Petrus, Clos Rougeard, Roumier, Hermitage La Chapelle : foison de belles enchères en fin d’année

Le Bourg Clos Rougeard iDealwine

Dans toutes les grandes régions viticoles, un festival d’enchères exceptionnelles a été enregistré sur la plateforme d’iDealwine à l’occasion des ventes de début décembre. Tour d’horizon des flacons les plus recherchés du moment.

La fin de l’année est décidément une période faste pour les enchères de vin. Ces dernières semaines, deux ventes se sont succédé sur la plateforme d’iDealwine : les enchères classiques de début de mois, achevées le 13 décembre, ont été immédiatement suivies d’une vente « collection particulière » consacrée à la cave d’un amateur breton. Sous la pression des enchérisseurs certains lots ont vu leur cours s’envoler, nous donnant l’occasion de dresser – histoire de vous faire patienter avant la publication de notre grande analyse annuelle – un premier  inventaire des vins qui suscitent la plus forte demande actuellement.

Au tout premier rang, le premier flacon auquel on pense, LE flacon ultime, tellement prisé des enchérisseurs, est sans aucune contestation possible le fameux grand cru de la Romanée-Conti. Et bien précisément, aucune de ces deux dernières ventes n’en proposait. Rappelons tout de même qu’iDealwine a vendu en novembre la bouteille la plus chère de son histoire, une romanée-conti 2000, adjugée 17146€. Du coup, les amateurs ont jeté leur dévolu sur un grands-échézeaux 1999 du domaine : vendu 1946€, ce grand cru a signé une progression de cours de 76% par rapport à sa cote iDealwine…

Au sommet de notre palmarès des crus les plus recherchés, Petrus maintient son rang de vin mythique : un magnum millésimé 1989 a ainsi atteint 6810€ (+12%) le 13 décembre dernier. Tout aussi prisé, le 1990 s’est vendu 3640 la bouteille (+22%). Mais Petrus n’a pas l’exclusivité des belles enchères à Pomerol. Dans l’une des dernières ventes un château-le-pin 1990 a été adjugé 2797€ tandis que château-lafleur 2000 partait pour 1257€.

Autre signature phare dans les ventes aux enchères : le domaine Roumier, dont nous avons récemment eu l’occasion de vous parler, puisqu’en novembre, un lot de trois bouteilles de musigny 1978 avait été acquis par un amateur chinois pour la somme de 8998€ (soit 2999€ la bouteille). Dans la vente du 13 décembre, une bouteille de rare grand cru a établi dans le millésime 2006 un résultat record, frôlant les 5000€ (4986€ exactement) soit une hausse de cours de ….174% ! La côte de Nuits, on le sait, concentre actuellement tous les appétits. On ne s’étonnera donc pas de retrouver au sommet du palmarès des dernières enchères le richebourg 2001 du domaine Leroy, vendu 2797€ ou le chambertin du domaine Rousseau qui, dans le « petit » millésime 1993, reste tout de même suffisamment rare et prisé pour se vendre 2432€ la bouteille (+61%).

En Bourgogne, le pinot noir n’a pas le monopole des enchères fiévreuses, meursault se retrouve souvent au cœur de belles batailles entre amateurs. Outre le domaine Coche-Dury – très présent en novembre -, deux autres signatures ont vu leurs prix flamber ces dernières semaines : le domaine Roulot, dont le 1re cru Perrières 1990 s’est envolé à 815€ (+123%) et le domaine Arnaud Ente, qui s’est distingué avec son 1er Cru Les Gouttes d’Or 2011 vendu 547€.

Si l’on tourne le regard vers la vallée du Rhône, un flacon rare a fait rêver les amateurs : il s’agissait d’un jéroboam d’hermitage La Chapelle 1990 (l’équivalent de quatre bouteilles) qui été acquis par un amateur autrichien pour la somme de 2432€. Ce résultat – qui signifie une surcote de 30% par rapport au prix rapporté à la bouteille – ne doit cependant pas éclipser l’une des stars indéboulonnables de la cote dans la Rhône : Château Rayas, bien sûr. Son à châteauneuf-du-pape 2007 a récemment atteint 620€ la bouteille (+42%).

Autre star des enchères, le domaine du Clos Rougeard, à Saumur-Champigny. Un rare magnum de la cuvée Le Bourg a dans le millésime 2002 établi un nouveau record à 1338€ le 18 décembre dernier. On notera à cet égard que les grands formats ajoutent souvent un caractère de rareté aux vins concernés, suscitant une surcote non négligeable aux enchères.

C’est désormais une certitude : non seulement aucune grande région viticole ne semble se trouver à l’abri d’un emballement du marché, mais en plus la tendance ne semble pas devoir s’arrêter au cours des prochains mois, car les amateurs de par le monde sont de plus en plus nombreux à venir guetter les raretés qu’offrent les ventes aux enchères. Nous aurons prochainement l’occasion de vous présenter le palmarès détaillé des enchères fabuleuses qui ont rythmé l’année 2017. Année qui n’est pas encore achevée !  Car la plateforme d’iDealwine propose actuellement, et jusqu’au 27 décembre, la vente aux enchères la plus importante de son histoire en termes de quantité de bouteilles proposées : 6500 lots, près de 14 000 flacons… Quand on vous dit que les records s’enchainent ;).

En savoir plus sur l’investissement dans le vin

Recherchez le prix d’un vin

Consultez les ventes de vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

17 146€ pour une bouteille de romanée-conti 2000, nouveau record des enchères iDealwine

Enchères record pour le chambolle-musigny Les Amoureuses 1978 du domaine Roumier

L’appellation Cornas de nouveau au sommet des enchères le 15 novembre dernier

Grands crus de Bourgogne : l’envolée des cours se poursuit

Belles enchères : records en série sur les vins du domaine Leroy

 

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

La Chine et Hong-Kong, destination n°1 des vins de Bordeaux

Selon les chiffres d’exportation annoncés par le CIVB, la destination Chine et Hong Kong dépasserait en valeur tous les autres clients historiques du vieux continent et de l’Amérique du Nord.

Rivesaltes-cadeau

LA bonne idée de cadeau d’anniversaire en 2017 : un rivesaltes en « 7 »

Vous cherchez une idée de cadeau pour un anniversaire important cette année ? Le franchissement d'une nouvelle décennie peut-être ? Avez-vous pensé à un (très) vieux rivesaltes ?

Domaine des Roches Neuves : au sommet de la Loire

Découvrez notre nouvelle allocation de la semaine, le domaine des Roches Neuves qui produit de somptueux saumurs et saumur-champigny. Thierry Germain est un partenaire iDealwine de longue date, qui nous ...