• Auteur/autrice de la publication :

Risotto ou agneau ? Deux recettes de saison pour les vins de Bandol

Rouge, rosé ou blanc ? Choisissez votre couleur, et découvrez nos recettes de saison ! Elles accompagneront à merveille l'un des trois Bandol de l'été, issus du domaine de L'Olivette, référence de l'appellation. Sur un Bandol blanc ou rosé Fruités et structurés, les Bandol blancs et rosés ne sont pas de simples faire-valoir pour l’apéritif, même s’ils assurent ce rôle avec brio. Gras, suffisamment puissants et aromatiques pour jouer des alliances multiples, ils seront appréciés avec bonheur sur des mets plus complexes, maritimes en premier lieu comme des gambas rôties, des langoustines crues ou juste…

Continuer la lectureRisotto ou agneau ? Deux recettes de saison pour les vins de Bandol
  • Auteur/autrice de la publication :

La belle enchère : le prix de Petrus 2005

7800 euros : rassurez-vous, Petrus 2005 n’en est pas (encore) là. 7800 euros, c’était le prix qu’il a fallu récemment débourser pour acquérir une caisse réunissant les grands Bordeaux 2005 : Yquem, Latour, Haut-Brion, La Mission, Mouton et Lafite Rothschild, Margaux, Cheval Blanc et ...Petrus, la caisse élaborée par le négociant Duclot contient une bouteille de chacun des vins portant l’empreinte de ce millésime mythique.Proposé seul, Petrus 2005 frôlait à lui tout seul le seuil des 3000€ lors de sa première apparition aux enchères. Depuis, le prix se stabilise autours de 2300€, mais pour…

Continuer la lectureLa belle enchère : le prix de Petrus 2005
  • Auteur/autrice de la publication :

Tout ce qu’il faut savoir sur la bouteille

La contenance standard d'une bouteille de vin est de 75 cl. Mais savez-vous que cette unité qui a largement été adoptée trouve son origine de l'autre côté de la Manche ? En effet, ce contenant correspond à une fraction du gallon impérial, une mesure anglo-saxonne qui avait cours pour les exportations de Bordeaux vers l'Angleterre. Une caisse de 12 bouteilles correspondait ainsi à 2 gallons impériaux et une barrique bordelaise de 225 litres à 50 gallons ! So simple ! Le gallon impérial vaut 160 onces liquides du système d'unité impérial, soit exactement…

Continuer la lectureTout ce qu’il faut savoir sur la bouteille
  • Auteur/autrice de la publication :

Coquillages, asperges, fraises et agneau

Au menu du mois de juin, de la fraîcheur et de la délicatesse ; direction les verts pâturages et ses agneaux, les fraises du Vaucluse, l’asperge du Languedoc et les bords de mer pour une pêche miraculeuse. COQUILLAGES & CRUSTACÉS Pour accompagner ces saveurs iodées (crevettes, crabes, tourteaux, araignées de mer, huîtres, palourdes et moult coques…), on peut sans hésiter tabler sur les blancs, soit en privilégiant la corde aromatique autour de blancs exotiques (l’Alsace avec ses gewurztraminer et pinot gris) mais aussi de sauvignons expressifs, assez mûrs comme par exemple ceux du…

Continuer la lectureCoquillages, asperges, fraises et agneau
  • Auteur/autrice de la publication :

Côte-Rôtie et Condrieu de Guigal : quels accords mets et vins ?

