Quels vins pour célébrer le début du mandat de Barack Obama ?

Aucun symbole n’étant laissé au hasard, le déjeuner inaugural de l’ère Obama fut placé sous le signe de l’Amérique. Les vins servis à Washington provenaient en effet tous de Californie : Duckhorn Vineyards 2007, un sauvignon blanc de la Napa Valley, fut dégusté sur le premier plat de poisson.

Vint ensuite Goldeneye 2005, un pinot noir de l’Anderson Valley avec le
canard, puis un vin effervescent spécialement élaboré pour l’occasion,
Korbel Natural « Special Inaugural Cuvée », pour accompagner le dessert,
un gâteau aux pommes et à la cannelle et une crème glacée. Ce dernier
vin est un habitué des grandes cérémonies puisqu’il fut également de la
partie lors des cinq dernières inaugurations présidentielles.

La veille, Barack Obama eut le loisir de fêter sa prise de fonction en
compagnie des anciens présidents George W. Bush et Bill Clinton, autour
cette fois-ci de deux vins de Virginie, Barboursville Vineyards
Cabernet Franc Reserve 2006 et Barboursville Vineyards Octagon 2005.
Seule concession aux vignobles d’Europe : 100 bouteilles de Prosecco
Conegliano Valdobbiadene, un vin pétillant issu du vignoble vénitien,
qui entre dans la composition du fameux cocktail « Bellini », créé au
Harry’s Bar de Venise.

Accédez à la liste des vins en vente sur iDealwine.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Recette de la semaine – Souris d’agneau à la mode du Languedoc

La souris, une partie du gigot, est un morceau particulièrement tendre et plein de goût. On peut le préparer de multiples façons, mais cette recette sudiste est particulièrement savoureuse. A ...

Recette de la semaine : pavé de thon grillé à la provençale

Voici une recette du Sud, simple et rapide à préparer. Avec ses saveurs provençales, elle s’accordera bien avec les vins ...

Le bon verre pour y boire plus clair

« Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse ? » Et bien non ! A bon vin, bon verre et le contenant ...