Que penser des mesures anti-vin du gouvernement ?

campagne-interpellation-01-hollandeLe gouvernement poursuit sa lutte contre le vin. Un acharnement incompréhensible étant donné l’importance du secteur vitivinicole pour le pays, une des rares filières à résister à la crise. En réponse, l’association “Vin et société” lance sa campagne, « cequivavraimentsaoulerlesfrançais ».

L’association vin et société, qui réunit 500 000 acteurs de la filière vin, se mobilise pour réagir à la publication, le 17 septembre dernier, du plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives.

Le site « cequivavraimentsaoulerlesfrançais » traite ainsi de chaque mesure envisagée pour la période 2013-2017 et des conséquences qu’elle aurait si le plan venait à être appliqué. Cette mobilisation rencontre un grand succès – 70 000 visiteurs ont visité le site dès la première journée !

La première mesure envisagée consiste, rien de moins, à interdire de parler de vin sur Internet. Voilà qui signerait, tout simplement, l’arrêt de mort de nombreux sites, ou du moins leur migration à l’étranger. Sans parler du coup de massue asséné aux producteurs qui misent sur Internet pour se faire connaitre. Cette mesure vise également – on se demande bien, au passage, comment elle pourrait être appliquée – à empêcher l’échange direct entre producteurs et consommateurs sur les réseaux sociaux. Premier rebondissement (ou  effet de la mobilisation de Vin et Société ?) : cette mesure est aujourd’hui retirée du plan. En cause, une soi-disant erreur de copié-collé sur un document qui a pourtant reçu la signature du Premier ministre !

Le projet prévoit aussi de donner au vin une image uniquement nocive. Ainsi, exit la notion de consommation modérée, le vin est jugé nocif dès le premier verre malgré le nombre d’études scientifiques très sérieuses prouvant les effets bénéfiques du vin grâce à certaines molécules (polyphénols). Parmi ces études, celle de scientifiques australiens et canadiens qui, cet été, ont découvert des composants d’une molécule jamais détectés auparavant et qui enthousiasmaient les chercheurs. De plus, selon une récente étude espagnole le vin aiderait par ailleurs à lutter contre la dépression.

Ces deux mesures ont été annoncées, les points suivants sont en discussion, comme interdire de parler de vin de manière positive dans les medias. Les journalistes parlant de vin pourraient d’ailleurs être condamnés pour publicité.

En outre, un durcissement des mentions sanitaires sur les étiquettes prévoit de mentionner les unités d’alcool contenues dans la bouteille. Vous la connaissez cette notion, vous ? A priori tout le monde se réfère plutôt au verre comme unité de mesure. Le message se radicalise par la même occasion : interdiction d’inscrire « à consommer avec modération », le message pourrait devenir  « L’alcool est dangereux pour la santé » et non plus «  L’abus d’alcool est dangereux pour la santé ».

A quand des visuels repoussants sur les bouteilles comme sur les paquets de cigarettes, mais qui ne dissuadent finalement pas les fumeurs ! A la différence près que les bouteilles de vin ont quand même en plus une valeur esthétique.

Enfin, une taxation du vin au nom de la santé publique fait aussi partie de la discussion. Le gouvernement envisagerait de taxer plus lourdement le vin puisqu’il est mauvais pour la santé. Que cette mesure, au passage, vienne pénaliser nos exportations n’entre sans doute pas dans la balance…

Cette nouvelle charge aveugle contre le vin nous rappelle les discussions surréalistes qui se sont tenues à l’occasion de la révision de la loi Evin, en 2006. Le vin avait déjà failli disparaître du paysage Internet et, ce faisant, de tous les moyens modernes de communication et de promotion. Sauvé in extremis, c’est aujourd’hui à un danger d’une tout autre ampleur qu’il est confronté.

Mobilisons-nous contre cette hystérie hygiéniste du gouvernement !

Pour soutenir la campagne de Vin et société, en un clic, c’est ici

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également sur le blog d’iDealwine :

Une nouvelle molécule du vin bénéfique pour la santé ?

Un biochimiste australien affirme avoir trouvé la formule du « vin médicinal »

Une taxe comportementale sur le vin, la fausse bonne idée du moment

Décès de Serge Renaud, père du “French Paradox”

Le vin rouge, moyen de prévention du cancer du sein ?

Boire modérément pour vivre plus longtemps

Tags:

  • Voir les commentaires (3)

  • GUY POIROT

    France, terre du vin, santé et convivialité . Mr Hollande si vous assimilez le vin à la drogue et à l’addiction, vous serez dans les manuels d’histoire le plus nul président de notre beau pays qui recèle des terroirs et sous sols à nul autre pareils. Vous me décevez à un point…

  • Claude C

    Je relis cet ancien mémo, et je dois écrire que ce Président me semble mieux aimer le vin (avec modération …) que ces prédécesseurs. Par contre il conviendrait de souligner l’action souterraine et publique du lobby hygiéniste qui sévit depuis au moins deux décennies, et qui n’a de cesse de lancer des cris d’orfraie !.
    On mélange abus de consommation de vins et abus de spiritueux, alors qu’il serait nécessaire de faire la différence afin que la prévention soit plus efficace, crédible et honnête.

  • de vazeilles

    il est à noter que sur les 4500 personnes qui meurent sur les routes chaque année, 41% – soit près de 1850 le sont sans collision (endormissement), 1000 sont des deux roues dont 70% lors des trois premières années de permis, 150 sur un tracteur, 1000 sont des jeunes de moins de 25 ans le plus souvent alcoolisés avec des alcools forts et des drogues et non du vin mais c’est encore un autre sujet…. Donc la loi Evin et les hygiénistes se voilent la face.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Vente à prix fixe : le meilleur de toutes les régions !

C’est la vente la plus impressionnante de 2015 : un choix presque sans limites dans les plus belles références du vignoble français, de nombreuses nouveautés ou nouveaux millésimes, des prix ...

Dégustation Vinapogée (3 décembre) : les immanquables

Pour bien préparer cette dégustation immanquable de vins anciens, nous avons repéré pour vous les pépites qui vous y attendent.

champagne apple

La couleur du futur iPhone, pomme de discorde entre Apple et la Champagne

Le Conseil Interprofessionnel des vins de Champagne s’émeut du projet d’Apple de lancer un nouvel iPhone de couleur “champagne”.