Les vins de la maison Guigal, actuellement proposés dans le cadre de notre Offre iDéale n°77, sont de merveilleux compagnons de table. Rouge ou blanc ? Découvrez les meilleurs accords suggérés avec les crus de Côte-Rôtie et de Condrieu. Finesse et saveurs épicées pour les vins de Côte-Rôtie Puissants, les Côte Rôtie sont aussi des vins d'une très grande finesse. Il faudra les associer à des viandes rouges parfumées, en veillant à ne pas trop jouer sur la force des saveurs, pour laisser le vin s'exprimer. Bœuf bourguignon, coq au vin, souris d'agneau,…

Continuer la lectureCôte-Rôtie et Condrieu de Guigal : quels accords mets et vins ?
  • Auteur/autrice de la publication :

Recette de Pâques : un crumble d’agneau confit au citron

A l’approche de Pâques, il est plus que jamais temps de penser à l’agneau. Traditionnel, cuit en gigot de sept heures ou, pourquoi pas cette année, en crumble ! Bien sûr, le traditionnel Pauillac risque de se trouver quelque peu malmené par les saveurs acides du citron confit. Si vous prévoyez tout de même d’ouvrir un grand cru du Médoc, ayez la main légère sur cet agrume. A l’approche de Pâques, il est plus que jamais temps de penser à l’agneau. Traditionnel, cuit en gigot de sept heures ou, pourquoi pas cette année,…

Continuer la lectureRecette de Pâques : un crumble d’agneau confit au citron
  • Auteur/autrice de la publication :

Vendanges Tardives et Sélections de Grain Nobles :

L’Alsace compte, au nombre de ses merveilles, des vins activement recherchés par les amateurs de saveurs complexes, alliant merveilleusement le fruit et l’épice dans un ensemble marqué par la puissance, la richesse et la complexité. Estampillés VT –pour Vendanges Tardives – ou SGN pour Sélections de Grains Nobles, ces vins sont issus des cépages gewurztraminer, pinot gris, riesling ou muscat d'Alsace. Les vins d'Alsace Vendanges Tardives sont issus de fruits parfaitement mûrs, sans surmaturité. Puissants, riches et complexes, ils peuvent atteindre jusqu'à 16° d'alcool naturel. Selon les producteurs, il peuvent être secs, demi-secs…

Continuer la lectureVendanges Tardives et Sélections de Grain Nobles :
  • Auteur/autrice de la publication :

Le saviez-vous ? Les origines du vignoble de Madiran

Le vignoble de Madiran fut découvert par les Romains au IIe siècle. Mais c'est à partir du 11e siècle que la renommée du vignoble s'accroît. Cette époque voit aussi la fondation de l'Abaye de Madiran en 1030 par les moines Bénédictins de l'Abbaye de Marcillac. Entre le 12e et le 14e siècle, le Madiran est appelé "vin de curé" et devient le vin des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Du 16e au 18e, c'est l'âge d'or ; François 1er en parle comme d'un "vin de seigneur qui vieillit fort heureusement" et Henri IV en fait…

Continuer la lectureLe saviez-vous ? Les origines du vignoble de Madiran
  • Auteur/autrice de la publication :

Le saviez-vous ? Saumur-Champigny, un peu d’histoire et d’étymologie

Le nom Champigny provient du latin Campus Ignis qui signifie “champs de feu”. Ce sont les moines de l’Abbaye de Fontevraud qui développèrent la culture de la vigne dans tout le Saumurois. Tout au long du Moyen-Âge, malgré la guerre de Cent-Ans et sous l’influence des ducs d’Anjou, en particulier du célèbre Roi René (1434-1480), la culture de la vigne connaît une large expansion. Au 17e siècle, Richelieu confie à l’Abbé Breton, officiant à Fontevraud, la mission de replanter la région en Cabernet. Il acquiert en Guyenne des plants de Cabernet Franc qu’il…

Continuer la lectureLe saviez-vous ? Saumur-Champigny, un peu d’histoire et d’étymologie
  • Auteur/autrice de la publication :

Château La Lagune : une histoire qui se conjugue désormais au féminin

Le Château La Lagune tiendrait-il son nom de son implantation particulière, sur une bande de terre située entre la Gironde et l’océan ? Exploitée dès le XVIème siècle, cette belle croupe graveleuse bénéficie d’un micro-climat particulièrement favorable. Le domaine est resté durant plusieurs générations la propriété de la famille de Sèze, bien connue et établie à Bordeaux. Au début du XIXème siècle, ses vins sont réputés, et c’est très naturellement que La Lagune accède au rang de 3ème Cru Classé en 1855. Un siècle plus tard cependant, à la fin des années 1950,…

