Nos équipes en Italie et en Angleterre | Récit de nos aventures

Début novembre, nos équipes se sont retrouvées dans deux prestigieux salons en Italie et en Angleterre : le Merano Wine Festival et le Decanter Fine Wine Encounter London. Retour sur nos péripéties et sur les vins proposés à la dégustation lors de ces salons.

Merano Wine Festival

Ville ancienne de tourisme luxueux (thermes, ski…), se trouvant à la frontière autrichienne, Merano renaît chaque année lors de ce salon historique, qui rassemble tous les meilleurs producteurs du pays, et quelques acteurs étrangers, dont iDealwine fait partie ! Les amateurs se déplacent depuis les quatre coins de l’Italie pour assister à ce salon, certains venant aussi des états limitrophes (Autriche, Allemagne, Suisse) ou de pays plus lointains…

Cette année, notre sélection se voulait représentative du savoir-faire des vins français. Voici les pépites que Victor, Antonia et Laura ont fait découvrir à nos amateurs :

En Champagne :

  • Billecart-Salmon 2009 : un classique d’une grande maison champenoise, vin de gastronomie, à majorité de pinot noir, ayant vieilli entre 8 et 9 ans en cave pour développer une palette aromatique complexe.
  • L’Hommée extra-brut premier cru de Roger Coulon : issu des plus vieilles vignes de la maison en Montagne de Reims. D’où vient le nom de cette cuvée ? « L’Hommée » est une ancienne unité de mesure agraire utilisée autrefois en Champagne et qui correspondait à la surface de vignes que pouvait travailler un homme en une journée, soit 3.33 ares.
  • Premier cru extra-brut de Leclerc Briant : à majorité de pinot noir, ce champagne peu dosé (3g/litre) provient de vignes classées premier cru, cultivées avec des principes biodynamiques.

En Bourgogne :

En Bordeaux :

D’autres régions étaient également mises à l’honneur avec le morgon Corcelette 2020 de Jean Foillard, le riesling Le Dragon 2019 de Josmeyer et le savennières Gaudrets 2019 de Belargus.

Enfin, notre stand proposait une dégustation à l’aveugle différente chaque jour. Nos amateurs ont pu se confronter à la finesse d’Alberto Orte (Valdeorras A Portela 2016), au classicisme bourguignon de Laurent Roumier (chambolle-musigny 2018), à l’étoile montante beaujolaise d’Alex Foillard (brouilly 2019) et à deux vins alsaciens radicalement différents (un gewurztraminer Vendanges Tardives 2018 d’Ostertag / Le Village des Amoureux 2020 de la Grange de L’oncle Charles). A cet exercice, les émotions se mêlent, et il est toujours passionnant de se prêter à un jeu si difficile !

Une image contenant texte, bouteille, vin, intérieur

Description générée automatiquement

Decanter Fine Wine Encounter London

Le 5 novembre dernier, le monde du vin était également à Londres, à l’occasion du très fameux salon du magazine anglais Decanter qui accueillait plus de 1000 visiteurs au célèbre Landmark London pour célébrer son 25ème anniversaire. Plus de 600 vins à déguster sous le même toit… un rêve dont iDealwine faisait partie avec Margaux, Marion et Laure.

  • Champagne Quint Essence Blanc de Noirs 2010 Franck Pascal : une véritable claque pour les amateurs qui ont pu déguster ce champagne millésimé. Des notes de fruits à coque, de brioche, qui éveillent vos papilles.
  • Montlouis-sur-Loire Les Vignes de Michel 2018 Domaine du Rocher des Violettes : un montlouis sec issu de vieux ceps de près de 120 ans, qui expriment à merveille ce terroir de la Loire.
  • Pommard 1er Cru Les Rugiens 2008 Domaine Henri Boillot : les clients se déplaçaient spécialement sur notre stand pour déguster cette merveille de pinot noir, prête à boire. Et pour cause… il est issu d’un des plus beaux terroirs de Pommard, et vinifié par un domaine confidentiel très pointu.
  • Châteauneuf-du-Pape Chaupin 2011 Domaine La Janasse : passionnant, un châteauneuf-du-pape composé à 100% de…grenache ! Une structure tannique souple et une grande intensité aromatique.
  • Château Carbonnieux 1998 : quel dommage de ne pas avoir eu sur le salon un délicieux faisan aux choux… Ce beau pessac-léognan classique et envoûtant présente des arômes de fruits rouges et des tanins bien intégrés avec le temps.
  • Sauternes 1990 Château Doisy-Daëne : ceux qui ont eu la chance de passer une première fois sur notre stand n’ont pas manqué d’y revenir une seconde fois pour déguster ce mythe dans un millésime splendide. Elégance et pureté sont les termes qui qualifient le mieux ce vin à la fois savoureux, racé, ample, fruité et doté d’une belle vivacité.

Les amateurs ont pu également se défier sur deux vins dégustés à l’aveugle :

  • Château Clarke 2005 : un vin dont les amateurs ont trouvé les cépages mais pas l’appellation, Listrac-Médoc. Ce nectar donne la part belle au merlot et au cabernet-sauvignon qui se livre dans un registre à la fois puissant et velouté.
  • Meursault 2018 de François Mikulski : mis à part le nom du domaine, plusieurs visiteurs ont deviné l’appellation et le millésime, en raison des jolis arômes beurrés, de sa rondeur, de sa richesse et de sa fraîcheur. Mikulski lui apporte également beaucoup de vivacité.

Tous nos vins en vente

Nos indispensables en vente

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

La recette de la semaine : Chapon laqué au miel farci au foie gras

L’heure de la dinde va sonner… Quel vin choisirez-vous pour l’accompagner ? De nombreux accords sont possibles sur cette recette qui sort des sentiers battus, notamment pour ce qui concerne ...

Œufs, légumes, épices, agrumes … les alliances délicates

Avec le printemps, les assiettes s'allègent, les pousses en tout genre refont surface et avec elles leur lot de crudités, salades et … vinaigrette. Ennemi numéro un pour les vins. ...

Accord iDéal : quels vins choisir pour le gibier ?

L'hiver appelle à la dégustation de plats réconfortants. Comme des beaux gibiers. Quels vins pour les accompagner ?