Plusieurs vignobles touchés par de graves accidents climatiques

Aléas climatiques et vignobleComme toute production agricole, la vigne est soumise aux aléas climatiques, en bien, comme en mal. Et récemment la nature a été cruelle pour plusieurs régions viticoles françaises où la grêle et le gel ont fait de lourds dégâts, particulièrement dans le sud-ouest et en Champagne…

Le sud-ouest, région au climat chaud et humide, est une zone propice aux orages de grêle. Fin avril, le vignoble de Madiran a ainsi été ravagé par une tempête d’une rare violence qui a causé de gros dégâts, en particulier dans les vignes du domaine emblématique de l’appellation, le château Montus d’Alain Brumont.

L’orage de grêle n’a duré que cinq minutes. « Ça paraît très long » témoigne Christian Labat, un autre vigneron de la région qui estime avoir perdu lui aussi de 50 à 80% de sa future récolte. Un rideau de grêlons gros comme de petites billes s’est abattu sur le haut du Madiran. En un clin d’œil tous les champs ont été recouverts d’un tapis blanc. Les bourgeons ont été hachés, explosés et les jeunes pousses, très fragiles, ont été retrouvées à terre ou déchiquetées.

A Montus, chez Alain Brumont, un tiers des vignes a été grêlé à 50%, un autre tiers à 75% et le tiers restant à 90-95%. Le vignoble de Torus, un vin plus simple produit pour partie par Alain Brumont et par une dizaine d’autres vignerons sur une centaine d’hectares, a été grêlé lui à 80%. Le millésime 2012 sera réduit à au moins 30% de la normale en ce qui concerne le Château Montus. En cette fin avril, les pousses de vigne avaient atteint à peine 5 à 15 centimètres de hauteur. «Lorsque les pousses sont jeunes, il suffit de l’impact d’un seul grêlon pour mettre la tige par terre», explique Alain Brumont.

Autres régions autres dégâts. Cette fois c’est le gel qui a frappé, et ce dans des vignobles aussi éloignés les uns des autres que la Champagne, la Loire-Atlantique, le Bergeracois et même le Vaucluse !

Le 13 et surtout le 17 avril au matin, la Champagne a enregistré des températures largement inférieures à zéro à un moment où les bourgeons étaient déjà sortis (surtout qu’il avait fait particulièrement chaud fin mars). Ce sont surtout les bas de coteaux qui ont été touchés, là où des “poches froides” se forment et stagnent plus longtemps. La commune d’Avize a été particulièrement sinistrée mais un peu partout en Champagne de nombreux vignerons estiment avoir parfois perdu entre 10 et 20% de la vendange 2012…

En Loire-Atlantique, ce sont les vignobles du Pays de Retz qui ont été touchés, surtout dans la nuit du 16 au 17 avril où certains secteurs (200 ha au total) ont connu des destructions de bourgeons allant de 15 à 90%, surtout dans les bas de coteaux et en bord de Loire.

Dans la région de Bergerac, mêmes causes, mêmes effets, toujours dans cette même nuit fatidique du 16 au 17 avril. Les appellations Monbazillac, Pécharmant et Montravel ont toutes été touchées par le gel à des degrés divers, certains secteurs perdant en moyenne 50% de bourgeons…

Même les régions les plus au sud n’ont pas été épargnées, notamment dans plusieurs appellations des Côtes du Rhône ou du Ventoux. Là bas le thermomètre est descendu plusieurs matins de suite à moins dix et un fort mistral n’a pas arrangé les choses… Ce fort gel est heureusement arrivé bien plus tôt dans l’année (en février). Il n’a pas donc détruit de bourgeons, mais plusieurs vignerons ont perdus de nombreux pieds de vieilles vignes (et accessoirement de nombreux arbres ont également gelé, ce qui n’était plus arrivé ici depuis bien longtemps…).

On se console comme on peut, mais que ce soit une grêle précoce ou le gel, ce sont deux phénomènes qui réduisent les rendements mais qui ne jouent absolument pas sur la qualité de la future vendange

Consultez les ventes de vin sur iDealwine
Recherchez le prix d’un vin

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Hong Kong, Bruxelles : la semaine internationale d’iDealwine

Début novembre, iDealwine prend le large. Cap sur Hong Kong du 4 au 6 novembre et sur Bruxelles les 6 et 7 novembre pour une semaine intense de rencontre avec ...

bordeaux-nouveau-maillot-2015-

Football : un maillot “Grand Cru ” pour les Girondins de Bordeaux

Le nouveau maillot des Girondins de Bordeaux, baptisé “Grand Cru”, propose un joli clin d’œil à ce qui contribue à la renommée mondiale de sa ville : le vin et ...

Enchères : 7 000 bouteilles, lots exceptionnels et bonnes affaires

La nouvelle vente aux enchères qui se clôture le 30 septembre propose un choix, notamment de magnifiques lots de la ...