Pleins feux sur l’appellation Bourgueil

A l’heure où l’été nous suggère un choix de vins légers, un détour vers la Loire s’impose. Partons donc à la découverte des vins de Bourgueil, qui recèlent, et on ne le sait pas assez, quelques pépites.

Sur la rive droite de la Loire, en aval de Tours, le vignoble de Bourgueil (classé en AOC depuis 1937) occupe 1350 hectares qui se partagent pour l’essentiel entre les communes de Bourgueil, Benais, Restigné, Ingrandes-de-Touraine et Saint-Patrice. Adossées au coteau tourné vers le sud, les vignes se répartissent en différents types de terroir. En bas de la pente, ce sont des sols de sables et de graves (“graviers”) de nature argilo-siliceuse (anciennes alluvions de la Loire) constitués en terrasses. Sur les pentes du coteau lui-même, ce sont des sols de “tuf” argilo-calcaire qui reposent sur le “tuffeau”, sous-sol calcaire tendre où sont creusées de nombreuses caves profondes et d’où sont issues les pierres des diverses constructions locales. Plus près du fleuve, au milieu des alluvions récentes, subsistent des îlots de graves appelés “montilles”.

Les sols de tuf se rencontrent notamment sur Benais et au nord de Restigné, le reste de l’appellation étant constitué de sols de graves argilo-siliceux (plus siliceux dans la partie basse). Ces deux grands types de terroir définissent autant de styles de vins, plus denses et charnus sur le tuf, plus légers et fruités sur les graviers.

Les vins de Bourgueil parviennent généralement à maturité dans les cinq ans suivant le millésime et expriment alors à la dégustation des arômes de fleurs (rose, pivoine, violette), de fruits (griottes, framboise, groseille) et d’épices (poivre, réglisse, noix).

Quels accords sur un Bourgueil ?

Tout dépend du type de vin qu’on va déboucher. S’il s’agit d’un vin provenant d’un terroir de graviers, on le boira généralement assez jeune sur son fruit (sur cinq ans environ) et sur des plats relativement simples, viandes rôties (rouges ou blanches), volailles, grillades. En revanche si on ouvre un Bourgueil provenant d’un terroir de tuf, on a intérêt à l’avoir laissé vieillir au moins cinq années pour arrondir ses tannins et développer ses arômes complexes. On le dégustera avec profit sur de belles viandes rouges, des magrets de canard ou de l’agneau rôti.

 

Découvrez les vins du domaine Catherine et Pierre Breton en vente actuellement :

iDealwine.com
iDealwine.com
Domaine Catherine et Pierre Breton
Bourgueil « Les Galichets » 2010 – Rouge
« Catherine et Pierre Breton constituent des références dans le monde du bio ligérien » Bettane & Desseauve
Prix spécial
11.90€ TTC 

La bouteille – 75cl

iDealwine.com

Un « vin de copains » à déguster un peu frais pendant les mois d’été sur des grillades au barbecue ou
de la charcuterie fine.
iDealwine.com
iDealwine.com
Domaine Catherine et Pierre Breton
Bourgueil « Clos Sénéchal » 2009 – Rouge
89-90/100 Robert Parker
Prix spécial
16.50€ TTC 

La bouteille – 75cl

iDealwine.com

iDealwine.com

A lire également :
Le cépage cabernet franc, des rives de la Loire aux vignobles du nouveau monde
En savoir plus sur les cépages

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Beaujolais : les gamays gourmands de Georges Descombes

Parlons un peu de cet adepte de la culture bio qui vinifie sans artifices des cuvées appréciées pour leur caractère irrésistiblement gourmand.

2nd day in Beaujolais | A la rencontre des vignerons

2ème jour dans le Beaujolais, ce ne sont pas moins de 5 domaines que nous sommes allés visiter aujourd’hui : des icônes bien installées ou tout juste révélées…

Comte Abbatucci paysage

Comte Abbatucci : la quintessence du vignoble corse

Le domaine Comte Abbatucci, pionnier de la réintroduction des cépages autochtones corses, propose une gamme époustouflante de vins. Découverte d'une signature unique.