Parution : Le Rouge & Le Blanc, de Chassagne à l’Australie

logo le rouge et le blancLe dernier numéro de la revue Le Rouge & Le Blanc vient de sortir. Au programme de cette revue très “pointue”, de nombreux sujets intéressants dont un panorama complet de l’appellation Chassagne-Montrachet et un reportage passionnant sur les vins australiens.

Pour ceux qui ne la connaîtraient pas encore (ils sont de plus en plus rares !) Le Rouge & Le Blanc est une revue trimestrielle, libre et indépendante, sans publicité ni sponsor et disponible uniquement par abonnement. Créée en 1983 par une poignée d’amateur désireux de parler librement du vin, c’est une revue faite pour et par des passionnés de vin.

Ce premier numéro de l’année 2012 est extrêmement varié. Ses deux sujets les plus forts sont un panorama de l’appellation Chassagne-Montrachet en Bourgogne et un reportage sur les vins australiens.

Considérée comme la troisième commune productrice de vins blancs de la Côte de Beaune derrière ses deux voisines Puligny-Montrachet et Meursault, Chassagne-Montrachet dispose de terroirs particulièrement intéressants travaillés par quelques vignerons brillants. Ce numéro qui passe en revue toute l’appellation vous permettra de ne pas vous tromper dans vos futurs choix à Chassagne-Montrachet !

Ce numéro hivernal vous emmènera également sur les routes de l’immense Australie et plus notamment en Australie méridionale, à Victoria, où émergent des domaines pionniers en recherche d’identité, à l’écoute de leur terre et innovateurs. L’un deux fait d’ailleurs l’objet du portrait de cette édition : Gilles Lapalus, un vigneron sans frontière dont l’histoire est remarquable… Pour ceux que les vins de ce pays intéressent particulièrement, notez que le prochain numéro consacrera un long sujet aux vins de la Barossa Valley.

Le Rouge & Le Blanc nous fait pénétrer au cœur de l’Alsace à la rencontre du domaine Barmès-Buecher, un domaine majeur dans la vaste famille des vignerons alsaciens engagés dans la voie de la biodynamie. Une dégustation horizontale très complète des nombreux vins produits par le domaine, avec quelques millésimes plus anciens en prime !

Enfin, une série de “coups de projecteurs” ou de “coups de cœur” vous feront découvrir des cuvées et des domaines particulièrement appréciés par les dégustateurs de la revue dans le Auvergne, dans les Côtes-du-Rhône, à Bordeaux et à Vouvray.

A lire sans modération !

Commander un numéro ou s’abonner à la revue Le Rouge & Le Blanc : www.lerougeetleblanc.com

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

screen3

Château Academy : une application pour gérer votre domaine fictif !

Vous avez toujours rêvé d’acheter un domaine ? De vous mettre la peau d’un viticulteur, d’un maître de chai ou d’un œnologue ? De jouer à l’apprenti sorcier et élaborer ...

malescasse

Château Malescasse renonce à produire le millésime 2013

« Déficient…sans potentiel de garde… de qualité moyenne et parfois médiocre », tels sont les mots utilisés par Stéphane Derencourt dans un entretien au Figaro à propos du millésime 2013 ...

L’émergence d’une viticulture en France : facteurs physiques, géographiques et influences culturelles

Pourquoi la viticulture ne s'est-elle pas développée au Moyen-Orient, au climat pourtant favorable tandis qu'elle s'est implantée dans des régions septentrionales autrement plus hostiles d'un point de vue climatique ?

Partage(s)