Millésime rare : Rivesaltes 1938 Château de Villargeil

Magnifique défi au temps qui passe que ce Rivesaltes âgé de 70 ans ! A l’œil, sa robe fauve présente des reflets de topazes brûlées. Déjà bien ouvert, expressif et puissant, le vin présente une palette aromatique particulièrement complexe : les arômes de fruits confits, d’écorce d’orange, de mandarine précèdent de magnifiques notes de rancio (noix, amande, beurre fondu et musc).

Magnifique défi au temps qui passe que ce Rivesaltes âgé de 70 ans ! A l’œil, sa robe fauve présente des reflets de topazes brûlées. Déjà bien ouvert, expressif et puissant, le vin présente une palette aromatique particulièrement complexe : les arômes de fruits confits, d’écorce d’orange, de mandarine précèdent de magnifiques notes de rancio (noix, amande, beurre fondu et musc).
Celles-ci sont ensuite relayées par des nuances épicées de tabac blond, miellé, de cuir de Russie, de cèdre, de boite à cigare. On y décèle également des notes de vanille et de cannelle, qui signent classiquement l’élevage en foudres de chêne. Plus subtiles encore : quelques touches de gingembre et de poivre blanc.
En bouche, l’attaque est moelleuse et les tannins élégants, bien enrobés, dévoilant des notes de pruneau, de kirsch et d’abricot. L’ensemble est parfaitement suave, soyeux, bien équilibré sans excès de sucrosité, très féminin. Agréable persistance en bouche.

Rivesaltes 1938 Château de Villargeil – 59€

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Parution : Clos – Un patrimoine viticole

Découvrez ce livre consacré aux clos les plus prestigieux de France. Un très bel ouvrage et une invitation au voyage à travers nos plus beaux vignobles.

Chapoutier sélections parcellaires 2012 : une pluie de 100/100 Parker

Dans notre vente en cours, vous trouverez pour la première fois le dernier millésime (2012) des grandes cuvées parcellaires de Chapoutier. Des rouges et des blancs d’Hermitage d’une pureté rare ...

Petrus

Petrus, un nom hautement convoité mais non protégé

La cour d'appel de Bordeaux a rejeté la demande en justice des propriétaires du célébrissime Petrus d’empêcher l'usage de son nom dans un des vins d'une société girondine.