Palmarès des Bordeaux 2012 en primeur : les meilleures notes des grands dégustateurs – 2ème partie

notes primeurs 2eme partieAprès l’analyse des notes des dégustateurs français, passons aux anglos-saxons, avec le verdict de Robert Parker, du Decanter et du Wine Spectator sur les vins bordelais du millésime 2012.

zero point

Le CAC 40 de Robert Parker

Les notes du critique américain Robert Parker sont toujours très attendues, elles peuvent parfois infléchir le cours d’une campagne primeurs, comme ce fut le cas en 2008, Parker ayant donné un nouvel élan aux ventes grâce aux excellentes notes octroyées aux vins bordelais, et ce à la surprise générale. Alors, quid du 2012 ?

Le dégustateur américain a été plus généreux que les Français : il a en effet attribué une note minimum de 92-95/100 à 40 crus.

Pas de 100/100 chez Robert Parker cette année pour les vins de Bordeaux. Pessac-Léognan se détache tout de même, en blanc puis en rouge. Noté 98-100/100, Haut Brion blanc flirte en effet avec les sommets, talonné par La Mission Haut Brion (96-98+/100). Vient ensuite Pape Clément (95-98/100), suivi de  Domaine de Chevalier et Smith Haut Lafitte (93-95/100). En rouge, Haut Brion (93-95/100) devance légèrement Domaine de chevalier et Pape Clément, tous deux notés 92-95/100.

Si Pessac s’est hissé tout en haut du palmarès, la rive droite détient la palme du nombre de crus retenus par Robert Parker. Pas moins de 16 vins de Saint-Emilion y figurent ! Parker a certes distingué les quatre premiers crus classés A, mais en établissant sa propre hiérarchie. Ausone vient en tête (95-97/100), suivi de Pavie (94-96+/100). Cheval Blanc et Angélus sont tout de même très proches avec une note de 94-96/100. On remarque d’ailleurs que deux vins régulièrement encensés par Parker viennent s’intercaler dans le classement : les châteaux Bellevue-Mondotte et La Mondotte obtiennent en effet 94-97/100. Notons aussi la belle place accordée au Château Troplong Mondot, à égalité avec Cheval Blanc et Angélus. Neuf domaines de Pomerol figurent au classement avec en tête L’Eglise Clinet (96-100/100), suivi de Trotanoy (96-98/100) et Petrus (95-98+/100).

Le Médoc pâtit des conditions climatiques qui se sont montrées particulièrement défavorables au cabernet en 2012. A Pauillac, seuls Mouton Rothschild (95-97/100) et Lafite Rothschild (92-95/100) sortent du lot. A Margaux, Rauzan Ségla crée la surprise avec un 93-95/100, tandis que Palmer obtient 92-95/100. Léoville Las Cases (93-95/100) et Cos d’Estournel (92-95/100) sont les seuls représentants de leurs appellations respectives, Saint-Julien et Saint-Estèphe. A signaler, le château Climens à Barsac, qui tire bien son épingle du jeu : Parker l’a récompensé d’un 93-95/100.

Avantage aux vins de Pomerol pour le Wine Spectator

Le Wine Spectator, a distingué 30 vins à qui il attribue une note supérieure à 92/100. Parmi ceux-ci, les meilleures notes sont attribuées aux vins de la rive droite, majoritaires avec 16 domaines, dont 11 issus de Pomerol. Aux meilleures places on retrouve, comme chez Robert Parker, Petrus et Trotanoy (94-97/100), mais c’est le château Le Pin qui forme le trio gagnant de Pomerol pour le Wine Spectator. L’Eglise Clinet se situe un cran en dessous (93-96/100), à égalité avec La Fleur Petrus. On note que cette fois-ci c’est non pas La Violette qui figure au top du palmarès, mais un autre vins de Catherine Péré-Vergé, le château Le Gay, honoré d’un 92-95/100, aux côtés des châteaux L’Evangile, La Conseillante, Hosanna et Vieux Château Certan.

