Parution | Le Rouge & le Blanc n°141 vous emmène en vacances

Le Rouge et le Blanc été 2021

Vous partez en vacances ? Ne partez pas sans le dernier numéro du Rouge & le Blanc dans vos valises. Si vous ne pouvez vous évader, le Rouge & le Blanc vous aidera à sa manière… Au programme : l’AOP Ajaccio et ses paysages baignés de soleil, des domaines coup de cœur en Sicile ou en Espagne, ainsi que la redécouverte de beaux vignobles français comme Chinon. Alors, vous embarquez ?

Nous vous proposons un peu de lecture estivale avec le dernier numéro de la revue des passionnés de vin Le Rouge & le Blanc. Celui-ci contient notamment un reportage sur Ajaccio et son cépage emblématique, le sciaccarello. Vous y découvrirez tous les atouts de cette appellation corse prestigieuse, beaucoup plus restreinte que Patrimonio (258 ha contre 458) et à la grande variété de cépages. Comme à son habitude, la rédaction propose un reportage exhaustif traitant tous les aspects de l’appellation ainsi que son histoire. Nous avons été agréablement surpris de retrouver parmi les coups de cœur certains de nos domaines partenaires comme le domaine Comte Abbatucci.

S’ensuit une enquête sur la nouvelle génération de vignerons chinonais qui détaille cette appellation ligérienne avant de s’attarder sur les années 2000 et 2010 qui ont vu émerger une nouvelle génération talentueuse dans les domaines historiques et de nouvelles figures dans la région. Ces derniers ont insufflé un style novateur axé vers le charme et la digestibilité.

La revue nous mène ensuite entre autres, à la rencontre de Sylvain et Désirée Fadat, du domaine d’Aupilhac, à Montpeyroux. Un excellent domaine dont vous pourrez découvrir l’histoire et la philosophie en profondeur.

Vous pourrez ensuite enrichir votre culture en lisant l’interview d’Alain Canet, agronome et agroforestier, pour en apprendre plus sur l’agroforesterie, cette pratique ancestrale qui revient au goût du jour dans nombreuses exploitations viticoles. Selon certains, la monoculture de la vigne fonctionnerait mal. En effet, avant la mécanisation, la polyculture était courante : la vigne cohabitait avec les arbres et autres plantes (des fruitiers, notamment). Une interview riche et complète, qui décrit méthodiquement cette pratique qui n’est qu’une partie de l’agroécologie qui révèle l’importance du travail des sols.

Bref, vous l’aurez compris, c’est encore un numéro du Rouge & le Blanc à ne pas manquer si vous êtes passionné de vin ! Bonne lecture.

Toutes les infos sont sur www.lerougeetleblanc.com  pour commander ou s’abonner (4 numéros par an).

Voir les vins en vente sur iDealwine

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

A suivre à la loupe : ces appellations qui montent

Il y a dans le vignoble français bon nombre d’appellations emblématiques aux noms qui font rêver, mais malheureusement de plus en plus inaccessibles financièrement… Heureusement, à côté de ces icônes, ...

vin coeur maladies cardiovasculaires

25 ans après le « French Paradox » : en quoi le vin est-il bon pour la santé ?

En 1991, le scientifique Serge Renaud louait les vertus d’une consommation modérée de vin pour prévenir les maladies du cœur. 25 ans plus tard, les travaux du chercheur sont-ils toujours ...

5 bonnes raisons de venir sur le stand iDealwine au Salon de la RVF les 5-6 juin

Cette semaine, vendredi 5 et samedi 6 juin se tiendra la 9e édition du salon du vin de la Revue ...