Continuer la lectureChâteau La Lagune : une histoire qui se conjugue désormais au féminin
  • Auteur/autrice de la publication :

Château Haut-Brion : formats et millésimes d’exception

Une série absolument unique de millésimes et de formats de Château Haut-Brion est actuellement réunie sur iDealwine : bouteilles et magnums bien sûr, mais aussi double-magnums, jéroboams et, plus rares encore, de majestueuses impériales. Retour sur un vin légendaire. Fondé en 1553 par Jean de Pontac, Château Haut-Brion appartient depuis 1935 à la famille américaine Dillon. Premier domaine du bordelais à se faire reconnaître, à une époque où la plupart des vins étaient vendus de manière anonyme, Haut-Brion fut également pionnier dans certaines techniques de vinifications, aujourd’hui devenues incontournables, comme le vieillissement en…

Continuer la lectureChâteau Haut-Brion : formats et millésimes d’exception
  • Auteur/autrice de la publication :

D’où provient le nom de  » Vigne de l’Enfant Jésus  » ?

D'après la légende, le nom de " Vigne de l'Enfant Jésus " renverrait à une anecdote historique tout à fait originale. On raconte en effet que Marguerite du Saint Sacrement, carmélite fondatrice des "Domestiques de la famille du Saint Enfant Jésus", aurait prié pour que la Reine Anne d'Autriche donne un Dauphin à la France et prédit la naissance du roi de France Louis XIV. Depuis lors, ce terroir situé en plein coeur de l'appellation "Les Grèves" porte le nom de "l'Enfant Jésus". Au 17ème siècle, ce vignoble fut en effet offert aux…

Continuer la lectureD’où provient le nom de  » Vigne de l’Enfant Jésus  » ?
  • Auteur/autrice de la publication :

Pommard 1er cru et Nuits Saint-Georges… Un sommet !

C’est le moment où jamais de faire entrer dans votre cave deux cuvées aussi magiques qu’emblématiques de ce que l’on peut aujourd’hui trouver de mieux dans les appellations de Pommard et Nuits Saint-Georges. Jugez plutôt : un millésime fabuleux, 2005. Un domaine aujourd’hui bien connu des amateurs, qui, d’année en année, n’a cessé de progresser pour atteindre aujourd’hui le rang des plus grand. Et des prix qui restent, en regard de la qualité, encore incroyablement attractifs. Profitez-en vite : pendant la durée de l’offre, les prix restent inférieurs à ceux pratiqués par le…

Continuer la lecturePommard 1er cru et Nuits Saint-Georges… Un sommet !
  • Auteur/autrice de la publication :

Zoom sur l’appellation Nuits-Saint-Georges

À mi-chemin en Dijon et Beaune, Nuits-Saint-Georges est une AOC de 305 hectares extrêmement réputée, en raison du style robuste de ses vins rouges, qui représentent la majeure partie de la production. Même si des évolutions ont eu cours, les Nuits-Saint-Georges restent des vins denses, taillés pour une longue garde. Les quelques vins blancs de Nuits-Saint-Georges sont issus des cépages Chardonnay ou Pinot Blanc. Très rares, ils représentent à peine 2% de la production et constituent pour l'amateur des vins d'anthologie. Le vignoble est séparé en deux par le village, une petite bourgade…

Continuer la lectureZoom sur l’appellation Nuits-Saint-Georges
  • Auteur/autrice de la publication :

