Palmarès Rhône | Les plus belles enchères du 1er semestre 2021

La vallée du Rhône… Figurant sur notre podium des régions les plus recherchées, elle attire par son dualisme entre les parties septentrionales et méridionales. Pourtant, celles-ci partagent quelques similitudes qui ne laissent aucun amateur indifférent. Parmi elles, un bon potentiel de garde, des terroirs prestigieux ainsi que des flacons rares.

Pour établir cette analyse des TOP flacons des enchères de ce premier semestre 2021, et afin qu’elle reflète au mieux la variété des vins présentés à la vente, nous n’avons retenu qu’un seul vin par domaine, le plus cher.

Nord et Sud, la préférence va à la première

Nord et Sud… deux entités totalement différentes mais qui trouvent leur public parmi des amateurs à l’affût de flacons matures. Car, si ces deux sous-régions diffèrent en matière de climat, de géologie, d’altitude, de cépages, de culture et de vinification, elles se rapprochent par leur production de grands vins de garde. Il n’est donc pas surprenant de retrouver au sein de ce palmarès des vins matures dont les années oscillent entre 1949 et 2007. Parmi elles, de grandes années comme 1990, 1999 représenté à quatre reprises, 2005 et 2010. C’est d’ailleurs sans doute pour cette raison que figurent essentiellement des vins rouges parmi lesquels apparaît une petite exception : le vin de paille de Chapoutier, un hermitage millésimé 2010. Ceux-ci sont en effet réalisés à partir de cépages de caractère qui demandent du temps pour s’épanouir et gagner en complexité.

Une chose est sûre, ce palmarès révèle un intérêt accru pour les coteaux escarpés de la partie septentrionale (appelés « chaillés ») avec une écrasante majorité de ses vins (13 sur 20). Si les appellations existantes y sont pourtant nombreuses, ce sont Hermitage, Côte-Rôtie, Cornas et Saint-Joseph qui tirent leur épingle du jeu. D’ailleurs, les trois premières cuvées de ce TOP Flacons proviennent des prestigieuses Hermitage et Côte-Rôtie. Examinons-les un instant.

Podium de ce TOP flacons

Star de ce classement, la cuvée Cathelin, l’hermitage 2000 de Jean-Louis Chave (#1, 5 403€) n’a toujours pas perdu de son succès. Ce vin confidentiel produit à hauteur de 2 000 bouteilles maximum n’est en effet plus proposé au grand public. Certains chuchotent d’ailleurs qu’il est pourtant toujours produit dans le plus grand secret des caves du domaine… En deuxième position ? Nous retrouvons l’hermitage La Chapelle de Paul Jaboulet Aîné (#2, 3 819€) : une cuvée mythique issue de très vieilles vignes, cultivées selon des principes biodynamiques. Enfin, sur la troisième marche, se situe la côte-rôtie La Mouline 1978 de Guigal (#3, 2 947€). Issue d’une parcelle d’à peine un hectare, elle est née au cours d’une année d’anthologie et est la seule du trio LA-LA-LA (avec La Landonne et La Turque), à contenir autant de viognier (11%), un cépage qui lui offre cette délicatesse bourguignonne.

Le phénomène de rareté

Que serait un palmarès d’enchères sans le prisme de la rareté ? Car c’est bien lui qui suscite les convoitises d’amateurs souhaitant goûter des vins réalisés par un domaine aujourd’hui disparu ou témoins d’un temps révolu. Saluons ainsi la côte-rôtie 1992 de Marius Geantaz-Dervieux (#6, 1 474€ les 75 cl), le saint-joseph 1999 de Raymond Trollat (#8, 921€), ainsi que le cornas 1991 d’Auguste Clape (#13, 547€), décédé en 2018.

Autres spécificités

Evidemment, nous ne pouvions analyser ce palmarès sans évoquer les vins d’Emmanuel Reynaud qui se dessinent à travers un châteauneuf-du-pape 1990 du Château Rayas (#5, 1 965€) ainsi qu’un 2010 du domaine de Pignan (#17, 491€). Vinifiés en grappes entières et élevés dans de vieux foudres, ils dégagent une finesse légendaire. Autre pépite, le cornas sans soufre 1999 de Thierry Allemand (#9, 860€), un vigneron qui ne possède que six hectares de raisins vinifiés selon des méthodes naturelles, ainsi que la côte-rôtie Dolium 2007 (#19, 418€) réalisée par le discret mais très recherché domaine de Pierre et Marie Benetière.

