Parker menacé par l’alliance Tanzer/Galloni ?

Wine critic Robert ParkerAntonio Galloni, ancien collaborateur de Robert Parker et qui a fondé son propre site il y a deux ans vient de racheter le site d’un autre critique américain, Stephen Tanzer (International Wine Cellar). Une manœuvre qui va sérieusement menacer la suprématie de Parker dans le monde de la critique du vin, jusque là incontestée .

 

Antonio Galloni est sans doute le plus doué des « baby Parker ». Il a longtemps grandi dans l’ombre du maître, prenant progressivement de plus en plus de place au sein de The Wine Advocate, la revue de Parker. Avant de quitter brutalement le giron formateur il couvrait la Californie, l’Italie, la Bourgogne et la Champagne et émargeait à 300 000 dollars par an (source Wine Searcher), une très belle somme pour un critique de vins !

En quittant Parker (une rupture qui a été arbitrée par les tribunaux), Galloni a fondé son propre site, Vinous, avec une approche plus moderne et plus visuelle (photos et vidéos). Mais, malgré un jugement très respecté dans le monde du vin et un site plus attractif que l’austère site de Parker, Galloni n’a pas encore réussi à s’imposer auprès du monde du vin comme LA nouvelle grande voix qui compte.

En s’alliant avec Tanzer, qui a construit une belle audience depuis ses débuts en 1985 et dont les avis sont très respectés par les amateurs « pointus » aux Etats-Unis, les choses risquent de changer en particulier en augmentant fortement l’audience de Tanzer via Vinous, Tanzer étant jusqu’à présent peu efficace dans sa communication (il n’a même pas créé un véritable site pour IWC). L’acquisition d’IWC permet également au Vinous d’Antonio Galloni de disposer enfin d’une base de donnée de 30 ans de notes et critiques de Stephen Tanzer, ce qui manquait évidemment à ce site qui n’a qu’un peu plus de deux ans d’âge … Les deux rivaux vont donc pouvoir lutter maintenant à armes égales et l’aura d’un Parker vieillissant et que l’on dit un peu fatigué, risque d’être sérieusement mise à mal … Reste au nouveau duo d’harmoniser leur façon de noter, Galloni ayant hérité de la générosité de son maître (il met moins de 100/100 mais dépasse souvent les 96/100) alors que Tanzer préfère utiliser une notation moins « euphorique ». Pour lui un vin à 88/100 et déjà bon et à 93/100, c’est un vin qu’il adore.

Un combat de critiques à suivre dans les mois à venir.

 

Consultez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le blog d’iDealwine :

Parker, prix des vins, accords à table : best-of des articles iDealwine 2013

Robert Parker : une lettre ouverte qui trouble le monde du vin

Primeurs 2012 à Bordeaux : Robert Parker appelle à une baisse des prix

Parker, Primeurs, Prix des vins : le top du Blog iDealwine en 2012

Robert Parker quitte la rédaction en chef du Wine Advocate

Robert Parker a-t-il mis en danger les Primeurs 2011 ?

Parker révise ses notes pour les Bordeaux 2010

Le livre où Michel Rolland dit tout sur Robert Parker, Mondovino, la presse, l’uniformisation…

Primeurs 2009 : la petite phrase de Robert Parker

Les prédictions de Robert Parker pour 2010

 

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Achat direct : une sélection vertigineuse en provenance du Rhône Nord

iDealwine s’est mis en tête de vous offrir une belle petite saga des vins du Rhône. Et pour commencer, cap sur le Nord ! Les amateurs vont avoir l’embarras du ...

stand idw rvf

Le Salon de la RVF : le rendez-vous incontournable du mois de mai à Paris !

Plus qu’une semaine avant l’ouverture du Salon de la Revue du Vin de France, qui se déroulera les 24 et 25 mai au Palais Brongniart, Place de la Bourse à ...

Champagne de terroir au domaine Francis Boulard et Fille

Francis Boulard et sa fille Delphine appartiennent à une famille de viticulteurs/vignerons depuis au moins six générations... Pleins feux sur un domaine que les amateurs plébiscitent.