Nouveau succès pour l’EM Lyon au concours de dégustation de l’Agro Paris Tech

Cav'it2016Le 29 avril dernier, c’était au tour de l’école d’ingénieur Agro Paris Tech d’organiser une compétition de dégustation inter-écoles, le Cav’iT. Les concours passent et se succèdent, mais une équipe confirme sa suprématie : l’EM Lyon s’est en effet de nouveau distinguée lors de ces épreuves.

Il fait décidément bon être étudiant dans une grande école ET d’apprécier le vin. Non contentes de réunir les oenophiles au sein d’associations qui enchainent les dégustations, les rencontres avec les producteurs et les visites de vignobles, les grandes écoles françaises et européennes rivalisent désormais d’imagination pour mener à bien l’organisation d’un concours. Une manière bien à eux, sous couvert d’une joute entre étudiants, de partager une journée mémorable dans l’un des hauts lieux de la vigne et du vin.

La fine fleur de ces clubs de dégustation s’était ainsi donné rendez-vous il y a quelques jours à Reims, dans l’antre de la maison Ruinart. Au programme de la journée, les épreuves du concours bien sûr – enfin, « épreuves »… on se comprend – mais aussi une conférence sur la chimie des arômes dans le vin, une visite des caves et une présentation dégustation du cépage star de la maison Ruinart, le chardonnay. Les organisateurs de cette deuxième édition du Cav’iT sont étudiants de l’Agro Paris Tech, une pépinière de futurs professionnels de la vigne – entre autres -, et l’école dont est issu Frédéric Panaïotis, chef de cave de la maison de Champagne.

Empreinte de l’école organisatrice du concours, les épreuves débutaient par une série de questions dont la composante scientifique en a certainement laissé plus d’un sur le carreau. Sur des thèmes tels que la particularité des molécules odorantes du Champagne ou de l’utilité de la bétonite dans le collage des vins blancs, l’avantage revenait à priori aux écoles d’ingénieurs présentes (X, Normale Sup, Agro Montpellier). Chacun des trois rounds de questions (vins effervescents, vins blancs, et pour finir vins rouges) se prolongeait par une dégustation à l’aveugle de quatre vins. Les participants disposaient d’un temps limité pour remplir une fiche de dégustation très complète, et précise, et noter chacune des caractéristiques du vin avant de se livrer à un commentaire de dégustation. L’occasion de reprendre la main, pour les autres écoles participant à ce concours et qui comptaient les équipes d’HEC, de l’Essec, de l’EM Lyon, de Paris Dauphine, de Cambridge, et l’Ecole Hôtelière de Lausanne. Et c’est d’ailleurs ce qui s’est passé ! Au sein de l’équipe de l’EM Lyon, Robin Lenfant, Henri Frangin et Olivier Linget s’étaient habilement réparti les tâches pour la dégustation des différents vins, chaque membre de l’équipe s’étant entraîné sur une zone géographique de production viticole bien spécifique. Cette fois encore, c’est donc cette école de commerce lyonnaise parfaitement organisée et bien rôdée qui a distancé tous ses concurrents, à commencer par Cambridge, arrivé numéro deux sur le podium, juste devant l’Agro de Montpellier. Un résultat sans appel, confirmé par le président du jury, Frédéric Panaïotis. Le chef de cave de la maison Ruinart, est, il faut le souligner, l’un des plus redoutables dégustateurs que nous voyions passer – et gagner – sur nos stands lors des découvertes de « bouteilles mystère » organisées par iDealwine sur les différents salons dont nous sommes partenaires. Cette distinction a donc du prix !

Cav'it2016-2Bravo à tous et spécialement aux organisateurs du concours et aux à tous ceux avec qui iDealwine a eu le plaisir de partager la responsabilité d’œuvrer au sein de ce jury, composé, outre Frédéric Panaïotis, de Joëlle Weiss (spécialiste de la Champagne pour le magazine Terre de vins), de Rémi Guerin-Schneider, auteur de la conférence sur la chimie des arômes, de Margot Arrault (Responsable de la communication de l’Agro Paris Tech). Avis aux étudiants : surtout, continuez à organiser des compétitions sur le thème de la dégustation, iDealwine est heureux d’y participer, de l’autre côté de la barrière, une position étant infiniment plus confortable ;-).

Prochaine étape : tous au salon de La Revue du vin de France sur le stand d’iDealwine, les 20 et 21 mai prochains, pour vous entraîner à l’aveugle sur nos fameuses « bouteilles mystère » !

Cav'it2016-3En savoir plus sur iDealwine

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Tous les champagnes en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

A lire également sur le blog d’iDealwine :

Concours de dégustation Sciences-Po International Tasting 2016 : le trophée revient en France
Première édition du X-Wine Contest, organisé par l’école Polytechnique au château Figeac
Concours de dégustation étudiant : Oxford remporte la première édition du CAV’IT organisé par AgroParisTech
L’Imperial College of London remporte la Left Bank Bordeaux Cup 2015

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Hospices de Beaune 2016 : retour à la normale

La 156eme vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune se tenait le dimanche 20 novembre. Le résultat de ...

carafe

Les Belges, sacrés champions du monde de la dégustation à l’aveugle

Même si la Belgique est connue mondialement pour son savoir-faire dans la bière, sachez qu’elle est aussi experte en dégustation de vin à l’aveugle ! C’est en effet l’équipe belge ...

Le déclassement des Hauts de Pontet (second vin de Pontet-Canet) : du rôle parfois navrant des AOC

C’est un événement à Pauillac. Le second vin du Château Pontet-Canet, les Hauts de Pontet, vient de se voir retirer l’appellation Pauillac par Qualisud, l’organisme indépendant chargé de contrôler et ...