Il en faut, de l’énergie et de la persévérance, pour cultiver ce vignoble aux pentes vertigineuses. Menacés à plusieurs reprises d’extinction – phylloxera, crise économique, ou, plus récemment, projet d’autoroute ! – les vins de Côte-Rôtie sont aujourd’hui célébrés dans le monde entier. Retour sur ce terroir prestigieux.

Ce vignoble est indéniablement ancien : présente sur ces lieux depuis près de 24 siècles, la vigne y fut plantée par les Romains. D’une surface totale de 235 hectares, elle est située sur des pentes vertigineuses aménagées en terrasses, dont l’altitude varie de 150 à 300 mètres. Le vignoble est implanté sur les communes d’Ampuis, de Saint-Cyr-sur-Rhône et de Tupins-Sémons. Ce dénivelé et la raideur de la pente excluant toute mécanisation, les vignes sont entièrement travaillées à la main.

On distingue deux terroirs : la Côte Brune, en amont du ruisseau du Reynard et la Côte

Blonde, située en aval. Au Moyen-Age, la légende voudrait que le Seigneur Maugiron ait partagé son bien entre ses deux filles, l’une brune et l’autre blonde, d’où les noms restés aux vins. La Côte Blonde se caractérise par des sols de couleur claire, composés de sables argileux, à forte teneur en silice. C’est souvent sur cette partie du vignoble qu’on trouve en proportion plus importante le viognier (la réglementation l’autorise jusqu’à 20% de l’assemblage), en complément de la syrah. Ce cépage blanc apporte une grande finesse aux vins. La Côte Brune se distingue par la présence de fer dans les sols, qui contribuent à sa couleur sombre et au caractère plus masculin des vins.

L’ensemble bénéficie d’un micro-climat particulièrement favorable à la culture de la vigne, principalement exposée au sud. Les fortes chaleurs auxquelles elle est soumise y sont tempérées par le vent du nord (la « bise »), venu de la Vienne.

D’une robe rouge profond, le Côte-Rôtie se distingue par d’incroyables parfums de framboise, de cassis et d’épices avec une touche de violette. Après plusieurs années de vieillissement ce vin de grande race dévoile à la dégustation des arômes de vanille et de noyau. Puissants, tanniques et onctueux, d’une remarquable finesse, les vins de Côte-Rôtie se caractérisent par une belle capacité de garde.

Accédez à l’Offre iDéale en cours sur les vins du nord de la vallée du Rhône.

Voir les vins de Côte-Rôtie.

Laisser un commentaire