Recette de la semaine : Canard à l’orange

bratenUne recette savoureuse, qui requiert un peu de doigté, mais quel plaisir au final ! Pour accompagner ce canard, la palette de vins est vaste. Rouge ou blanc, le débat est ouvert. En rouge, partez sur un nuits-saint-georges, un pomerol ou un châteauneuf. En blanc, vous pourrez tenter un gewurztraminer ou un pinot gris, et même un banyuls pour les plus téméraires. On en salive déjà…

Préparation:
1 h
Cuisson:
2h30 en tout

Ingrédients pour 4 personnes :
Pour la volaille: 1 canard de 1,2 kilos
40 g de beurre
5 oranges non traitées
1 cuillère à soupe de Grand Marnier
1 cuillère à café de sucre
Sel, poivre
Pour la sauce demi-glace:
50 g de saindoux (ou à défaut 80 g de beurre)
40 g de farine
1/2 l de bouillon de volaille (à défaut vous pouvez diluer
un bouillon cube dans 1/2 l d’eau chaude)
1 cuillère à café de miel
2 oignons
Sel, poivre
Préparation de la recette

Préparez la sauce demi-glace :
Coupez les oignons en rondelles.
Dans une sauteuse faites-les dorer dans le saindoux ou dans le beurre.
Une fois dorés, retirez-les et réservez-les.
Versez alors la farine dans le mélange graisseux parfumé à l’oignon : vous allez réaliser un roux.
Laissez cuire ce mélange à feu doux sans cesser de remuer et suffisamment longtemps pour qu’il change de couleur et devienne brun comme une châtaigne.
Dès que la couleur est atteinte, mouillez le tout avec le bouillon tiède.
Veillez à ne pas verser un bouillon trop chaud qui ne se mélangerait pas bien avec le roux.
Prenez bien soin de délayer le roux dans le bouillon de façon homogène sans grumeaux.
Ajoutez les rondelles d’oignons, le miel.
Salez, poivrez et remuez l’ensemble au fouet jusqu’à apparition de l’ébullition.
Laissez cuire à très petit feu pendant environ 1 heure sans remuer.
Au cours de cette cuisson très lente, de la graisse va remonter à la surface de la sauce et former une nappe.
Vous veillerez à l’ôter régulièrement.
En « dépouillant » ainsi la sauce, vous enlevez la graisse indigeste.
Enfin, goûtez la sauce pour rectifier l’assaisonnement sel et poivre.
Puis passez-la au chinois avant de l’utiliser.

Préparez la volaille :
Dans une cocotte faites fondre le beurre et revenir le canard.
Une fois le canard bien doré, ôtez l’excédent de beurre.
Otez le zeste de deux oranges que vous aurez préalablement brossées sous l’eau.
Mouillez le canard avec la sauce demi-glace.
Le canard doit « baigner » dans la sauce.
Saupoudrez la sauce des zestes d’orange.
Couvrez et laissez cuire à feu modéré environ 45 mn.
Otez le zeste de 2 autres oranges.
Faites-le blanchir dans un verre d’eau bouillante pendant quelques minutes pour qu’il perde son amertume.
Pelez à vif les 4 oranges dont vous avez prélevé le zeste.
Découpez-les en tranches en veillant à en ôter la peau, les pépins.
Pressez le jus de la cinquième orange.
Une fois le canard cuit, ôtez-le de la cocotte.
Passez la sauce au chinois en la versant dans une jatte.
Ajoutez-lui le jus d’orange, les zestes blanchis le sucre et le Grand Marnier.
Goûtez-la et rectifiez éventuellement le dosage de sucre et de sel si besoin.
Découpez le canard.
Placez-le sur le plat de service.
Versez la sauce sur la volaille.
Décorez le plat avec les tranches d’oranges et servez.

Astuce :
La sauce demi-glace est essentielle en cuisine, même si elle n’est pas souvent employée pour des recettes de cuisine familiale.
En effet, elle est la base de plusieurs sauces comme la sauce Madère.
On la fait varier en ajoutant des ingrédients comme du vin blanc, du Porto, des échalottes pour accompagner les volailles, les gibiers, les viandes.
La qualité gustative du bouillon de volaille est déterminante pour la réussite de la recette.

Une recette proposée en partenariat avec Goosto.fr

Recherchez un accord mets et vins

Retrouvez tous nos conseils pour bien associer un plat et un vin.

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • marie

    Eric Guérin de la mare aux oiseaux a imaginé un canard à l’orange simplifié. Excellente, je vous la conseille et bcp plus rapide que le canard à l’orange classique delicieux mais pour les grandes occas

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Dégustations des Indispensables, 2e round : l’avis de notre comité

L’équipe iDealwine vient de regoûter une partie de ses Indispensables, afin de vérifier qu’ils sont bien toujours aussi indispensables. Et la réponse est oui !

pourquoi appelle-t-on unvin jaune un vin de voile

Cinq questions sur le vin jaune !

L’or du jura est un vin bien mystérieux. Le néophyte a du mal à l’apprécier, tandis que le vieux routard du vin s’en délecte. Qu’est-ce qui donne au vin jaune ...

recette-rougets-catalane

Recette de la semaine : rougets à la catalane

La Catalogne, que ce soit du côté français ou espagnol, propose une cuisine forte en goût qui se marie fort ...