Palmarès Rhône | Le TOP 20 semestriel dans les ventes aux enchères

Cathelin

Notre tour de France des flacons plus chers vendus aux enchères au cours du premier semestre 2019 nous amène dans la vallée du Rhône, où grandes années et flacons collectors ont décidément la cote.

Zoom sur le TOP 20 des vins de Rhône les plus chers.

Au cours des six premiers mois de 2019, la vallée du Rhône a encore confirmé son statut de terre d’opportunités, un vignoble qui fait battre de plus en plus fort le cœur des amateurs. L’envolée des prix à laquelle nous avons assisté en 2018 poursuit sur son élan en 2019, avec des variations de prix importantes pour plusieurs flacons de notre palmarès.

Pour rappel, pour établir le TOP 20 des flacons les plus marquants des enchères du semestre, nous avons choisi de ne retenir que la cuvée la plus chère d’une propriété, en rapportant son prix d’adjudication à la bouteille (75 cl) afin de faciliter les comparaisons. Notons que les flacons  les plus chers de notre TOP 20 du Rhône sont tous des vins rouges.

Le TOP5 des vins du Rhône

# Flacons les plus chers Prix d’adjudication TTC rapporté au format bouteille (75cL)
1 1 Bouteille Hermitage Ermitage Cuvée Cathelin Jean-Louis Chave 1990 8,026 €
2 1 Bouteille Côte-Rôtie Côte Brune Marius Gentaz-Dervieux 1985 2,675 €
3 1 Bouteille Côte-Rôtie La Landonne E. Guigal 1978 2,554 €
4 1 Bouteille Châteauneuf-du-Pape Henri Bonneau Cuvée spéciale Henri Bonneau & Fils 1990 1,374 €
5 1 Magnum Châteauneuf-du-Pape Rayas 1998 1,155 €

 

Jean-Louis Chave au sommet du podium

Le flacon le plus cher vendu ce semestre est un hermitage rare et collector que nous ne présentons plus : il s’agit de la fameuse Cuvée Cathelin de Jean-Louis Chave, dont le 1990 a été remporté par un particulier italien pour 8 026€. Cette cuvée n’est produite que lors des millésimes exceptionnels et n’est plus commercialisée. La bouteille moins chère – si l’on peut dire – de notre TOP 20 est la côte-rôtie côte blonde 1990 d’une étoile montante de l’appellation, René Rostaing, dont les vins sont de plus en plus prisés pour la qualité de sa production, qui allie structure et finesse. Cette cuvée a été vendue 377€, affichant une progression de 62%. Là encore ce flacon est parti en Italie.

Si des amateurs italiens ont remporté les deux extrémités de notre TOP 20, le palmarès montre une audience variée pour les vins rhodaniens, signe d’un engouement planétaire. Si les acheteurs sont en majorité européens, nous notons un intérêt croissant de la part des amateurs hongkongais, sans oublier les anglo-saxons, notamment américains, traditionnellement grands amateurs de vins du Rhône.

Domaines disparus et signatures pointues

En deuxième position, notons une bouteille du rarissime côte-rôtie Côte Brune 1985 du domaine Marius Gentaz-Dervieux, aujourd’hui disparu. Un autre nom désormais collector car il ne produit plus Raymond Trollat, est également présent dans notre palmarès. Ses saint-joseph sont recherchés activement aux quatre coins du monde, mais surtout par les amateurs d’outre-Atlantique. Ceci n’est certainement pas une exception : un professionnel américain a acheté une bouteille pour 851€.

Des signatures pointues affichent de belles progressions avec, par exemple, les saint-joseph de Gonon. L’appellation Cornas se montre à la pointe de la tendance, avec notamment les flacons recherchés d’Auguste Clape, Marcel Juge et Thierry Allemand (vigneron nature dont les amateurs s’arrachent les vins).

Rhone vignes

Châteauneuf incontesté

Si notre palmarès fait la part belle aux vins du Rhône du nord,  Châteauneuf-du-Pape occupe néanmoins une place de choix dans les  enchères iDealwine. Cette appellation représente en effet un quart des bouteilles les plus chères vendues pendant la première moitié de l’année. Sans surprise, ce sont les cuvées « prestige » qui se distinguent. Plus rares, plus finement sélectionnées. Le châteauneuf le plus cher du premier semestre est la Cuvée Spéciale 1990 du domaine Henri Bonneau & Fils, vendue à 1 374€. Les cuvées de ce domaine étant produites en petites quantités, et le propriétaire du domaine disparu en 2016, ces vins sont mondialement recherchés. Hommage à Jacques Perrin, la cuvée prestige que le Château de Beaucastel produit uniquement dans les meilleures années, a également attisé les convoitises des amateurs, vendue pour 912€.

Impossible de ne pas mentionner l’icône de l’appellation, Château Rayas, qui occupe la cinquième position avec un magnum du millésime 1998. Avec un prix (par bouteille de 75cl), ce dernier affiche une progression de +108% sur la cote. Notons aussi l’intérêt croissant pour les domaines satellites de Château Rayas : le côtes-du-Rhône Cuvée Syrah du Château de Fonsalette, dans le millésime mythique 1978 a été remporté par un professionnel britannique pour 608€ (+90%).

