Lugny, bientôt une nouvelle appellation à part entière dans le Mâconnais ?

LugnyLa Bourgogne est à l’oeuvre pour accroître, si cela est encore possible, la notoriété de ses vins. Après le climat « Les Saint-Georges » qui ambitionne d’être classé « grand cru », c’est le vignoble de Lugny qui espère la création d’une appellation éponyme.

Depuis quelques années, plusieurs producteurs du Mâconnais se sont réunis au sein d’une organisation pour que Lugny devienne une appellation à part entière. Ils ont ainsi fondé le syndicat de promotion et de défense de l’appellation Lugny en juillet 2012. Ils feront une demande auprès de l’INAO pour attribuer à Lugny une appellation à part entière (comme ce fut le cas récemment pour Viré-Clessé) et transmettront le dossier à la fin de l’année.

Mâcon-Lugny, l’une des AOC de Mâcon, compte 750 hectares. Pour le moment « Lugny » est une dénomination géographique complémentaire à l’appellation Mâcon.

Si cette nouvelle appellation est créée, la superficie de Lugny dépassera celle de plusieurs autres appellations comme Meursault (400 ha), Montagny (350 ha), ou Bouzeron (40 ha). Elle sera équivalente à celle de Pouilly-Fuissé (750 ha) mais bien plus petite quand même que celle de Chablis qui totalise 4 096 hectares.

Petite particularité de cette appellation : la Cave de Lugny, qui est une des plus anciennes caves de Bourgogne, détient la quasi-totalité du vignoble de Mâcon-Lugny soit 99%, ce qui lui confère un contrôle quasi-absolu sur la production, et donc sur la qualité. La naissance de l’appellation « Lugny » viendrait conforter sa démarche.

Le président de l’union des producteurs de vin de Mâcon, Jean-Michel Aubinel est très optimiste. Même si cette nouvelle appellation réduirait le territoire de l’appellation Mâcon à proprement parler, la réussite de cette démarche confirmerait un début de hiérarchisation du terroir mâconnais.

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Tout savoir sur le classement des vins de Bourgogne

A lire également dans le Blog iDealwine :

Un futur statut de grand cru pour le climat Les Saint Georges à Nuits-Saint-Georges ?

Vins du Beaujolais : une classification pour plus de reconnaissance ?

Les crus classés en 1855 veulent rentrer au patrimoine mondial de l’UNESCO

Vers une contestation du nouveau classement de Saint-Emilion ?

Un nouveau classement pour les Crus Bourgeois 2010 : 260 châteaux sélectionnés

Saint-Emilion : les terroirs en fusion… et en question à l’issue du nouveau classement

Le nouveau classement de Saint-Emilion ré-ouvre le débat

2009, 2010 et 2011 : trilogie gagnante pour les crus du Beaujolais

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Yquem : l’ambroisie des liquoreux

Flacon reconnaissable entre mille, seul premier cru supérieur de 1855… Yquem est bel et bien unique depuis 150 ans. Comprenons pourquoi.

Pleins feux sur les vins de l’appellation Chablis

Les vins de Chablis jouissent d’une renommée qui dépasse largement nos frontières. Revers de la médaille : le nom même ...

hermitage paul jaboulet aîné enchères

Belles enchères : franc succès pour les grandes signatures du Rhône

La dernière vente aux enchères iDealwine, au-delà même de la bouteille d’hermitage La Chapelle 1961, a consacré les fleurons de la région rhodanienne. En Alsace, les rieslings du domaine Trimbach ...