Venons-en aux Saint-Emilion. Le magazine américain n’ayant, à notre connaissance, pas attribué de note aux Châteaux Ausone, Pavie et Angélus, on trouve en tête du classement le Château Cheval Blanc avec 94-97/100. Les autres domaines distingués sont de ceux figurent plus rarement aux tous premiers rangs des classements, si l’on excepte Pavie Macquin (93-96/100), régulièrement plébiscité ces dernières années. Notons donc la présence des châteaux Bel Air Monange, Malescot Saint-Exupéry, et Valandraud (93-96/100), suivis de Péby Faugères (92-95/100).

Sur la rive gauche, le Wine Spectator distingue huit vins, dont trois qu’il hisse au même rang que les premiers crus classés : Ducru Beaucaillou et Léoville Las Cases, à Saint Julien, ainsi que Malescot Saint-Exupéry  à Margaux sont en effet notés à égalité avec Lafite, Mouton Rothschild et Latour, Château Margaux et Haut Brion (93-96/100).
L’appellation Pessac-Léognan est particulièrement à l’honneur sur la rive gauche, avec six vins distingués, majoritairement des blancs, d’ailleurs : Château Haut Brion et La Mission Haut Brion obtiennent les mêmes notes pour leurs cuvées de blanc et de rouge (respectivement 93-96/100 et 92-95/100). On note aussi la présence, en blanc, des châteaux Pape Clément et Smith Haut Lafitte (92-95/100).

Un palmarès plus consensuel au Decanter

Le Decanter a choisi d’attribuer une note supérieure à 17,5/20 à 29 domaines. Le palmarès du magazine britannique se démarque sensiblement de celui des autres dégustateurs en ce qu’il respecte la hiérarchie des classements, officiels ou officieux. Par ailleurs, les bonnes notes sont réparties de façon plus homogènes dans l’ensemble des appellations, rive droite et rive gauche confondues. Le Médoc, par exemple, compte, en proportion, plus de représentants que dans le palmarès de Robert Parker. A Pauillac, où sept vins sont distingués, les trois premiers crus classés figurent bien en tête, avec une prime pour Château Latour (18,75/20). Pontet Canet les talonne à 18/20. Trois domaines de Saint-Estèphe sont présents, Montrose et Calon Ségur (18,25/20) en tête. Trois vins également à Saint-Julien, dont Ducru Beaucaillou et Léoville Las Cases, tous deux gratifiés d’un 18,25/20. A Margaux, Château Margaux obtient 18,75/20, on retrouve ensuite Palmer (18,5/20) et aussi Rauzan Ségla (18/20), un vin également très apprécié de Parker en 2012.

Seul entorse à ce classement consensuel, à Saint-Emilion, le château Pavie est noté un cran en dessous des autres 1ers crus classés A (17,5/20), ce qui ne lui permet pas de figurer au palmarès.  Cheval Blanc s’inscrit en tête de l’appellation avec 18,75/20, suivi d’Ausone (18,25/20) et d’Angélus (18/20). On note aussi la présence de deux crus longtemps identifiés à des « vins de garage » : La Mondotte et Le Dôme (notés 17,75/20 tous les deux). A Pomerol, quatre vins se distinguent, Lafleur en tête à 18,75/20, suivi de Petrus (18,5/20) de Le Pin et de Vieux Château Certan.

Enfin, à Pessac-Léognan, où seuls trois vins sont distingués, le château Haut Brion surpasse ses congénères avec une note de 19/20 attribuée à sa cuvée de blanc, qui le place au premier rang du palmarès.

Les dégustateurs ont ainsi rendu leur copie. Les propriétaires publient désormais leurs tarifs à un rythme qu’Olivier Bernard, Président de l’Union des Grand Crus, a voulu rapide : «moins de 40 jours », a-t-il fixé comme objectif aux producteurs pour la durée de la campagne. Quid du niveau des prix ? Verdict final pour d’ici deux ans, lorsque l’on retrouvera les vins, une fois mis en bouteilles, sur le marché.