Les flacons de la vallée du Rhône les plus chers du premier semestre 2021 vendus sur iDealwine (prix rapporté à 75cl, tous flacons confondus)

Rang Couleur Nom du vin Prix unitaire TTC (rapporté à 75cl)
1 Rouge 1 bt Hermitage Ermitage Cuvée Cathelin 2000 de Jean-Louis Chave 5 403 €
2 Rouge 1 bt Hermitage La Chapelle 1949 de Paul Jaboulet Aîné 3 819 €
3 Rouge 1 bt Côte-Rôtie La Mouline1978 de  Guigal 2 947 €
4 Rouge 1 bt Côte-Rôtie Côte Brune 1991 du domaine Jamet 2 210 €
5 Rouge 1 bt Châteauneuf-du-Pape 1990 de Château Rayas 1 965 €
6 Rouge 2 bt Côte-Rôtie 1992 de Marius Gentaz-Dervieux 1 474 €
7 Rouge 1 bt Châteauneuf-du-Pape Cuvée Spéciale 1990 de Henri Bonneau & Fils 1 351 €
8 Rouge 1 bt Saint-Joseph 1999 de Raymond Trollat 921 €
9 Rouge 1 bt Cornas Cuvée Sans Soufre 1999 de Thierry Allemand 860 €
10 Rouge 1 bt Cornas SC 1983 de Marcel Juge 798 €
11 Rouge 1 bt Châteauneuf-du-Pape Hommage à Jacques Perrin 2007 de Beaucastel 675 €
12 Rouge 2 bt Côte-Rôtie La Belle Hélène 1999 de Michel et Stéphane Ogier 559 €
13 Rouge 2 bt Cornas 1991 d’Auguste Clape 547 €
14 Rouge 1 bt Châteauneuf-du-Pape Cuvée Da Capo 2000 de Pegaü 540 €
15 Rouge 1 bt Châteauneuf-du-Pape Cuvée Centenaire 1990 du domaine des Cailloux 516 €
16 Rouge 1 bt Châteauneuf-du-Pape La Plume du Peintre 2005 de La Mordorée 495 €
17 Rouge 1 bt Châteauneuf-du-Pape 2010 du domaine de Pignan 491 €
18 Blanc Liquoreux 3 demi-bt Hermitage Vin de Paille 2010 de Chapoutier 467 €
19 Rouge 1 bt Côte-Rôtie Le Dolium 2007 de Marie et Pierre Benetière 418 €
20 Rouge 1 mg Côte-Rôtie La Sereine Noire 1999 de Gangloff 399 €

 

Voir les rapports d’enchères

Faire estimer ou vendre vos vins aux enchères

Consultez les autres palmarès du 1er semestre 2021

Palmarès | Retour sur les plus belles enchères du 1er semestre 2021

Palmarès Jura-Savoie | Les plus belles enchères du 1er semestre 2021

Palmarès Bourgogne | Les plus belles enchères du 1er semestre 2021

Palmarès Champagne | Les plus belles enchères du 1er semestre 2021

Palmarès Provence-Corse | Les plus belles enchères du 1er semestre 2021

Palmarès Beaujolais | Les plus belles enchères du 1er semestre 2021

Palmarès Sud-Ouest | Les plus belles enchères du 1er semestre 2021

Palmarès vins étrangers | Les plus belles enchères du 1er semestre 2021

Palmarès Languedoc-Roussillon | Les plus belles enchères du 1er semestre 2021

Palmarès Alsace | Les plus belles enchères du 1er semestre 2021

Palmarès Loire | Les plus belles enchères du 1er semestre 2021

Palmarès Bordeaux | Les plus belles enchères du 1er semestre 2021

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

La vente à prix fixe spéciale vins d’Espagne est ouverte : à vous les grandes cuvées de Rioja, Priorat ou Ribera del Duero !

112 cuvées, réparties en 1500 lots : mettons le cap sur le sud avec une vente à prix fixe très spéciale, qui ouvre la voie aux références issues des grands ...

Vente à Limoges : dernières heures pour enchérir !

Une vente qui fera le bonheur des amateurs de flacons de collection, proposés dans des millésimes d’anthologie : A Bordeaux, ...

Les grands vins d’Espagne, le guide iDealwine

L'Espagne dispose du plus vaste vignoble d'Europe et produit certains très grands vins. Mais connaissez-vous bien les spécificités des différentes appellations ?