PARUTION : le Baromètre iDealwine 2018 – Analyse du marché des enchères de vin

Le baromètre iDealwine 2018 est paru ! Ce rapport d’analyse des ventes de vins aux enchères opère non seulement un retour sur l’année 2017, mais livre également les perspectives d’évolution de ce marché en 2018. Un guide précieux pour les amateurs de vins curieux de bien gérer leur cave.

Le baromètre iDealwine, c’est un document unique, d’une centaine de pages, rédigé par notre spécialiste des enchères de grands crus, Angélique de Lencquesaing (co-fondatrice d’iDealwine) et qui fait référence depuis déjà de nombreuses années dans l’analyse du marché du vin. Il est notamment largement utilisé et relayé par la presse.

Alors, que contient donc cette précieuse publication ? Outre un retour sur les faits et évènements qui ont marqué le marché des grands vins au cours de l’année 2017, ce baromètre présente et analyse l’évolution des indices WineDex® d’iDealwine, dresse le palmarès des vins et des lots les plus chers, identifie les icônes des enchères. A la clé, un focus par région, non seulement les grandes zones traditionnelles de production (Bordeaux, Bourgogne et Rhône) mais aussi un zoom sur les régions montantes et les domaines clés. Autant dire, une mine de conseils à suivre pour pour bien gérer sa cave…

2017, encore une année record pour les enchères iDealwine

L’année dernière, 26 ventes aux enchères ont été organisées sur iDealwine.com (deux par mois), ainsi que deux ventes consacrées à une « Collection particulière » (vente aux enchères d’une seule très belle cave). Ce sont ainsi plus de 111 000 flacons qui ont été adjugés aux enchères par IWA Auction, filiale d’iDealwine et opérateur agréé de ventes volontaires (+14%), pour un montant de 13,2 M€ (+19%).

Le prix moyen du flacon vendu aux enchères sur la plateforme d’iDealwine s’élève à 119€. Le coût d’un flacon aux enchères débute à moins de 10€ et peut grimper jusqu’à… 17 146€ pour le vin le plus cher. Ce n’est plus un secret pour personne : iDealwine offre une visibilité mondiale aux caves vendues par son intermédiaire. En 2017, les amateurs ont enchéri depuis 57 pays différents.

Principales évolutions : diminution de la part des bordeaux, augmentation des bourgognes, dynamisme de nouvelles régions et émergence des spiritueux

Bien que demeurant majoritaire, la part des vins de Bordeaux dans le marché des grands crus aux enchères continue de baisser : pour la première année, cette proportion passe désormais sous le seuil des 50% – en volume comme en valeur – dans la répartition globale des vins vendus aux enchères iDealwine. A l’inverse, la part des grands bourgognes a progressé : elle s’élève désormais à 24% mais elle a surtout bondi en valeur, passant en un an de 24 à 33% de valeur totale des ventes. La part des vins du Rhône est également en légère hausse.

Si les trois régions traditionnellement vendues aux enchères concentrent encore 80% des échanges, on constate que les mouvements les plus dynamiques viennent pourtant dans les autres régions, avec un intérêt accru pour les meilleurs domaines en bio, biodynamie et nature issus des régions longtemps restées « secondaires » dans les ventes, du moins en termes de volumes : le Clos Rougeard dans la Loire, les domaines Overnoy, Ganevat ou Tissot dans le Jura, Grange des Pères dans le Languedoc offrent l’exemple de vignerons talentueux qui ont contribué à braquer les projecteurs du monde entier sur leur région viticole, entraînant dans leur sillage une nouvelle génération, à suivre impérativement.

Enfin, l’une des autres grandes tendances du moment est l’affirmation d’une demande croissante pour les alcools et spiritueux rares comme le whisky qui s’est imposé, notamment japonais.

Bouteilles et lots les plus chers : la Romanée-Conti aux avant-poste

Le fameux domaine de Vosne-Romanée truste l’ensemble des palmarès. Qu’il s’agisse du lot le plus cher de l’année, un assortiment 2006 de 9 bouteilles siglées DRC (1 romanée-conti, 2 la-tâche, 2 romanée-saint-vivant, 1 grands-echézeaux, 3 echézeaux), lot adjugé 33 562 € en novembre. La bouteille (unitaire) la plus chère de l’année était quant à elle une romanée-conti 2000, adjugée 17 146 €, également en fin d’année.