Millésimes d’anthologie

Le secret de ces belles enchères réside aussi dans le fait que ce palmarès recense certains des meilleurs millésimes de la région. En troisième position, nous avons ainsi une bouteille du côte-rôtie La Landonne de l’emblématique maison Guigal dans le mythique millésime 1978, vendu à 2 554€. Dans ce même millésime, l’hermitage La Chappelle de Paul Jaboulet Ainé a été remporté par un amateur hongkongais pour 1 125€. Pas moins de 17 de ces 20 flacons ont été produits avant 2000, ce qui reflète l’intérêt insatiable des amateurs pour les millésimes matures, ainsi que la capacité de vieillissement des vins de la région. Entre vignerons « artisans » et grandes maisons, la vallée du Rhône montre qu’elle reste une terre de promesses et d’opportunités pour les amateurs et les collectionneurs. N’hésitez pas à retrouver nos vins du Rhône en vente sur iDealwine.

Retrouvez aussi nos autres palmarès d’enchères semestriels sur notre blog :

 

# Flacons les plus chers Prix d’adjudication TTC rapporté au format bouteille (75cL) Pays acheteur Profil acheteur
1 1 Bouteille Hermitage Ermitage Cuvée Cathelin Jean-Louis Chave 1990                 8,026€ Italie Particulier
2 1 Bouteille Côte-Rôtie Côte Brune Marius Gentaz-Dervieux 1985                 2,675€ Royaume-Uni Professionnel
3 1 Bouteille Côte-Rôtie La Landonne E. Guigal 1978                 2,554€ Autriche Particulier
4 1 Bouteille Châteauneuf-du-Pape Henri Bonneau Cuvée spéciale Henri Bonneau & Fils 1990                 1,374€ Pays-Bas Particulier
5 1 Magnum Châteauneuf-du-Pape Rayas 1998                 1,155€ France Particulier
6 1 Magnum Hermitage La Chapelle Jaboulet 1978                 1,125€ Hong Kong Particulier
7 1 BouteilleCôte-Rôtie Côte Brune Jamet 1989                     930 € Autriche Particulier
8 2 Bouteilles Cornas Marcel Juge cuvée C 1988                     912 € Royaume-Uni Professionnel
9 1 Bouteille Châteauneuf-du-Pape Beaucastel Hommage à Jacques Perrin 1989                     912 € France Particulier
10 2 Bouteilles Saint-Joseph Raymond Trollat 1999                     851 € Etats-Unis Professionnel
11 3 Bouteilles Cornas Thierry Allemand cuvée sans soufre 1999                     628 € Etats-Unis Particulier
12 1 Bouteille Côtes du Rhône Château Fonsalette – Cuvée Syrah Château de Fonsalette 1978                     608 € Royaume-Uni Professionnel
13 1 Magnum Saint-Joseph Vignes Centenaires Georges Lelektsoglou 1991                     523 € France Particulier
14 1 Bouteille Saint-Joseph Gonon  Vieilles Vignes 2007                     517 € Hong Kong Particulier
15 1 Bouteille Hermitage Ermitage Le Pavillon Chapoutier 1990                     511 € Etats-Unis Particulier
16 1 Bouteille Cornas A. Clape 1979                     486 € Hong Kong Particulier
17 1 Bouteille Châteauneuf-du-Pape Domaine de La Mordorée La Plume du Peintre Famille Delorme 2003                     450 € France Particulier
18 2 Bouteilles Côte-Rôtie Côte Brune Fontgent Domaine A.Dervieux Thaize 1985                     426 € France Particulier
19 1 Magnum Châteauneuf-du-Pape Clos Saint-Jean Sanctus Sanctorum Pascal et Vincent Maurel 2009                     408 € France Particulier
20 1 Bouteille Côte-Rôtie Côte Blonde René Rostaing 1990                     377 € Italie Particulier

 

  • Voir les commentaires (2)

  • zaz

    Sans doute pourrait-on être étonné de l’absence des « Côte-Rôtie » de Monsieur Guigal dans ce top 20 (à l’exception de La Landonne 1978), mais c’est probablement parce qu’il n’y en avait pas en vente ?

    • iDealwine

      Bonjour,

      Et si, beaucoup même, mais ils ne rentrent pas dans ce palmarès 🙂

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Prowein-Singapour

Salon ProWein de Singapour : iDealwine est de la partie !

Vous devez le savoir maintenant : iDealwine, qui a essaimé à Londres et Hong Kong, est très actif lors des salons et dégustations organisés en Asie. Après Shanghai le mois ...

carafe

Les Belges, sacrés champions du monde de la dégustation à l’aveugle

Même si la Belgique est connue mondialement pour son savoir-faire dans la bière, sachez qu’elle est aussi experte en dégustation de vin à l’aveugle ! C’est en effet l’équipe belge ...

Encheres-iDealwine-collection-particuliere

Collection particulière : 100% des lots vendus, +30% sur les prix

La vente aux enchères sur iDealwine de la collection particulière d’un jeune œnophile luxembourgeois s’est achevée sur un beau succès : ...