Focus

Guide RVF – Les meilleurs vins de France 2008 « Grâce à un travail énergique à la vigne, [François Chavériat] produit sans aucune concession des vins solides et expressifs qui méritent plusieurs années de garde. La patience est payée en retour, car les vins évoluent remarquablement en bouteille. » Fondé en 1975 par Chantal Lescure et Xavier Machard de Gramont à Nuits-Saint-Georges, le Domaine Chantal Lescure resta longtemps une propriété familiale avant d'être placé sous la responsabilité de François Chavériat, maître de chai et homme du renouveau ; c'est lui qui donna une…

Continuer la lectureFocus
  • Auteur/autrice de la publication :

Accords mets et vins d’été : langoustines et homard

La langoustine est un petit crustacé raffiné à la chair délicate. Côté achat, privilégiez les langoustines vivantes et choisissez de préférence celles dont la couleur tire le plus sur le rose rouge, car à la cuisson elles resteront plus fermes et elles se retireront mieux de leur carapace. Côté préparation, vous pouvez les accommoder crues façon carpaccio ou cuites ; dans ce cas, faire bouillir de l'eau salée dans un grand fait-tout et y jeter les langoustines. Attendre la première ébullition et les sortir à la passoire. Froides avec un peu de mayonnaise,…

Continuer la lectureAccords mets et vins d’été : langoustines et homard
  • Auteur/autrice de la publication :

De quoi le vin est-il principalement composé ?

De quoi le vin est-il principalement composé ? D'eau ! Mais oui, à plus de 80%. Et seulement à 10% d'alcool éthylique issu du jus de raisin. Le reste du breuvage consiste en oligo-éléments, vitamines, minéraux (potassium, calcium, cuivre, fer, iode, fluor, bore, nickel, chrome...), quelques sucres (glucose et fructose), acides (malique et tartrique) et polyphénols (dont les anthocyanes, ces fameux pigments qui donnent la couleur au vin, et les tannins qui apportent la matière). Ces derniers sont des particules organiques qui proviennent principalement des pépins et de la peau des raisins, ou…

Continuer la lectureDe quoi le vin est-il principalement composé ?
  • Auteur/autrice de la publication :

La famille Perrin, une illustre lignée de vinificateurs

Joyaux de précision et d'anthologie, les cuvées portant la signature Perrin sont réputées dans le monde entier. Le berceau de la famille se situe à Courthézon depuis le 16ème siècle, et son histoire croisa à maintes reprises le destin de l'Histoire nationale. Ainsi,en 1687, Pierre de Beaucastel obtint de Louis XIV, en reconnaissance de sa conversion au catholicisme, la charge de "Capitaine de la Ville de Courthézon". Au moment de la crise du phylloxéra, Élie Dussaud, alors maître de Beaucastel, participa à la construction du canal de Suez avec Ferdinand de Lesseps. Plus…

Continuer la lectureLa famille Perrin, une illustre lignée de vinificateurs
  • Auteur/autrice de la publication :

Les vendanges en vert, à quoi ça sert ?

Chaque année, au mois de juillet, la question est posée : vendanges en vert, ou pas ? Cette pratique, qui consiste à couper certaines grappes avant les vendanges officielles, a pour but d'éliminer la partie excédentaire de récolte pour permettre une meilleure maturation des raisins restants. Car parfois, même en taillant raisonnablement, il se peut que la vigne produise trop de grappes. La vendange en vert tend à se systématiser, parfois sans raison. Les vendanges vertes améliorent-elles la qualité des vins ? Oui, pour les vignobles où les jeunes vignes et les mauvais…

Continuer la lectureLes vendanges en vert, à quoi ça sert ?
  • Auteur/autrice de la publication :

Les mystères de la tisane de Richelieu…

Au 18ème siècle, les Bordelais surnommèrent leur vin "la tisane de Richelieu", en hommage au Maréchal de France qui se retira à la fin de sa vie en Aquitaine et qui ne cachait pas un certain faible pour les vins de Bordeaux. Car à son arrivée en Aquitaine, le duc de Richelieu, plutôt amateur de vins de Bourgogne, découvrit les crus du Bordelais. On raconte qu'un jour, il en dégusta un qu'il apprécia particulièrement et s'informa de son origine. On lui répondit qu'il s'agissait de La Mission Haut-Brion. Il se serait alors écrié…