Retrouvez la première partie de cette analyse sur les notes des dégustateurs :

Palmarès des Bordeaux 2012 en primeur : les meilleures notes des grands dégustateurs – 1ère partie

En savoir plus sur les Primeurs à Bordeaux

Consultez les ventes de vin

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Le palmarès des meilleurs bordeaux 2012 selon Robert Parker

Haut Brion Blanc Pessac-Léognan

98-100

Mission Haut Brion Blanc Pessac-Léognan

96-98+

Trotanoy Rouge Pomerol

96-98

Église Clinet Rouge Pomerol

96-100

Petrus Rouge Pomerol

95-98+

Pape Clément Blanc Pessac-Léognan

95-98

Ausone Rouge Saint-Émilion

95-97

Mouton Rothschild Rouge Pauillac

95-97

Bellevue Mondotte Rouge Saint-Émilion

94-97

Mondotte Rouge Saint-Émilion

94-97

Pavie Rouge Saint-Émilion

94-96+

Cheval Blanc Rouge Saint-Émilion

94-96

Troplong Mondot Rouge Saint-Émilion

94-96

Angélus Rouge Saint-Émilion

94-96

La Fleur-Pétrus Rouge Pomerol

94-96

Hosanna Rouge Pomerol

94-96

Fleur Petrus Rouge Pomerol

94-96

Beauséjour (Duffau-Lagarosse) Rouge Saint-Émilion

93-95+

Gracia Rouge Saint-Émilion

93-95+

Domaine de Chevalier Blanc Pessac-Léognan

93-95

Léoville Las Cases Rouge Saint-Julien

93-95

Gazin Rouge Pomerol

93-95

Smith Haut Lafitte Blanc Pessac-Léognan

93-95

Clos Fourtet Rouge Saint-Émilion

93-95

Bel Air Monange rouge Saint-Emilion

93-95

Rauzan Ségla Rouge Margaux

93-95

Feytit Clinet Rouge Pomerol

93-95

Climens Blanc Liquoreux Sauternes

93-95

Haut Brion Rouge Pessac-Léognan

93-95

Larcis Ducasse Rouge Saint-Émilion

93-95

Pin Rouge Pomerol

93-95

Croix de Labrie Rouge Saint-Émilion

93-95

Palmer Rouge Margaux

92-95

Lafite Rothschild Rouge Pauillac

92-95

Cos d'Estournel Rouge Saint-Estèphe

92-95

Domaine de Chevalier Rouge Pessac-Léognan

92-95

Beau-Séjour Bécot Rouge Saint-Émilion

92-95

Pape Clément Rouge Pessac-Léognan

92-95

Fleur Cardinale Rouge Saint-Émilion

92-95

Pavie Macquin Rouge Saint-Émilion

92-95

 

Le palmarès des meilleurs bordeaux 2012 selon le Wine Spectator

Cheval Blanc Rouge Saint-Émilion

94-97

Petrus Rouge Pomerol

94-97

Le Pin Rouge Pomerol

94-97

Trotanoy Rouge Pomerol

94-97

Haut Brion Blanc Pessac-Léognan

93-96

Bel Air Monange rouge Saint-Emilion

93-96

Ducru Beaucaillou Rouge Saint-Julien

93-96

Église Clinet Rouge Pomerol

93-96

Fleur Petrus Rouge Pomerol

93-96

Haut Brion Rouge Pessac-Léognan

93-96

Lafite Rothschild Rouge Pauillac

93-96

Latour Rouge Pauillac

93-96

Léoville Las Cases Rouge Saint-Julien

93-96

Malescot Saint-Exupéry Rouge Margaux

93-96

Margaux Rouge Margaux

93-96

Mouton Rothschild Rouge Pauillac

93-96

Pavie Macquin Rouge Saint-Émilion

93-96

Valandraud Rouge Saint-Émilion

93-96

Clos l'Eglise Rouge Pomerol

92-95

Conseillante Rouge Pomerol

92-95

Évangile Rouge Pomerol

92-95

Le Gay Rouge Pomerol

92-95

Hosanna Rouge Pomerol

92-95

Mission Haut Brion Rouge Pessac-Léognan

92-95

Palmer Rouge Margaux

92-95

Péby Faugères Rouge Saint-Émilion

92-95

Vieux Château Certan Rouge Pomerol

92-95

Mission Haut Brion Blanc Pessac-Léognan

92-95

Pape Clément Blanc Pessac-Léognan

92-95

Smith Haut Lafitte Blanc Pessac-Léognan

92-95

 

