Petrus, Montrachet, Romanée-Conti, Cristal : les milliardaires russes aiment le vin

1030_receipt_ap_splash_02

La restauration de luxe américaine peut se réjouir de compter parmi ses clients de riches amateurs de vin russes. Mikhail Prokhorov, première fortune de Russie, et Roman Abramovitch, propriétaire du club de football de Chelsea, auraient ainsi dépensé respectivement 19 000 et 52 000 dollars pour leur repas ces derniers jours.

Mikhail Prokhorov s’apprête à devenir l’heureux propriétaire du club de basket des New Jersey Nets. Quoi de plus agréable pour fêter cette nouvelle acquisition que réunir les six administrateurs de la NBA (National Basketball Association) autour d’une bonne table ? Tagliatelles ou carpaccio, la truffe se devait d’être présente dans chacun des plats. Le repas fut agrémenté d’un Petrus 1998 à 5 000 $ (environ 3 350 €) et deux bouteilles de Montrachet Grand Cru Louis Latour (dont le millésime n’est connu) à 3 600 $ (environ 2 400 €).

De son côté, Roman Abramovitch avait convié une dizaine de convives au très select Nello’s à New-York. D’après la note, qui a été prise en photo, le montant total du déjeuner s’élèverait à plus de 50 000 $ (pourboire compris). On comprend mieux quand on regarde de plus près les vins servis : 3 bouteilles de La Tâche 2000 du Domaine de la Romanée-Conti (15 000 $, soit 10 000 €), 2 bouteilles de Petrus, millésime non précisé (10 000 $, soit 6 700 €) et enfin deux magnums de Cristal Roederer rosé (10 000 $, soit 6 700 €). Crise, vous avez dit crise ?

A lire également :

Que boire avec les truffes ?
Recherchez la cote d’un vin.
Recherchez un vin en vente actuellement.

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Plusieurs vignobles touchés par de graves accidents climatiques

Comme toute production agricole, la vigne est soumise aux aléas climatiques, en bien, comme en mal. Et récemment la nature a été cruelle pour plusieurs régions viticoles françaises où la ...

Enchères : record battu pour la 11ème édition de La Part des Anges

291,500 euros ont été récoltés lors de la onzième soirée caritative de vente aux enchères de cognacs d’exception à Cognac.

Belles enchères : Château Rayas, l’incontournable

En rouge comme en blanc les vins de Château Rayas ont une fois de plus enflammé les enchères lors de la vente qui s’est achevée en ligne le 16 août ...