Pleins feux sur les vins de l’appellation Chablis

Les vins de Chablis jouissent d’une renommée qui dépasse largement nos frontières. Revers de la médaille : le nom même de Chablis est usurpé sur les cinq continents, et souvent pour qualifier des vins de niveau très médiocre. Pleins feux sur une fabuleuse appellation.

Proche du vignoble Champenois, l’appellation Chablis s’étend sur le village éponyme et sur les 19 communes et hameaux qui l’entourent, dans le département de l’Yonne. Issus de chardonnay qui pousse sur des coteaux de calcaire kimméridgien, les vins doivent leur nature au climat frais, à dominante continentale – hivers rigoureux, étés chauds. On trouve quatre appellations à Chablis : Petit Chablis, Chablis, Chablis Premier Cru et au sommet, les Chablis Grand Cru. Au total, les vignes de Chablis couvrent 4845 hectares, soit 17,5% de la surface totale du vignoble bourguignon.
Vins clairs à la robe pâle et aux reflets verts, les Chablis présentent une belle acidité dans leur jeunesse.

Après quelques années, ils s’arrondissent, et développent  une grande palette aromatique constituée essentiellement de fruits frais, de fleurs blanches et de fruits secs. Les arômes minéraux, de pierre à fusil notamment, sont également l’une des caractéristiques principales des Chablis.
Produit sur 103 hectares, le Chablis Grand Cru est issu des coteaux les mieux exposés de la rive droite (divisés en sept lieux-dits : Blanchot, Bougros, les Clos, Grenouilles, Preuses, Valmur et Vaudésir). Le Chablis Grand Cru possède à un degré plus élevé toutes les qualités des Chablis. Vin complet, à forte persistance aromatique (arômes de fleurs et d’agrumes notamment), il se caractérise par un tranchant, dû au terroir argilo-pierreux, qui le distingue de ses rivaux du Sud. Il offre également une minéralité rarement égalée, grâce à la finesse exprimée par le Chardonnay sur ce terroir argilo-calcaire du kimméridgien. Il s’agit d’un calcaire assez friable constitué d’huîtres et de coquillages fossilisés. De plus, sa capacité de vieillissement est impressionnante : on peut les déguster jusqu’à 20, 30 ans d’âge voire davantage.

Pour aller plus loin

Rive gauche, rive droite, en Bourgogne aussi
Les Bourguignons ont aussi leur « rive gauche » et leur « rive droite » ! Le Serein est la petite rivière qui passe à Chablis et qui marque cette frontière. A gauche, les terroirs historiques où sont installés les meilleurs premiers crus. Le développement du vignoble bourguignon se confond avec l’essor du monachisme. On doit en effet ces plantations aux moines bénédictins de l’abbaye de Pontigny, de la même manière que ceux de Cîteaux avaient planté des vignes au Clos Vougeot.
Sur la rive droite se trouvent la montagne des grands crus (100 hectares environ), encadrée par deux premiers crus : Fourchaume et Montée de Tonnerre.

La petite histoire du chardonnay
Le chardonnay n’apparaît en France qu’au début du 20ème siècle. Jusqu’à la fin du 19e siècle en Bourgogne, point de trace de ce cépage. À cette époque, seuls le Pinot Blanc et le Beurrot (autre nom du Pinot Gris) prévalaient. On a d’ailleurs longtemps confondu le Chardonnay avec le Pinot. Comme quoi, son implantation est relativement nouvelle et son essor récent.

Un peu d’étymologie
L’étage géologique du kimméridgien doit son nom à la baie de Kimméridge située dans le sud de l’Angleterre, seul endroit au monde qui présente les mêmes caractéristiques.

Accédez à l’Offre iDéale n°94 sur les vins du Domaine William Fèvre à Chablis
Consultez la liste des Chablis en vente aux enchères sur iDealwine

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

lafaurie peyraguey

Silvio Denz achète le Château Lafaurie-Peyraguey

Le Château Lafaurie-Peyraguey, premier grand cru classé de Sauternes, a été racheté par Silvio Denz, propriétaire de différents vignobles dans le Bordelais et à l’étranger ainsi que de la cristallerie ...

Flacon mythique : Hermitage La Chapelle 1961

Il existe deux catégories d’amateurs dans le monde : ceux qui ont goûté une fois dans leur vie Hermitage La ...

Petrus

Mythe parmi les mythes, c’est avec Petrus que nous clôturons cette semaine notre saga des grands crus Bordelais.. Bien que ...