LVMH : les ventes de vins et spiritueux en hausse de 11% en 2012

HennessyLVMH a publié la semaine dernière il y a quelques jours d’excellents résultats pour  l’exercice 2012 : un chiffre d’affaire en hausse de 19%, un résultat net qui progresse de 1%. Même si elle ne constitue pas le principal moteur de croissance du groupe, l’activité des vins et spiritueux a elle aussi enregistré de belles performances.

« C’est une année record pour LVMH » se félicite Bernard Arnault, le président. En 2012, le bénéfice net du groupe a en effet augmenté de 12%, pour atteindre 3,4 milliards d’euros. Le chiffre d’affaires, lui, progresse de 19% durant l’exercice et atteint 28,5 milliards d’euros. Bernard Arnaud, se dit « confiant dans l’évolution des affaires en 2013 ».

L’activité vins et spiritueux a contribué à la formation de ce résultat, sans pour autant en constituer le moteur principal. Cette branche du groupe réalise en effet une croissance organique de 11% de ses ventes et son résultat opérationnel courant progresse de 14%. Rappelons que le groupe possède les marques Moët & Chandon, Dom Pérignon, Veuve Clicquot, Krug, Mercier et Ruinart, Hennessy, The Glenmorangie Company, Château Cheval Blanc, Château d’Yquem, domaine Chandon (Californie), Cheval des Andes (Argentine), les vodkas Belvedere, les Rhums 10 cane, les alcools blancs chinois Wenjun, etc.

C’est la crise en Europe, et alors ? Bernard Arnaud ne s’en cache pas, si la croissance mondiale est présente partout sauf en Europe, ce n’est pas un problème pour le groupe Louis-Vuitton Moët-Hennessy, car « le fait de réaliser beaucoup de ventes auprès des visiteurs internationaux en Europe atténue les effets de la conjoncture dans cette zone ». Le seul périmètre qui pourrait faire de l’ombre au groupe serait un euro trop fort, qui pourrait pénaliser les exportations, qui sont aujourd’hui le moteur de sa forte croissance. Globalement, l’avenir du groupe est tout de même assez sûr.

Consultez les ventes de Champagne

Consultez les ventes de Spiritueux

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Quelle température pour le champagne, une expérience chez Dom Pérignon

Explosion des ventes de Cognac en 2012 : merci la Chine !

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Record : 87 815€ pour une bouteille de Romanée Conti 1945

Mercredi 17 mai, une bouteille de Romanée Conti a été adjugée 87 815€ dans une vente organisée par la maison Christie’s à Genève.

bouteille macallan

Enchère record : un whisky adjugé 504 000€ !

« Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse ! » ? Pas si sûr ! Une impériale de whisky pur malt Macallan a été adjugée 681 850 dollars soit environ ...

Enchères du 9 décembre : une bouteille de Romanée-Conti 2005 adjugée 11 880€

Romanée-Conti, Jayer, Roumier, Leroy… C’est indéniablement du côté de la Bourgogne que les plus belles enchères ont été relevées lors de la vente conclue le 9 décembre sur iDealwine. Mais ...

Partage(s)