Robert Parker quitte la rédaction en chef du Wine Advocate

Robert ParkerRobert Parker vient de déclarer dans une interview pour le Wall Street Journal qu’il quittait son poste de rédacteur en chef du Wine Advocate. Un nouveau bureau, dirigé par Lisa Perrotti-Brown ouvrira prochainement à Singapour. Une évolution qui pourrait révolutionner le monde de la critique de vin.

En 2001, The Wine Advocate avait fusionné avec Wine Technologies pour créer le site erobertparker.com. Aujourd’hui Robert Parker a décidé de développer encore ce projet. De nouveaux investisseurs indépendants du marché du vin ont rejoint l’équipe de TWA et surtout, la version papier du journal devrait bientôt disparaître. « Nous devons nous adapter aux dernières technologies et offrir à nos lecteurs des applications et plateformes améliorées ». Le but à terme est de créer à la place d’un document de 8 à 10 pages un réel corps de savoir sur le vin qui serait plus complet que tout ce qui a pu être réalisé jusqu’ici.

Autre changement, Robert Parker quitte ses fonctions en tant que rédacteur en chef du journal. C’est l’Australienne Lisa Perrotti-Brown qui prendra la tête de la rédaction du Wine Advocate dans les nouveaux bureaux à Singapour. D’après Robert Parker, le bureau américain situé à Monkton, dans le Maryland, restera tout de même « le QG ». Ce déplacement est le symbole de la décision du journal de se tourner davantage vers l’Asie. Il s’agit pour TWA de surfer sur la mondialisation du marché du vin.

Cette nouvelle fait beaucoup de bruit dans le monde du vin e des amateurs. Depuis des années, les rumeurs se succèdent, annonçant le retrait du gourou mondial du vin et alimentant les spéculations sur l’émergence d’une nouvelle figure… ou pas. Et pourtant, Robert Parker a pris le soin de préciser via Twitter qu’il ne prend pas encore sa retraite ! Il a rappelé qu’il reste Directeur Général (CEO) et Président du conseil d’administration du Wine Advocate. Il entend également continuer la notation des vins de Bordeaux et de la vallée du Rhône. Sur ces deux régions au moins, le gourou n’est donc pas encore remplacé… Par ailleurs, The Wine Advocate va probablement s’ouvrir à la publicité, pour autant Robert Parker assure que le journal garderait son indépendance originelle.

Quoi qu’en dise le célèbre critique américain, une page se tourne. Michel Bettane, pourtant l’un des plus grands dégustateurs au monde, assure (et c’est Nicolas de Rouyn qui le rapporte dans son blog) que personne à l’avenir ne pourra exercer une telle influence dans ce domaine. Le débat est donc pleinement ouvert…

 

A lire également dans le Blog iDealwine :

Robert Parker a-t-il mis en danger les Primeurs 2011 ?

Primeurs 2009 : la petite phrase de Robert Parker

Dégustation de Bordeaux 2009 : Robert Parker donne la fièvre à Hong Kong !

 

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Rechercher la cote d’un vin

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Parution : Le vin, le rouge, et la Chine. Tchin-Chine !

« Je t’aime, moi non plus » est sans doute la phrase qui correspond le mieux aux relations entre Chinois et Français. Alors que de plus en plus de Chinois ...

Enchères : Latour, Cos d’Estournel, DRC, Jamet, Selosse, quelque 10000 flacons n’attendent que vous

iDealwine sort le grand jeu : Yquem, Latour, Cos d’Estournel, Romanée Conti, Henri Jayer, Hermitage la Chapelle, Jamet, Selosse…. rien que ...

Les assureurs, propriétaires de vignobles d’exception

Parmi tous les investissements réalisés dans le Bordelais, il y en a une sorte dont on parle peu : les investissements réalisés par des compagnies d’assurance. De nombreux grands noms ...