Pernod Ricard investit en Chine

 

news pernod ricard chine

Pernod Ricard investit doublement en Chine. Le groupe booste sa commercialisation dans la grande distribution et s’implante dans un vignoble du Nangxia.

Pernod Ricard a maintenant sa propre vitrine de luxe dans les magasins Carrefour et Walmart les plus cotés de Chine. Les emplacements dédiés au groupe français exposent leurs grandes marques de spiritueux, cognac Martell, whisky Chivas, vodka Absolut, mais aussi les champagnes Mumm et Perrier-Jouët. L’entreprise mise sur la grande distribution puisque ses ventes en Chine y ont doublé en deux ans.

Le numéro 2 mondial des spiritueux détient 47% des parts de marché des alcools importés en Chine. Toutefois, les alcools importés ne comptent que pour 3% du marché, l’alcool traditionnel, le baiju représentant 97%.

Cette stratégie vise à booster l’achat pour la consommation à domicile des chinois, puisque jusque là, ces produits étaient majoritairement consommés en discothèque, au karaoké ou dans les restaurants de cuisine occidentale.

L’année dernière Pernod Ricard a également fait l’acquisition d’un vignoble dans le Ningxia, Helan Mountai. Le groupe espère ainsi accéder plus facilement à de nouveaux réseaux de distribution et en profiter pour élargir aussi son portefeuille de boissons vendues localement. Cet investissement rejoint la stratégie que Pernod Ricard déploie à l’étranger de s’implanter localement, en créant et développant des marques fortes.

La Chine est le pays le plus dynamique du monde dans le secteur des vins et spiritueux. Son potentiel de développement est gigantesque à la fois en terme de consommation mais aussi de production. Le pays multiplie ses vignobles et fait souvent appel au savoir-faire français et certaines grandes entreprises vinicoles chinoises sont nées grâce à des partenariats sino-français. Aujourd’hui des marques de renom comme Castel et Domaine Baron Philippe de Rothschild travaillent déjà sur place.

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

iDealwine ouvre un bureau de représentation commerciale à Hong Kong

L’appellation Champagne désormais reconnue et protégée en Chine

Un architecte chinois acquiert le Château La Fleur Jonquet

Château Loudenne : un achat chinois supplémentaire à Bordeaux

L’investissement chinois reste minime dans le bordelais

Le Château Bellefont-Belcier vendu à un Chinois : une première pour un grand cru classé de Saint-Emilion

Le géant chinois de l’agroalimentaire SSCW rachète le négociant DIVA Bordeaux

Rachat du Château Barateau à Bordeaux : tchin-Chine !

Grande première : un Chinois achète des vignes en Bourgogne !

Bordeaux : des investisseurs chinois rachètent quatre domaines viticoles

L’actrice chinoise Zhao Wei investit à Saint-Emilion

Un nouveau château bordelais passe sous pavillon chinois

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Vinexpo-diner-Yquem-2

VINEXPO | Au château d’Yquem, une soirée sous le signe du rayonnement

Récit d’une soirée inoubliable, conjuguant à la perfection l’or et la magie des grands crus classés de Bordeaux.

malescasse

Château Malescasse renonce à produire le millésime 2013

« Déficient…sans potentiel de garde… de qualité moyenne et parfois médiocre », tels sont les mots utilisés par Stéphane Derencourt dans un entretien au Figaro à propos du millésime 2013 ...

Du Sauternes en boîte de nuit

Château d’Arche, 2ème Grand Cru Classé de Sauternes se lance à l’assaut des boîtes de nuit. Son objectif clairement affiché ...