Offre iDéale n°75 : Isabel Ferrando – Domaine Saint Préfert

oi75Attention, il ne vous reste plus que quelques jours pour profiter de notre offre sur ces somptueux Châteauneuf du Pape amoureusement vinifiés par Isabel Ferrando au domaine Saint-Préfert.
Trois vins à commander avant le mardi 25 mars à minuit…

Si l’histoire de Saint-Préfert commence en 1920 avec celle de Fernand Serre, qui acquiert 80 hectares de vignes et crée le Domaine de Saint-Préfert, la légende naît en 2002 avec Isabel Ferrando, une banquière native de la région, reconvertie dans le métier de vigneronne. A cette date, elle rachète les 13 hectares restant de la propriété d’origine et retrousse ses manches. On connaît la suite, un véritable succès car depuis son premier millésime en 2003, ses vins ne cessent de voir leur cote monter. En 2004, elle acquiert deux hectares supplémentaires à son nom, sur des terroirs plus sableux, au Domaine Colombis. Méditerranéenne de cœur et de sang, elle veille à la tradition en s’entourant des meilleures techniques de vinification, afin de perpétuer le savoir-faire et la réputation des origines du domaine, tout en l’ancrant dans la modernité. Elle est ainsi conseillée par l’incontournable œnologue Philippe Cambie, une grande figure du Sud.

Un terroir magistral
Le terroir de Saint Préfert s’étend sur la rive gauche du Rhône, entre Orange et Avignon, autour d’une bâtisse des années 30 et de sa cave. Ses 13 hectares sont très caractéristiques de l’appellation, constitués de galets roulés et de graviers filtrants. En été, le soleil inonde généreusement ce sol qui restitue sa chaleur tout au long de la nuit ; cette alternance thermique qui s’opère au pied des vignes explique la profondeur des vins. Par ailleurs le Mistral, au sommet de sa course à ce point de la Vallée du Rhône, sèche et assainit la vigne. C’est grâce à ce microclimat et la faible pluviométrie que les vins sont ici à leur optimum, mais pas uniquement. Le terroir, exceptionnel, a aussi son rôle à jouer.
Les vieilles vignes du domaine (âgées de 60 ans en moyenne) produisent en très faibles quantités : le rendement moyen est de 20 hl/ha et le jus des raisins très concentré. Ainsi, les baies de Grenache, de Syrah, de Mourvèdre et de Cinsault (quatre des treize cépages cultivés) sont denses et gorgées de sucres ; elles sont récoltées à la main et triées méticuleusement. Les vins du domaine expriment cette volupté, cette sucrosité épicée. Par ailleurs, dans le respect d’un environnement sain, le domaine de Saint Préfert préserve la vigne en favorisant le développement des “défenses naturelles” du vignoble. Les raisins sont vinifiés en cuves de béton et macèrent de longues semaines afin que chaque cépage révèle ses propres arômes. Puis les vins sont élevés 18 mois en fûts de chêne et en demi-muids en cave naturelle creusée sous la maison. Ainsi naissent les grandes réserves de Saint Préfert.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Domaine Louis Michel, un grand classique de Chablis

Si vous aimez les chablis, ne passez pas à côté de ceux du domaine Louis Michel actuellement en vente. D’une régularité exemplaire au fil des millésimes, ce producteur est devenu ...

RECORD : un riesling allemand TBA 1976 d’Egon Müller vendu 12 160€

Les records s’enchainent actuellement sur iDealwine. Après la vente de la cuvée d’hermitage Cathelin 2003 du domaine Chave, il y a quelques jours (8 512€), c’est au tour d’un riesling ...

Offre iDéale : en Côte Chalonnaise, les domaines de Villaine, Jacqueson et Joblot à prix doux

On a trop facilement tendance à l’oublier : la Bourgogne ne se résume heureusement pas aux grands noms de la Côte de Nuits ou de la Côte de Beaune ! ...