Nouvel An Chinois | Interview d’Alva Ho, responsable de notre bureau à Hong Kong

Chez iDealwine, nous cherchons toujours à promouvoir notre fierté française à travers le monde entier, mais un élément primordial de cet esprit français c’est justement celui du partage et de la volonté d’élargir nos horizons. Dans cette optique, nous avons fait une interview avec Alva, notre assistante commerciale en Asie, afin qu’elle nous explique l’importance du Nouvel An Chinois et nous raconte son expérience en France.

Est-ce que tu peux nous expliquer les origines du Nouvel An Chinois ?

Quand j’étais petite j’ai lu plein de choses à propos de ce sujet, mais en fait c’est un peu compliqué à comprendre complètement. Essentiellement, le Nouvel An Chinois dépend du calendrier lunaire, ce qui veut dire qu’il ne se passe pas toujours au même moment de l’année. Il existe aussi la tradition des animaux – il y a un cycle de douze animaux, et chacun est assigné à son tour, avec chaque année qui arrive. On dit que cette idée était un moyen pour les gens de connaitre leur âge avant l’époque où les années se comptaient en utilisant les chiffres. Et l’année 2020 est l’année du rat !

Tout comme pour les pays de l’Ouest, le Nouvel An est important culturellement pour nous parce qu’il s’agit d’un nouveau début ! C’est un moment pour repartir à zéro, souhaiter de la chance à nos proches, et redécouvrir de l’espoir pour le succès à venir. Le début de l’année, c’est toujours le moment le plus marquant.

Comment les gens fêtent-ils le Nouvel An Chinois normalement ?

Les premiers sept jours du nouvel an sont considéré comme les plus significatifs, donc on passe la plupart de cette période en célébration. Traditionnellement, on passe les deux premiers jours en famille, mais pas le troisième puisque cela apporte de la malchance et des conflits de famille. Pourtant, les gens ne sont pas aussi superstitieux maintenant, donc c’est normal de passer aussi cette journée à la maison – mais on fait un gros effort pour éviter les disputes ! Le Nouvel An est une période pour se rendre visite, partager des repas et nous amuser tous ensemble. La première chose qu’on fait en entrant dans la maison d’un autre c’est prendre des fruits et des noix confites – cela assure une année pleine de douceur ! On mange aussi des pièces d’or en chocolat et des semences pour apporter la richesse. C’est aussi pour cette raison qu’on s’offre des poches rouges avec un petit peu d’argent dedans comme cadeau. En plus, on boit beaucoup du thé… pour faciliter la digestion de tous ces repas !

Et est-ce qu’il y a des gens qui aiment boire du vin durant les fêtes ?

Bien sûr ! Ça dépend des habitudes et des traditions familiales, mais il y a certainement des familles pour lesquelles le Nouvel An sert d’occasion pour ouvrir une bouteille ensemble. Il est assez commun d’offrir un beau flacon comme cadeau, donc souvent on partage cette bouteille à table avec la famille et des amis. Normalement ça sera une bouteille un peu spéciale, et peut-être chère, parce que c’est une fête importante !

Est-ce que tu as remarqué des similarités et des différences entre les fêtes chinoises et nos fêtes ici ?

L’idée générale c’est de passer du temps avec sa famille et ses amis, de partager des moments de bonheur et tout simplement d’être ensemble, donc nous avons ceci en commun. Ce qui me semble différent, c’est que nous ne faisons pas de grandes fêtes avant le jour du Nouvel An. En effet, nous passons au moins une semaine à faire les préparations, comme la cuisine et le nettoyage de la maison. Comme ça, on peut commencer l’année d’une façon détendue. Et cette période devrait être calme, donc ce n’est pas le moment pour de grandes fêtes !

Puisque c’est la première fois que tu viens en France, qu’est-ce que tu en penses ?

Venir en France m’a beaucoup plu, j’aime beaucoup ce pays ! D’une certaine manière, ça change beaucoup d’Hong Kong. J’admire l’agriculture ici, et j’ai eu cette expérience la semaine dernière quand j’ai visité quelques-uns des vignobles les plus fameux. J’aime bien le fait que ce pays a une très longue histoire et que cela se voit partout autour de soi – il est clair que la préservation de l’architecture est très importante, et cela m’intéresse. En même temps, Paris a l’air bien plus chaotique que Hong Kong !

Qu’est-que tu vas apporter chez toi de ta visite ?

Cette visite m’a ouvert les yeux aux possibilités du voyage, puisque je n’étais jamais venue en Europe avant ! J’aimerais bien revenir afin d’explorer mieux les régions bourguignonnes et bordelaises, peut-être à vélo, je pense que ça serait génial. Je suis aussi inspirée d’apprendre plus sur l’histoire du pays, donc je vais étudier un peu en rentrant à Hong Kong – je veux comprendre mieux comment les événements du passé ont construit le pays comme il l’est aujourd’hui. Je vais aussi prendre du fromage et du beurre dans ma valise – il est possible d’acheter les choses comme ça chez moi, mais ce n’est pas aussi bon là-bas…

Finalement, qu’est-ce qu’est l’esprit français pour toi ?

Pour moi, l’esprit français, c’est vivre l’instant et profiter de la vie ! Ici, il y a une culture assez décontractée où tout le monde sait que si un problème arrive, il y aura certainement une solution, et tout va bien se passer à la fin. J’aime bien cet esprit parce que ça me rappelle qu’il ne faut pas m’inquiéter tant !

Ça a été un vrai plaisir d’accueillir Alva chez nous, et nous avons hâte de renforcer notre rapport avec les amateurs du monde entier !

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Une truffe blanche adjugée 105 000 euros à une acheteuse de Hong Kong !

Non contents de faire flamber le prix des grands crus, les amateurs de Hong Kong s’intéressent aussi… à la truffe ! Adjudication record pour cette truffe blanche d’Alba.

Approbation du projet de création d’un fond d’investissement chinois pour le vin

Le gouvernement chinois vient d’approuver le projet de création d’un fond d’investissement dédié au vin. En écho à l’engouement actuel des Chinois pour le vin, ce nouveau support désire s’inscrire ...

Consommation de vin en Chine : un rebond à l’horizon !

Guillaume Deglise, directeur général de Vinexpo, présentait ce mardi 3 février à la presse chinoise les tendances générales du secteur. Si la consommation a eu tendance à baisser ces deux ...