WineDex® : les indices vins d’iDealwine en hausse de 9,6% en 2017

Les indices WineDex® d’iDealwine ont accéléré leur croissance en 2017, en hausse de 9,6% (+7,08% en 2016), un chiffre comparable à celui des indices boursiers (+9,8% pour le CAC40), qui confirme la pertinence de l’investissement dans les grands crus. C’est à nouveau la Bourgogne qui a porté la croissance de cet indicateur créé en 2007 et calculé par iDealwine : le WineDex® Bourgogne s’est en effet apprécié de 11,6%, portée notamment par la demande asiatique. Le WineDex® Rhône a quant à lui progressé de 6,7% et celui de Bordeaux de 5,7%.

Une mine d’or pour l’amateur

Ce baromètre n’offre pas seulement un retour en arrière sur les beaux résultats de l’année 2017. En énumérant les domaines les plus recherchés de chacune des grandes régions viticoles, il ouvre le chemin vers une bonne gestion de votre cave, en proposant, y compris dans des zones qui font rarement parler d’elles aux enchères, les domaines à repérer, et à suivre. Inutile de vous préciser que nombre de ces propriétés figurent dans le réseau d’iDealwine, et viennent alimenter nos ventes en achat direct. Des achats qui feront le bonheur de vos futures dégustations, bien sûr, mais qui pourraient former le terreau de futurs records d’enchères, un jour. Qui sait ?

Comment acheter le Baromètre iDealwine 2018 ?

Vous allez rire, mais exceptionnellement, pour ce produit, nous vous proposons une méthode « à l’ancienne », avec un paiement par chèque ! 😊

Pour commander le Baromètre iDealwine 2018, c’est très simple : envoyez-nous un courrier (iDealwine – Baromètre, 190 rue d’Estienne d’Orves – 92700 Colombes – France), en précisant le nombre d’exemplaires souhaité et accompagné d’un chèque du montant correspondant (85€ l’unité + 4,95€ de frais d’expédition). Le marché des enchères de vins et ses tendances pour 2018 n’auront plus aucun secret pour vous.

Baromètre iDealwine 2018
Rapport sur les ventes aux enchères de vin en 2017
Perspectives pour 2018
Prix de vente : 85€ – ©iDealwine.com

Voir les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le blog d’iDealwine :

RECORD : un riesling allemand TBA 1976 d’Egon Müller vendu 12 160€

Exportations des champagnes : un record pour l’année 2017

Ventes de bordeaux : légère baisse en France, progression à l’export

Belles enchères sur les cuvées du domaine René Engel

Belle enchère : les vins du domaine Jacques-Frédéric Mugnier poursuivent leur envolée

Belle enchère : 36 723€ pour une caisse assortie 2010 du domaine de la Romanée-Conti

RECORD : 8 512€ pour un hermitage Cathelin signé Jean-Louis Chave

  • Voir les commentaires (1)

  • RobrCano

    par iDealwine 28 mars 2018, thank you ever so for you post.Much thanks again.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Recolte-millesime-2016

Millésime 2016 : des prévisions de récolte en baisse sur presque tous les continents

Les vendanges se terminant bientôt dans l’hémisphère Sud, les premiers chiffres laissent entrevoir une baisse des récoltes sur la plupart des grands pays producteurs, alors que les premières prévisions en ...

Enchères au sommet pour l’ermitage Cathelin de Jean-Louis Chave

Plus de 500 acheteurs ont participé aux dernières enchères qui se sont achevées on-line le 24 février sur iDealwine. Celles-ci ont globalement poursuivi les tendances de fonds de ce marché, ...

trianon

Quand les domaines chinois achètent des domaines français !

Alors que les achats de vignobles français par des particuliers chinois et que les installations de vignobles français en Chine sont devenus fréquents, voici un événement qui pourrait bien déclencher ...