Nouveaux records d’enchères pour les spiritueux

Hibiki-enchères-whisky-rhum-japonais-écossais

Un début d’année record pour les spiritueux ! Nous vous proposons une rétrospective de cette deuxième vente aux enchères de 2022 aux adjudications tonitruantes, faisant écho à un mois de février historique. Le bilan chiffré laisse entrapercevoir de belles progressions des cotes dans des laps de temps très courts, que ce soit pour les whiskeys japonais, écossais ou les rhums.

Hibiki 35 years Kutani : Le numéro 1

Le record des enchères de FSA était jusqu’alors détenu par le KARUIZAWA 1969 qui avait trouvé preneur pour la bagatelle de 19 500 euros en février 2022. Ce dernier a été dépassé par le grand Hibki 35 years d’Early Kutani Peony and Butterfly Design Suntory pour la somme de 29 602€.

C’est la première fois que ce flacon fait son apparition sur le devant de la scène, dont l’estimation haute avait été établie à 30 000 euros par nos experts. Le suspense fut au plus haut au cours de cette vente puisque la bataille se joua jusque dans les toutes dernières secondes !

Yamazaki 1993 : source de rêveries pour les collectionneurs

Le second flacon le plus convoité fut le Yamazaki 1993 « The Elephant » LMDW Private Cask # 3T70070 qui se hisse à la deuxième place du podium, adjugé pour 21 000€. Ce dernier connait actuellement une ascension fulgurante, en seulement deux ans, sa valeur a explosé de près de 200%. Pour rappel, un premier flacon avait été proposé en mars 2021, résultat des courses ? Il s’était hissé en deuxième position avec une adjudication de 10 000€, derrière un Macallan de 1938 !

Le Yamazaki 1991 Sherry Butt n°1S70427 réalise également une belle performance en atteignant un peu plus de 15 000 euros, distançant largement l’estimation de 12 000 euros.

L’engouement suscité par ces flacons rarissimes ont par conséquent modéré les ardeurs des enchérisseurs envers d’autres lots :

On observe en effet un léger repli pour le KARUIZAWA 1981 Single Cask #2634 par rapport à février sur la même année, soit 8 600€ pour le Noh Label contre 7 600€ pour le Vintage Label. A savoir que la gamme Noh a une côte plus élevé que celle du Vintage Label au sein des embouteillages de Karuizawa. La fourchette reste néanmoins très haute pour un 1981 !

La collection des « Mont Fuji Scene » de Karuizawa se différencie par leurs micro-tirages millésimés 1999-2000 avec un batch#22 et seront vendues 4 650€. Enfin, le single cask #129 651 vinatge 1991 de la maison Yoichi du groupe Nikka Whisky (Asahi) connait un franc succès puisque qu’il passe de 2 000 euros en novembre 2021 à 3 000 euros en avril 2022, un joli bond de 50 % !

Springbank : son retour sur le devant de la scène

Depuis la création de FSA en novembre 2020, le précieux spiritueux n’est que très rarement présent sur le site ? pas plus que son acolyte tourbé Longrow. Pourtant depuis 1970, cette distillerie rencontre les marques les plus prestigieuses (Ardbeg, Macallan, Brora, Bowmore, etc.) et met en place une distribution à la fois appliquée et dynamique en France (SNPA, Auxil et Dugas). La force de Springbank réside dans la rareté de son offre, représentant à peine 1,5 % de la totalité des lots présentés.

La vente clôturée le vendredi 8 avril accumule à elle seule plus de flacons que ceux proposés de novembre 2020 à février 2022. L’occasion d’accorder davantage d’attention à ce symbole écossais, qui évolue encore au sein d’une maison familiale.  

Retour sur les meilleurs enchères :

Springbank 30 years Of. Dumpy Gold Wax, adjugé à 4 200 euros.

Longrow 21 years 1994 Single Cask « Springbank Open Day 2016 », adjugé à 1 150 euros.

A noter que la gamme Springbank Local Barley (distillée à partir d’orge récoltée localement) connait de jolies nouvelles performances malgré le caractère récent des vintages.  

Les rhums : de belles envolées

Les enchères de rhum sont dominées par les rhums agricoles de tradition française (quelques Caroni et très peu de Demerara). Mais c’est le J.M 10 ans qui crée la surprise avec une enchère qui atteindra 1 450 euros par flacon. Trois Rivières, qui pourrait pâtir d’une offre trop conséquente, maintient pourtant son millésime 1953 avec un total de 800 euros par flacon.

Contrairement au Bailly 1929, le millésime 1970 connait un accueil plus chaleureux. Enfin, Damoiseau garde le cap grâce au soutien de leurs fervents amateurs, en proposant une version 15 ans d’âge qui atteint la somme de 150 euros par flacon.

Demerara, le Diamond 1996 Full Proof Barrels SVW réalise une croissance de plus de 50% par rapport à novembre 2021 pour un total adjugé à 2 400€ (contre 1 550€ en 2021).

En ce qui concerne Caroni, le 12 ans 100 Proof dépasse le cap des 300€ par flacon, une belle performance lorsque l’on sait que l’adjudication moyenne atteignait les 255€ en 2021. Le Navy Rum Extra Strong 100th Anniversary de 18 ans assuie un léger repli. La moyenne par flacon s’élève à 240 euros depuis début 2022, contre 260 euros en 2021.

Enfin, la gamme des « Release » nous offre quelques surprises :

Caroni 20 ans 1992 Full Proof (2012) bondit de près de 70 %, adjugé 2 000€ en avril 2022 contre 1200€ en août 2021.

Caroni 23 ans 1996 The Last (2019), s’envole de plus de 120 %, à 1 850€ en avril 2022 contre seulement 830€ en octobre 2021.

Ces jolis premiers résultats nous promettent donc de belles surprises pour cette année 2022 !

Retrouvez les spiritueux disponibles sur FSA

Retrouvez les vins disponibles sur iDealwine

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Première édition du X-Wine Contest, organisé par l’école Polytechnique au château Figeac

Le 13 février dernier avait lieu la première édition de ce concours de dégustation organisé par les étudiants de l’Ecole polytechnique. Retour sur cet évènement dont iDealwine était partenaire et ...

Palmarès des vins les plus chers de 2021 : l’hégémonie de la Bourgogne

Vous l’attendiez, le voici : le palmarès des vins les plus chers de l’année sur iDealwine. Un classement plus que jamais aux couleurs de la Bourgogne…

Une journée pour découvrir Volnay…

Envie d’une petite pause en Bourgogne ? Voici ce qui vous attend à Volnay le samedi 25 juin : balades en calèches, rencontres avec les vignerons, dégustations de vins, dîner ...