Parution : Wine Grapes, la nouvelle bible des cépages

UK-and-US-edition2Vous voulez connaître les parents, les vrais et les faux cousins du pinot noir ? Vous vous demandez ce qu’est le petit courbu, la vespolina, le citronny magaracha ? Ce nouveau livre sur les cépages, Wine Grapes, est fait pour vous ! Une plongée passionnante dans l’univers des raisins à vin.

Mais autant vous le dire tout de suite : il vaut mieux maîtriser la langue de Shakespeare pour pénétrer dans cet univers car ce livre monumental (1250 pages !) est en anglais et il est peu probable qu’une édition française voie le jour…

Bien entendu il existe déjà de nombreux livres sur les cépages à l’origine de tous les vins du monde, certains d’ailleurs truffés d’approximations ou d’erreurs, d’autres volontairement limités aux cépages les plus répandus. Ce qui est certain, c’est qu’aucun des livres pour le grand public publiés sur la question n’arrive à la cheville de cet ouvrage qui vient de sortir aux éditions Allen Lane, une filiale de Penguin Books en Angleterre. La seule exception étant sans doute le Dictionnaire Encyclopédique des Cépages de Pierre Galet, un ampélographe français, une œuvre monumentale, elle aussi, à usage essentiellement professionnel, mais qui date un peu et n’a pas bénéficié des dernières recherches scientifiques.

Les auteurs sont au nombre de trois. Le plus connu du grand public est certainement Jancis Robinson, une critique internationale qui a été la première personne n’appartenant pas au business du vin à décrocher le prestigieux titre de Master of Wine. Elle a déjà écrit (ou participé à la rédaction) de très nombreux livres (dont plusieurs traduits en français), toujours d’un très haut niveau. Le plus scientifique est José Vouillamoz, un botaniste suisse qui a pu utiliser pour la première fois les recherches sur l’ADN des cépages, ce qui a permis de démythifier certains liens qu’on croyait établis entre certains cépages et d’en trouver de nouveaux. Un apport essentiel. Le troisième auteur est une autre femme, Julia Harding, elle aussi Master of Wine (arrivée en tête de sa promotion) et qui collabore depuis des années avec Jancis Robinson.

Le résultat de leur travail est absolument remarquable, d’une précision et d’une profondeur incroyables. Imaginez que le pinot noir monopolise par exemple à lui seul 7 pages du livre, sans une seule illustration, et les pages sont de grande dimension ! Un véritable petit roman à lui tout seul ! Le cabernet-sauvignon, fait encore mieux avec neuf pages !

Ceux qui adorent les études complètes et fouillées seront donc comblés, même si dans quelques années on s’apercevra certainement que ce livre est passé à côté d’un cépage indien utilisé dans une vallée de l’Himalaya par un seul vigneron qui produit 200 bouteilles ! Et encore, ce n’est pas sûr !

Ce livre est disponible dans quelques librairies spécialisées en France ou, plus facilement, chez Amazon.com au prix maximum de 140 euros.

Consultez les ventes de vin
Recherchez le prix d’un vin

A lire également :

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

downing street

La cave du 10 Downing Street est autofinancée !

Vin et politique a été un sujet très abordé ces derniers temps : les vins servis à la Maison Blanche lors du voyage de François Hollande, la vente aux enchères ...

Mouvements d’actionnaires aux châteaux de Rayne-Vigneau et La Tour de Mons

CA Grands Crus, propriétaire depuis 2004 du château Rayne-Vigneau à Bommes, en appellation Sauternes, a cédé la majorité de ses parts au groupe Trésor du Patrimoine, qui devient actionnaire majoritaire. ...

touche pas a mon vigneron

« Touche pas à mon vigneron » : la pétition fait reculer le gouvernement

Bonne nouvelle pour les viticulteurs et plus généralement pour tous les acteurs du vin sur Internet, le gouvernement vient de retirer du « Plan gouvernemental de lutte contre la drogue ...