Quand Bourgogne rime aussi avec petits prix | Nos coups de cœur

Le saviez-vous ? Bourgogne rime aussi avec petits prix ! Voici une sélection de nos plus grands coups de cœur tout droit venus de la Côte de Beaune, la Côte de Nuits, la Côte Chalonnaise, le Maconnais et le Chablisien. Zoom sur le pinot noir et le chardonnay, mais aussi d’autres cépages comme l’aligoté. Plongeons ensemble dans cette région si réputée qui vous réserve décidément encore de belles surprises !

Tous petits prix dans de très grandes appellations

Annonce ! Si vous ne le saviez pas encore, c’est officiel : l’on trouve des vins de la Côte de Beaune et de la Côte de Nuits à moins de 30€ ! Sur iDealwine, nous vous en proposons une large gamme, qui fera le plaisir des grands amateurs de pinot noir et de chardonnay, également adeptes de prix tous doux.

Dans la Côte de Nuits, commençons par les vins de notre cher Sylvain Pataille, installé à Marsannay-la-Côte, qui offre son talent au service de cette magnifique appellation située à quelques kilomètres au nord de Gevrey-Chambertin. Ainsi, classées en appellation Marsannay Villages, les cuvées de pinot noir et de chardonnay vous révèleront ce que la Bourgogne a de plus beau et de plus précis, le tout travaillé en biodynamie.

Dans la Côte de Beaune, le domaine Alain Gras propose une jolie sélection de bouteilles entre 21 et 28€ sur de très grands villages encore confidentiels : c’est le cas de l’appellation Auxey-Duresses – la cuvée très vieilles vignes d’Alain Gras – ou de Saint-Romain, en rouge comme en blanc. A Saint-Romain, charmante commune où les vignes sont plantées au pied de la haute falaise, les vins sont de très belle facture. Découvrez notamment la Réserve Personnelle du domaine Aegerter ou encore le saint-romain du domaine David Moret, un nectar aux arômes citronnés et beurrés empreint d’une belle fraîcheur. Que diriez-vous d’aller faire un tour à Beaune avec ce flacon du domaine des Croix, ou à Santenay, village qui prolonge la côte des blancs, avec ce 1er cru Le Beaurepaire de Jean-Marc Vincent ?

N’oublions pas le chablisien, avec la cuvée Vent d’Ange du domaine Pattes Loup, une pépite vive et délicate, aux senteurs d’agrumes, qui valorise poissons et volailles en sauce.

Goûter à la quintessence des grands noms

Les prix tous doux de Bourgogne peuvent également vous permettre de goûter à la quintessence des vins produits par les plus grands vignerons, ces noms mythiques et légendaires… Qui n’a jamais rêvé de déguster un des produits du très grand Aubert de Villaine, du célèbre domaine Mongeard-Mugneret ou encore du Marquis d’Angerville ? Commençons donc ce festival avec cet aligoté du domaine A. et P. de Villaine, racheté en 1971 par ce grand vigneron et son épouse Pamela à Bouzeron, un cadre beaucoup plus confidentiel que le célèbre domaine de la Romanée-Conti. Si vous avez apprécié l’expérience, poursuivez avec un rouge ; la cuvée de bourgogne La Fortune se révèle fruitée et tendre avec un nez de fruits rouges et d’épices. A Meursault, vous connaissez certainement le domaine Michel Bouzereau et fils et le domaine de Montille, goûtez donc à leurs bourgognes rouges ! Lorsque l’on prend la direction de la Côte de Nuits, l’on passe bien entendu par Volnay où le domaine du Marquis d’Angerville vous présente alors son bourgogne Passetoutgrain composé de pinot noir et de gamay, une véritable friandise ! Grande référence de Vosne-Romanée, dégustez la cuvée Sapidus du domaine Mongeard-Mugneret ; ou de Chambolle-Musigny, le hautes-côtes-de-nuits La Poirelotte de Laurent Roumier. Direction le Mâconnais également, avec cette grande star, le domaine des Vignes du Maynes, qui vous propose ce bourgogne rouge Les Crays pour 24€ tout pile, un vin minéral issu d’un sol crayeux, comme le souligne son nom.

Des régions montantes

Un dernier conseil ? Pariez sur les vignobles un peu en retrait des projecteurs, comme la Côte Chalonnaise, le Mâconnais ou encore Irancy !

A Givry par exemple, optez pour des vins en appellation village, comme celui du domaine des Moirots, ainsi que des premiers crus, le Clos Jus ou la Grande Berge du domaine Ragot. Notre coup de cœur de la Côte Chalonnaise est également le domaine Paul et Marie Jacqueson, une exploitation familiale qui affiche une ascension fulgurante… Valeur sûre, cette exploitation garde toujours des prix très doux – malgré son succès – notamment pour ses mercureys et ses rullys, une sélection très large que vous devez absolument consulter – et pas que – sans tarder. Restons sur Mercurey avec la cuvée Clos de la Maladière du château de Chamirey, un mercurey villages concentré qui promet un très bon potentiel de garde. De même, celui de Michel Juillot est largement récompensé pour sa concentration et sa générosité aromatique et gustative. A Rully, l’on parie que vous craquerez pour la cuvée Les Cailloux du domaine des Rois Mages, un vin gourmand et suave à boire jeune.

Au sud de Chablis se trouve une appellation de 160 hectares qui produit exclusivement du vin rouge : Irancy. Depuis une dizaine d’années, le vignoble revit, porté par une poignée de vignerons dynamiques et talentueux… Irez-vous déguster certaines de ces si belles cuvées avant que celles-ci ne soient elles-mêmes sous le feu des projecteurs ? La cuvée Côte de Moutier s’exprime avec élégance à travers le magnifique travail de la vigneronne Stéphanie Colinot. De même, Les Mazelots est un vin puissant qui nécessitera quelques années de garde afin d’assagir ses tanins, mais qui ne vous décevra pas le moment venu !

A Mâcon, découvrez également des cuvées de rouges qui réclameront toute votre attention : le mâcon-burgy de Robert Denogent, un pur gamay élaboré au sein du royaume du pinot noir, et le mâcon-verzé du domaine Nicolas Maillet un vin rond et gourmand, parfait pour l’apéritif.

Tous nos vins de Bourgogne

Nos bourgognes à moins de 30€

Nos nouveautés à petits prix

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Bordeaux : pourquoi faut-il se ruer sur le millésime 2016 ?

Très grand millésime pour les vins rouges et millésime fort honorable pour les blancs secs et liquoreux, le 2016 est LA bonne affaire de ces dernières années à Bordeaux.

Zoom sur un domaine : le Clos des Fées, une réussite magique !

En créant le Clos des Fées il y a quinze ans, Hervé Bizeul n’imaginait sans doute pas qu’il deviendrait rapidement un des domaines emblématiques du Roussillon. Grâce à un savoir-faire ...

Coume del Mas | Une référence à Collioure et Banyuls

Sur un vignoble vertigineux, qui plonge dans la Méditerranée, Philippe et Nathalie Gard produisent des vins passionnants, à découvrir absolument.