decanterLe propriétaire du domaine de la Romanée-Conti, l’un des vignobles les plus connus au monde, a été élu Decanter Man of The Year 2010 par le journal spécialisé éponyme.

C’est une petite révolution dans la hiérarchie des heureux élus puisque Aubert de Villaine est le premier producteur de vins de Bourgogne à recevoir ce prix depuis sa création. Modeste, il semblerait qu’il ait d’ailleurs refusé dans un premier temps sa récompense, avant de se raviser, pour finalement l’accepter.

Co-propriétaire du domaine familiale de la Romanée-Conti avec la famille Leroy, Aubert de Villaine a longuement hésité avant de marcher dans les traces de son père. Après des études de droit et de littérature, il s’est envolé pour New-York et a débuté sa carrière par l’importation de vins de Bourgogne. Passionné par le vin, il s’est également adonné au journalisme et a interviewé, entre autres, Robert Mondavi en 1966.

C’est à cette période que son père l’appelle à ses côtés. Il débute comme apprenti au domaine. Depuis ce temps, il n’a cessé de mettre son dévouement, sa passion et son exigence au service de la Romanée-Conti, qui continue de produire les plus grands vins rouges au monde.

A travers ce prix, ce n’est pas seulement ses compétences qui sont récompensées, mais également son implication dans le monde viticole international.

2009 : Nicolas Catena, Mendoza, Argentina
2008 : Christian Moueix, Petrus
2007 : Anthony Barton, Château Léoville-Barton
2006 : Marcel Guigal, Maison Guigal
2005 : Ernst Loosen, Moselle
2004 : Brian Croser, Adelaide Hills
2003 : Jean-Michel Cazes, Château Lynch Bages
2002 : Miguel Torres, Penedès
2001 : Jean-Claude Rouzaud, Maison Louis Roederer
2000 : Paul Draper, California
1999 : Jancis Robinson MW, Londres
1998 : Angelo Gaja, Piémont, Barolo Sperss
1997 : Len Evans, Australie
1996 : Georg Riedel, Autriche
1995 : Hugh Johnson, London
1994 : May-Eliane de Lencquesaing, Château Pichon-Longueville Comtesse de Lalande
1993 : Michael Broadbent, Londres
1992 : André Tchelistcheff, Californie
1991 : José Ignacio Domecq, Jerez
1990 : Emile Peynaud, œnologue français
1989 : Robert Mondavi, Californie, Opus One
1988 : Max Schubert, Australie
1987 : Alexis Lichine, Château Prieuré-Lichine
1986 : Marchese Piero Antinori, Florence, Solaia, Tignanello
1985 : Laura et Corinne Mentzelopoulos, Château Margaux
1984 : Serge Hochar, Liban, Château Musar

Source : Decanter

En savoir plus sur le domaine de la Romanée-Conti

Acquis par le prince de Conti en 1760, ce vignoble de 1,85 ha ne produit guère plus de 6000 bouteilles par an d’un vin mythique et exceptionnel. Après la révolution française, le Domaine fut déclaré bien national, la Romanée Conti compta de nombreux propriétaires, notamment la famille Duvault-Blochet, qui acquit plusieurs autres parcelles dont La Tâche, Richebourg et Echézeaux. Aujourd’hui chaque bouteille de Romanée Conti porte la double signature d’Aubert de Villaine et de Henry-Frédéric Roch. La Romanée Conti fut la dernière parcelle de vigne en Bourgogne à résister au phylloxéra, mais, pendant la seconde guerre mondiale, le manque de sulfure de carbone entraîna sa destruction en 1945. Pendant cinq ans, de 1946 à 1951, aucun millésime ne fut produit. Les conditions de vinification et d’élevage (maturité maximale du fruit, très forte sélectivité, précautions maximales à chaque étape, élevage en bois neufs) permettent de produire un vin d’exception. Ainsi des arômes d’une magnifique complexité évoquant la rose, la violette, les épices, la truffe et le cuir se retrouvent dans ce vin somptueux.

Le domaine de la Romanée-Conti produit les crus suivants :

Echézeaux Grand Cru
Grands-Echézeaux Grand Cru
La Tâche Grand Cru
Montrachet Grand Cru
Richebourg Grand Cru
Romanée-Conti Grand Cru
Romanée-Saint-Vivant Grand Cru

A lire également :
Nicolas Catena est élu « Man of the Year 2009 » par Decanter (23/11/2009)
Le monde viticole a aussi droit à son sommet international (12/10/2009)
Caisses panachées du domaine de la Romanée-Conti : le point sur les dernières enchères (02/10/2009)
Romanée-Conti : consommation record à Sao-Paulo (01/09/2009)
Romanée-Conti : Aubert de Villaine passe la main (01/07/2009)

Vous avez déjà dégusté un des crus du domaine de la Romanée-Conti ? Faites-nous partager vos impressions !

Consultez la cote d’un vin
Recherchez un vin en vente actuellement sur iDealwine

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • david

    Aubert de Villaine n’est pas le propriétaire de la DRC,mais le cogérant
    La Romanée Conti ne fut pas le dernier vignoble franc de pied,mais ce fut le Richebourg de la DRC en 1947

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Collection particulière | L’excellence bordelaise

Plus de 1200 flacons ! D’impressionnantes étiquettes bordelaises, à découvrir dans cette vente aux enchères provenant d’une collection particulière.

Vendanges à Tahiti : Vin de Pays Tropical !

Quelques nouvelles des îles lointaines pour oublier le froid polaire qui sévit sur la France métropolitaine… Tahiti est nettement plus connue pour ses vahinés que pour sa production de vin. ...

Une capsule à vis … pour le Champagne

Il va falloir vous y faire parce que le plop vit peut-être ses dernières heures. Alcan Packaging vient de lancer ...