Marché chinois : après Lafite, quel sera le vin le plus recherché ?

lafite-interrogationL’engouement sur les vins de château Lafite Rothschild ne se dément pas : même des millésimes difficiles à vendre il y a quelques mois encore, tels que 2002, s’arrachent aujourd’hui aux enchères. Et pourtant, la question est sur toutes les lèvres : après Lafite, qui sera le prochain sur la liste ?

Dans l’univers des produits de luxe la rareté est avant tout une question de marketing, cette rareté s’organise. Dans le monde du vin, les le problème se pose différemment, puisque la production de grands crus demeure strictement limitée par le système des AOC, des rendements, etc. Aujourd’hui, le Château Lafite Rothschild est LE vin que le marché chinois recherche activement. Mais les quantités étant nécessairement limitées et les capacités de production impossibles à étendre, les prix, mécaniquement, subissent une hausse plus que significative.

Il semble donc plus que probable que l’appétit des amateurs chinois pour nos grands crus s’étende, progressivement, à d’autres références. Nous avons repéré dans les ventes aux enchères plusieurs candidats à la relève. Leur prix s’affiche à la hausse, une hausse supérieure à celle d’un marché pourtant aujourd’hui très dynamique sur les grands crus bordelais.

dmbmgbeychevelle_Qui est le prochain sur la liste ?

Duhart Milon, un autre vin de la galaxie Rothschild (il est vinifié par les équipes de Lafite) : son étiquette présente une ressemblance troublante avec celle de Château Lafite.

Forts de Latour, bénéficie à plein de cet engouement.

La demande pour Château Beychevelle semble elle aussi dopée par son étiquette, qui représente une voile (ou un sampan ?). Haut Brion connait un bel engouement après de nombreux mois de stabilité, le signe d’une embellie venue de l’Extrême-Orient ?

Certains châteaux, pourtant très actifs en termes de marketing, n’ont pas encore trouvé dans les cours la reconnaissance qu’ils appellent de leurs voeux. Certes, Château Angélus qui ont beaucoup fait parler d’eux lors de la dernière édition de VinExpo et des ventes aux enchères organisées à cette occasion à Hong-Kong, mais ne sont pas encore activement recherchés en France…

En tout état de cause, ce qui est certain, c’est que le Château Lafite n’est pas encore – loin s’en faut – détrôné, et encore moins son second vin, les Carruades de Lafite.

Quelques hausses significatives observées dans la vente du 10/06/2010 (Paris)

Descriptif du lot

Adjudication

Adjudication

Cote iDealwine

% depuis

 

lot

unitaire

au 01/01/2010

le 01/01/2010

12 Bouteille(s) Carruades de Lafite 2002

2440

237

100

136,88%

12 Bouteille(s) Château Lafite Rothschild 1995

6360

617

360

71,51%

12 Bouteille(s) Château Mouton Rothschild 1989

2620

254

177

43,71%

12 Bouteille(s) Château Lafite Rothschild 2002

6340

616

435

41,50%

12 Bouteille(s) Château Beychevelle 1995

600

58

42

38,69%

12 Bouteille(s) Château Latour 1989

2800

272

196

38,69%

2 Bouteille(s) Château Lafite Rothschild 2000

2450

1427

1050

35,92%

1 Double-magnum(s) Château Beychevelle 1999

180

210

158

32,72%

3 Bouteille(s) Château Mouton Rothschild 1990

570

221

178

24,35%

Recherchez la cote d’un vin

Recherchez un vin en vente

Demandez une estimation en vue de vente

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Le Président de Louis Jadot de nouveau à la tête du BIVB

Pierre Henry Gagey (patron de la Maison Louis Jadot à Beaune) vient de succéder à Michel Baldassini (président de la cave de Lugny) à la tête du BIVB (Bureau Interprofessionnel ...

Vins de copains | Célébrer les retrouvailles

Déconfinement, retour des apéros entre amis, barbecues… Jamais n'aurez-vous eu autant envie de vous pencher sur cette sélection de 570 vins gourmands et abordables

Robert G. Wilmers Haut-Bailly

Disparition de Robert G. Wilmers, propriétaire du Château Haut-Bailly

Le propriétaire du château Haut-Bailly, cru classé de Graves, est décédé samedi 16 décembre, chez lui, à New York. L'ensemble du monde du vin salue la mémoire de cet homme ...