Parution : Le Rouge & Le Blanc, feuilles d’automne

Dans notre inventaire des parutions de rentrée, n’oublions pas Le Rouge et le Blanc. Cette revue qui occupe une place à part dans l’univers de la presse vin mérite l’attention des amateurs…

Dans son numéro d’automne, Le Rouge & le Blanc opère un grand retour vers… Bordeaux ! C’est suffisamment rare pour être souligné. En effet cette revue écrite par et pour les passionnés s’est fixé un point d’honneur à sortir des sentiers battus. Donc un dossier Bordeaux dans Le Rouge & le Blanc, c’est, disons-le, un évènement. Mais attention, il ne s’agit point là d’un papier convenu sur les stars planétaires, de ces vins qui enflamment la cote iDealwine par les prix record qu’ils enregistrent dans les ventes aux enchères. Non. Le Rouge & le Blanc se penche sur les crus Bourgeois et Artisans du Médoc et du Haut-Médoc. Comme toujours, une analyse précise (et précieuse) du terroir, une présentation des domaines et châteaux, et des notes de dégustation dont l’échelle confirme la rigueur du comité de dégustation. Point de 20/20. Au Rouge & le Blanc, on repasse le bac à chaque tour de table. 12, c’est déjà une mention assez bien, 14, c’est vraiment « bien ». Quant au 16, voire plus, peu de vins peuvent prétendre à un tel Graal. Parmi les bons élèves nous retrouvons avec plaisir le Château Belle-Vue, gratifié d’un confortable 14,5/20 pour son millésime 2008. Une belle reconnaissance du travail accompli par l’équipe de Vincent Mulliez.

Après ce dossier, on repart labourer des terres plus habituelles. Direction le Muscadet, pour une exploration du cru communal de Gorges. Un détour par les pentes vertigineuses du vignoble valaisan, et on rejoint l’Italie, avec une dégustation alléchantes de vins de barbarescos et de barolos du domaine Luca Roagna. Vient ensuite la Sicile, avec les vins de Franck Cornelissen, produits sur les versants de l’Etna. D’où une intéressante cuvée « Magma »…

Ce numéro se clôt sur les portraits de Laurent Rebes, du Château Garance Haut-Grenat dans le Médoc, et de Lucien Salani qui exploite un domaine dans la vallée de l’Agly, cet endroit qui monte dans le Roussillon… Vous savourerez aussi dans cette parution les « coups de gueule » et « coups de calcaire » de l’équipe rédactionnelle, de ces articles qui font tout le sel de cette revue.

Commandez le numéro d’automne de Le Rouge & le Blanc

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Les vins d’Alsace résistent à la crise

Dans la morosité économique actuelle, l’Alsace tire son épingle du jeu. Les ventes de vins alsaciens ont même enregistré une légère hausse sur le marché français (+0.8%).

Marché britannique du vin : questions autour du Brexit

Le Royaume-Uni a toujours joué un rôle majeur dans les importations mondiales de vin. En effet, le vin représente un tiers de l’alcool, en volume, consommé au Royaume-Uni. Le vin ...

Madame Bollinger sillonnant les vignes d’Aÿ

Un trésor de 1830 retrouvé dans les caves de Bollinger !

Vous n’êtes pas les seuls pour qui été rime avec rangement. Qui sait, vous trouverez peut-être un aussi beau trésor que celui que Bollinger a découvert dans ses caves, en ...