Repas de Noël | Dans les coulisses de l’équipe iDealwine

 

Cette année encore, toute l’équipe iDealwine est fin prête pour Noël. Toute ? Non ! Quand certains effectuent leurs dernières commandes sur le site d’autres peaufinent encore leur menu pour réaliser les plus beaux accords mets-vins. Qu’à cela ne tienne, nous vous livrons leur programme alléchant !

Commençons notre tour des bureaux d’iDealwine par le service logistique, toujours très inspiré quand il s’agit de gastronomie ! Si Antoine ne connaît pas encore les détails de son dîner, il a déjà choisi le plus important : le vin. Il mise donc sur deux rouges. La syrah d’Hervé Souhaut pour son fruité exceptionnel suivi d’un château-le-puy pour accompagner une pièce de viande rouge. Et pour l’apéritif et le dessert ? La Rose de Jeanne du champenois Cédric Bouchard, une cuvée qui plaît tout particulièrement au département logistique.

Pierre aussi privilégiera ces bulles pour son apéritif. Il accompagnera ensuite ses noix de Saint-Jacques snackées et son foie gras d’un meursault 2016 de Fanny Sabre. Puis, il associera la tendresse de son gigot d’agneau de sept heures au saumur-champigny 2010 du château Yvonne. Intense, complexe et soyeux… Pouvait-il trouver mieux ? Non, bien sûr.

Une viande cuite longuement embaumera la cuisine du second Pierre de la logistique qui l’accompagnera d’une purée de cèpes et de deux flacons : La Ripaille du domaine du Collier et un château-des-tours. Notons qu’il entamera les festivités avec la cuvée 742 de Jacquesson et qu’il les achèvera, au dessert, autour de l’aromatique condrieu d’Yves Cuilleron.

Henrique, lui, avoue son penchant pour un poisson. Il présentera donc le chassagne-montrachet Clos Saint Jean 2016 de Paul Pillot avec un dos de cabillaud mijoté à l’huile d’olive, à l’ail et aux poivrons rouges. Pour accompagner sa tarte aux pommes et sa chantilly (maison, s’il vous plaît), il invitera un vieux riesling du domaine Hugel ou Weinbach à sa table.

De son côté, Fanny du service vendeur, innovera dans la tradition, mettant le champagne de côté et privilégiant les fines bulles d’autres régions. Triple Zéro de la Taille aux Loup, vouvray du domaine Huet et Ayse du savoyard Belluard trouveront une place de choix autour des incontournables foie gras, saumon et bûche à la vanille, caramel et noix de pécan. Les chanceux 😉

Migrons vers le service client où Sophie s’essayera à de nouveaux accords mets-vins. Ainsi, quand les arômes de fruits blancs du côtes-du-jura 2016 de Berthet-Bondet épouseront joliment les notes salines de sa poêlée de noix de Saint-Jacques, elle jouera dans la puissance avec le plat principal. Elle optera en effet pour un magret de canard à l’orange qu’elle voudrait savourer avec un vin intense et ensoleillé : Solen 2013 du domaine les Aurelles. On s’inviterait bien chez elle, pas vous ?!

Guénola du même service a concocté un menu de Noël original sous l’angle « mer et exotisme » ! La bretonne nous explique ainsi qu’elle associera son plateau de fruits de mer au riesling les Eléments 2017 de Bott-Geyl. Un superbe tajine de poulet, citron et olives répondra au tavel du domaine de l’Anglore et une bûche aux fruits exotiques sera mariée au champagne brut nature de la maison Drappier. Un véritable coup de cœur de l’équipe iDealwine… que l’on retrouve aussi dans la sélection d’Elsa du service marketing.

Cette dernière, gastronome et gourmet, a déjà anticipé son menu depuis plusieurs semaines. Nous lui laissons donc la parole !

« Nous commencerons les festivités avec des petits apéritifs divers et variés aux accents maritimes (saumon fumé, rillettes de poisson maison…) que je rêve d’accompagner du nouveau champagne de l’offre du Club du Grand Tasting : la cuvée Jeanne du domaine Virginie Bergeronneau. Je ne l’ai encore jamais goûtée mais la description que Thierry Desseauve offre dans notre vidéo m’a terriblement inspirée ! J’ai aussi besoin de mes indispensables : le brut nature de Drappier et la Spécial Cuvée de Bollinger.

Viendra ensuite notre première entrée : des ravioles de langoustine en sauce au yuzu. Je les accorderais bien à un vin vif et minéral comme le pouilly-fumé de Michel Redde qui, en plus de révéler l’aspect variétal du sauvignon blanc dévoilera des notes d’agrumes. Parfait pour répondre à la sauce au yuzu ! La seconde entrée sera évidemment un foie gras. Deux options s’imposent : revenir un peu sur le champagne de l’apéritif ou tester un autre vin, le pinot gris Un certain Regard 2016 de Josmeyer. Je n’ai jamais testé l’association foie gras et pinot gris, mais j’imagine que son profil équilibré et sec empêcherait toute surenchère de richesse et d’onctuosité, tout en offrant un peu d’élégance.

Pour le plat, nous avons prévu un chapon en croûte de noix (inspirée de celui du chef Mathieu Pacaud), accompagné d’une mille-feuilles de légumes (pommes de terre, panais et oignons).

Ce plat de volaille délicat s’unira aussi bien au rouge qu’au blanc. Dans les deux cas, je partirai sur la finesse bourguignonne avec, en blanc, le mâcon Clos de la Crochette des Héritiers du Comte Lafon, et, en rouge, un givry de François Lumpp… si je ne craque pas en ouvrant mon savigny-lès-beaune 1er Cru Aux Fournaux 2017 de Chandon de Briailles (mais il serait dommage de le boire trop jeune) ou l’arbois poulsard du jurassien Tissot.

Enfin, pour le dessert, nous avons prévu une bûche maison au citron façon Cédric Grolet que nous associerons au riesling Zeltinger Sonnenuhr Spätlese 2017 de l’allemand Markus Molitor. Un vin bien équilibré malgré les sucres résiduels, car doté d’une agréable fraîcheur. »

 

Alors ces menus vous ont-ils inspirés ? N’oubliez pas de passer vos commandes avant minuit le 22 décembre pour s’assurer que votre livraison Chronopost arrive à temps chez vous.

 

Si vous cherchez une belle idée de cadeau, tournez-vous aussi vers notre carte cadeau et pour des festivités réussies, retrouvez tous nos vins en vente sur iDealwine.

  • Voir les commentaires (1)

  • Cadeau vin original box oenologie pour dégustation

    Vos choix sont très inspirant pour les vins et les mets pour passer un très bon noel.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

château d'amboise AOC loire vin

Du malbec dans la Loire, le pari de la nouvelle AOC Amboise

Certains vignerons de Touraine ont décidé de mettre en valeur la mention « Amboise » au détriment de l’appellation régionale. En contrepartie : un cahier des charges plus exigeant, qui ...

Classement officiel : iDealwine, première maison de vente aux enchères de vin en France pour 2019

Dans un marché des enchères de vin en quasi-stagnation, iDealwine fait figure d’exception et creuse l’écart avec les autres acteurs. Zoom sur les dernières données !

Climat : les vignerons redoutent les conséquences d’un hiver trop doux

Après l’enthousiasme général suscité par la qualité du millésime 2015, les vignerons font preuve ces dernières semaines d’un regain de méfiance face à la douceur de l’hiver en cours, qui ...

Partage(s)