Millésime 2016 : inégal en quantité mais de belle qualité

30millesime-2016Il est encore tôt pour dresser de solides affirmations sur le millésime 2016 dont les vendanges des rouges commencent à peine dans certaines régions, mais à la vue de ce qui a déjà été récolté et des prévisions météo, il ne semble pas trop risqué de dire que si les quantités seront très inégales selon les vignobles, la qualité semble elle, être partout au rendez-vous.

Une récolte sévèrement amochée dans de nombreuses régions

Les aléas climatiques ont été nombreux et particulièrement sévères cette année, pesant lourdement sur les rendements dans certaines régions. La Bourgogne, la Champagne, la Loire et la Charente ont été les plus touchées (gèle, grêle, orages, maladies …), même si elles le sont de manière très inégale selon les secteurs, avec certaines parcelles totalement décimées alors que d’autres s’en sortent presque indemnes. Chablis, Chinon et le Muscadet, particulièrement sinistrés, s’attendent à des demi-récoltes. Et les conséquences de cette fragilisation de la vigne pourraient se ressentir jusqu’à la prochaine récolte comprise.

Ces intempéries ont même contraint certains vignerons en bio à traiter chimiquement leurs vignes attaquées par le mildiou, quitte à perdre leur label. « C’est la décision la plus difficile que j’aie eu à prendre« 1 a avoué Vincent Dureuil-Janthial (Rully), en bio depuis 2005. Les événements climatiques assez extrêmes de cette année poussent de nombreux vignerons à s’adapter, notamment en souscrivant des assurances ou bien en envisageant de s’équiper de canons anti-grêle.

Le Sud de la France lui, a été victime de sécheresse, et en Corse, dans le Languedoc-Roussillon, le Sud de la Vallée du Rhône et en Provence, les récoltes attendues sont inférieures à celle de l’année passée (entre 5 et 10%).

champagne-millesime-2016Dans certaines régions comme en Bourgogne, les vendanges s’annoncent complexes car les intempéries ont accentué les différences de maturité des raisins au sein de nombreuses parcelles et certains raisins se sont retrouvés à bonne maturité au moment où d’autres en étaient encore au stade de la véraison. Une situation que vit également la Champagne.

Des vendanges qualitatives partout en France

Sur l’ensemble du vignoble, le ministère de l’Agriculture avait annoncé « une récolte à 42,9 millions d’hectolitres, soit un niveau inférieur de 10% à celui de 2015 et de 7% à la moyenne des cinq dernières années ».

Dans plusieurs régions, les récoltes risquent d’être relativement faibles (Champagne, Bourgogne, Val de Loire, Charentes et Languedoc-Roussillon), la qualité, elle, semble être au rendez-vous à peu près dans tout le vignoble. « Globalement, on va être avec des vins de grande qualité »2, a estimé Jérôme Despey, président du conseil spécialisé vin de l’établissement public FranceAgriMer. Le beau temps du mois de septembre permet de patienter pour vendanger à juste maturité, des raisins très sains sans crainte de pourriture.millesime-2016-france

A chablis notamment où la récolte sera très faible, la grande qualité des raisins décrits comme « très tendres » et « sucrés » est d’autant plus frustrante pour les vignerons qui auraient pu rentrer une très belle récolte cette année si les intempéries n’étaient pas venues gâcher la fête.

Dans les régions du Sud, si le stress hydrique a quelque peu diminué les quantités récoltées, les conditions climatiques ont néanmoins conduit à une belle concentration des raisins, avec des jus colorés, tanniques et aromatiques. En Provence notamment, « la qualité des premiers jus extraits semble très satisfaisante, avec un caractère fruité bien présent, une bonne souplesse et un bel équilibre des moûts, ce qui est de bon augure pour la vinification », déclare le président du Conseil interprofessionnel des vins de Provence, Alain Baccino.

Certaines régions comme le Bordelais, le Beaujolais et l’Alsace combineront à cette qualité de bonnes quantités, égales ou supérieures à l’année dernière.

A Bordeaux, où les vendanges des rouges viennent tout juste de commencer (merlots), les raisins semblent avoir atteint une jolie maturité avec des tanins également bien mûrs. Certains vignobles comme Pomerol commencent néanmoins à souffrir du manque de pluie.

Enfin, dans certaines régions, il est prévu que les acidités soient légèrement faibles sur ce millésime (Cognac, Bourgogne) comme le confirme Vincent Dumot (Station Viticole) « Cette année, ce qui risque de poser problème, c’est l’acidité. Les valeurs sont déjà élevées. En 2016, l’acide malique est déjà inférieur à celui de 2003. ».

1 in « En Bourgogne, le choix cornélien des vignerons bio face aux vignes malades », larvf.com, 16/09/2016

2 in « Vendanges : Un millésime 2016 prometteur malgré de grandes disparités », larvf.com, 21/09/2016

Voir tous les vins actuellement en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le blog d’iDealwine :
Millésime 2016 : des prévisions de récolte en baisse sur presque tous les continents

Arrachage de vignes : que se passe-t-il à Sancerre ?

Quelles conditions pour faire un grand millésime ? (partie 1)

Quelles conditions pour faire un grand millésime ? (partie 2)

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Etangs_de_corot-

Les étangs de Corot, un écrin de verdure pour les vins de Smith Haut Lafitte

Envie de programmer une petite escapade pour aller humer les première flaveurs du printemps ? Cap sur les Etangs de Corot, un écrin rénové par les Cathiard à quelques encablures ...

vin de Bordeaux

Bordeaux pour Noël : 8 grands rouges à prix raisonnable et 2 sauternes d’exception

Pour déguster de très bons vins rouges à Bordeaux, il ne faut pas nécessairement mettre en danger son budget. Avec Haut-Carles, Rollan de By, Haut-Condissas, Fourcas-Dupré et Pressac vous allez ...

Les champagnes Bollinger | Une signature familiale

Plongez au cœur de l’histoire d’une famille emblématique de la Champagne qui, depuis 1829, produit des vins subtiles, denses et nobles.