Continuer la lectureLes mystères de la tisane de Richelieu…
  • Auteur/autrice de la publication :

Condrieu, la renaissance d’un vignoble

Issus d’un cépage d’origine dalmate, aussi rare que capricieux, le viognier, les vins produits dans l’appellation Condrieu ont acquis une réputation mondiale auprès des amateurs. Souvent victime de l'histoire, le vignoble a failli disparaître à plusieurs reprises, durant la période des invasions barbares, fin XIXème avec le phylloxéra, puis dans les années 1930 avec la crise économique. De nombreux domaines aujourd’hui réputés (Jamet et Clusel Roch, par exemple) étaient, jusqu’à une période relativement récente, plantés d’arbres fruitiers, une production plus rentable que celle de la vigne. Le viognier est un cépage délicat à…

Continuer la lectureCondrieu, la renaissance d’un vignoble
  • Auteur/autrice de la publication :

Le domaine de Vogüé

Ce domaine mythique de Bourgogne, entré dans la famille Vogüé en 1766, a été élevé au plus haut niveau par le Comte Georges de Vogüé, avec le concours de son régisseur Alain Roumier, qui représentait lui-même la troisième génération de Roumier en charge du domaine. Depuis le décès du Comte de Vogüé, en 1987, il est dirigé par sa fille, la Baronne Bertrand de Ladoucette, assistée de l’œnologue-conseil François Millet. Le Musigny, qui porte le nom de la famille propriétaire de cette parcelle au XIV° siècle, figure parmi les grands crus de Bourgogne…

Continuer la lectureLe domaine de Vogüé

Ravages du phylloxera : une histoire à rebondissement

Entre 1860 et 1880, un groupe de pucerons américains, répondant au nom savant de Daktulosphaira vitifoliae, ravagea les vignobles européens. Depuis le passage de ces redoutables parasites des feuilles et des racines de la vigne, la plupart des vignes européennes sont maintenant greffées sur des porte-greffes américains résistant au phylloxéra. À partir de 1980, un nouveau type de phylloxéra (biotype B) a été identifié en Californie sur des vignes pourtant greffées sur des porte-greffes prétendument résistants. C'est ainsi que les vignobles de Napa et Sonoma ont du être replantés en grande partie à…

Continuer la lectureRavages du phylloxera : une histoire à rebondissement

Que signifie la mention « lot retiré » ?

Vous avez placé un ordre sur un lot, et iDealwine vous indique dans le mail de résultat de votre enchère que le lot a été retiré de la vente. Plusieurs explications sont à l'origine de cette mention : - Le lot, annoncé au catalogue, peut se révéler absent lors de la vente (le vendeur a renoncé à le vendre), ou non présenté car le commissaire priseur et/ou l’expert considèrent qu’il est impropre à la vente. - Lors de l’exposition préalable à la vente aux enchères, iDealwine peut constater que le lot sur lequel…

Continuer la lectureQue signifie la mention « lot retiré » ?

Le saviez-vous ? Bacchus, sorti de la cuisse de Jupiter …

Connaissez-vous l’origine de cette expression qui nous vient de Dionysos, alias Bacchus, en personne ? Fils de Jupiter et de Sémélé, Dionysos est vénéré par les Romains sous le nom de Bacchus. Sa mère ayant péri pendant qu’elle le portait en son sein, Jupiter fait retirer de son corps Bacchus par Vulcain, le place dans sa cuisse et l’y gardera le reste des neuf mois. Elevé par sa tante Ino sur le mont Nysa (en Inde), avec le secours des nymphes, puis instruit par les Muses et Sylène, Bacchus triomphe des dangers auxquels…

Continuer la lectureLe saviez-vous ? Bacchus, sorti de la cuisse de Jupiter …

Château La Clusière : désormais un collector !