Le palmarès des meilleurs bordeaux 2012 selon le Decanter

Haut Brion Blanc Pessac-Léognan

19

Cheval Blanc Rouge Saint-Émilion

18,75

Margaux Rouge Margaux

18,75

Latour Rouge Pauillac

18,75

Lafleur Rouge Pomerol

18,75

Mission Haut Brion blanc Pessac-Léognan

18,75

Petrus Rouge Pomerol

18,5

Mouton Rothschild Rouge Pauillac

18,5

Palmer Rouge Margaux

18,5

Lafite Rothschild Rouge Pauillac

18,5

Haut Brion Rouge Pessac-Léognan

18,5

Pin Rouge Pomerol

18,25

Ducru Beaucaillou Rouge Saint-Julien

18,25

Léoville Las Cases Rouge Saint-Julien

18,25

Montrose Rouge Saint-Estèphe

18,25

Ausone Rouge Saint-Émilion

18,25

Calon Ségur Rouge Saint-Estèphe

18,25

Pontet Canet Rouge Pauillac

18

Cos d'Estournel Rouge Saint-Estèphe

18

Angélus Rouge Saint-Émilion

18

Rauzan Ségla (Rausan Ségla) Rouge Margaux

18

Climens Blanc Liquoreux Barsac

18

Léoville Barton Rouge Saint-Julien

17,75

Grand Puy Lacoste Rouge Pauillac

17,75

Mondotte Rouge Saint-Emilion

17,75

Pichon Longueville Comtesse de Lalande Rouge Pauillac

17,75

Pichon Longueville Baron Rouge Pauillac

17,75

Vieux Château Certan Rouge Pomerol

17,75

Le Dôme Rouge Saint-Emilion

17,75

zp8497586rq

Tags:

  • Voir les commentaires (3)

  • détail

    Il n’est pas exact de dire qu’un 17,5 correspond à un 87,5 car l’échelle sur 100 est en fait une échelle sur 50 (cf. les différents livres de l’auteur)
    Un 17,5 correspond donc à un 93,75 américain… A peu près exactement le plafond que vous avez choisi 🙂
    Cdt

    • iDealwine

      Merci de votre commentaire, effectivement l’échelle de notation de Robert Parker correspond bien à un 17, 17,5/20 chez les dégustateurs français, ce que nous confirme l’équipe Bettane & Desseauve à l’instant. Nous corrigeons donc cette appréciation. Merci de votre intérêt pour notre blog.
      La rédaction

  • Claude C

    Consensus, consensus, les dégustations n’étant, pour la quasi totalité pas faites à l’aveugle, la part de subjectivité est trop importante pour être rassuré par ces notes.
    Dans deux ans, hormis quelques étiquettes, tous ces vins seront disponibles à des prix souvent plus compétitifs que les primeurs

Les commentaires sont fermés.

Vous aimerez aussi

Enchères on-line : vins célèbres et pépites cachées de France et du monde

Du 3 au 15 avril, des centaines de vins exceptionnels seront en vente aux enchères on-line sur iDealwine. Grands crus bordelais et bourguignons, vieux millésimes, vignobles célébrissimes ou pépites cachées ...

BOURGOGNE : le TOP 20 des vins les plus chers (1er semestre 2018)

Dans ce palmarès des signatures vendues aux enchères depuis le début de l’année, pas un flacon n’est parti à moins de 1000€...

David Biraud demi-finaliste Concours Meilleur Sommelier du Monde

Concours Meilleur Sommelier du Monde | David Biraud a défendu la France jusqu’en demi-finale

Vendredi 15 mars, le nom des finalistes au Concours du Meilleur Sommelier du Monde a été révélé. David Biraud, représentant la France, se classe demi-finaliste.