Propriété de Gérard Perse depuis 1998, le petit vignoble du Château La Clusière (2.5 hectares) est mitoyen de Pavie Decesse, au nord, et de Pavie à l'ouest et au sud. Les vignes, d’un âge moyen de plus de 30 ans, sont plantées à 100% en cépage Merlot. Exposées plein sud, elles reposent sur un sol argilo-calcaire. Après des vendanges manuelles avec tri, les vins sont élevés sans collage ni filtration (comme l’ensemble des vins de la galaxie Perse) pendant 18 à 24 mois. Le domaine produit moins de 300 caisses d’un vin élégant,…

Continuer la lectureChâteau La Clusière : désormais un collector !

Les noms de Montrachet, Chevalier, Criots et Bâtard-Montrachet

Connaissez vous l’origine des noms de ces cinq parcelles de Grand Cru du Montrachet ? Chevalier, Bâtard, Criots-Bâtard et Bienvenues-Bâtard L’origine des noms des grands crus de Montrachet L’histoire (ou la légende ?) veut que le châtelain de Montrachet, au temps des Croisades, en l’absence de son fils (parti en Terre Sainte) ait tué le temps en allant rendre visite aux jeunes filles du pays, qu’il retrouvait au «Clos des Pucelles». Un enfant naquit quelques mois plus tard. Le Duc de Bourgogne, alors tout puissant, décréta que le Seigneur serait nommé Montrachet l’aîné,…

Continuer la lectureLes noms de Montrachet, Chevalier, Criots et Bâtard-Montrachet

Château d’Armailhac : l’empreinte de la saga Rothschild

L’histoire du Château d’Armailhac, et surtout l’évolution de son étiquette doit beaucoup à celle des propriétaires successifs du domaine. Dès la fin du XVII° siècle, les registres signalent la présence de la famille d’Armailhacq sur ce terroir situé au Nord de la commune de Pauillac. Classé 5ème cru en 1855, le domaine qui couvre alors 70 hectares devient propriété du Comte Adrien de Ferrand (gendre de Madame Darmailhacq) en 1878. En 1931 est créée la Société Anonyme du domaine de Mouton d’Armailhacq, dont Philippe de Rothschild devient d’abord actionnaire minoritaire, avant de racheter…

Continuer la lectureChâteau d’Armailhac : l’empreinte de la saga Rothschild

Vosne Romanée, joyau de la Côte de Nuits

L’histoire du vignoble bourguignon a traversé les siècles, marquée par l’influence des moines et des abbayes bien sûr, mais aussi par celle des cours pontificales (Avignon) et royales, qui ont longtemps contribué à la renommée des vins produits. Le très épicurien Louis XIV ne cachait pas son penchant pour les vins de la Romanée et Madame de Pompadour avait tenté de faire l’acquisition du vignoble, coiffée au poteau par le Prince de Conti ... Incontestable le joyau de la Côte de Nuits, le vignoble de Vosne compte quelques crus mythiques tels que La…

Continuer la lectureVosne Romanée, joyau de la Côte de Nuits

Goûter le vin : une coutume qui remonte très loin

Aujourd’hui, celui qui sert le vin (ou qui le commande dans un restaurant) le goûte pour s’assurer qu’il n’a aucun défaut. Se verser un peu de vin, avant de servir ses invités est une très ancienne coutume. Avant le liège, les bouchons étaient sommaires, constitués d’une simple cheville de bois ou de chanvre tordu, imbibé d’huile. Cette huile qui assurait l’étanchéité a laissé une trace aujourd’hui: la tradition de verser les premières gouttes dans son verre servait jadis à débarrasser le dépôt de surface. Quant à l’origine de la présentation du bouchon au…

Continuer la lectureGoûter le vin : une coutume qui remonte très loin