LGV Sud-Ouest : le syndicat de Sauternes-Barsac et les associations restent mobilisés

village-de-sauternes-5Le syndicat de Sauternes et diverses associations ont réaffirmé leur opposition au projet de ligne à grande vitesse reliant Bordeaux à Toulouse et Dax (LGV Sud-Ouest) en s’adressant au président de la République pour lui rappeler toutes les raisons en faveur de l’abandon définitif de ce projet.

Dans une lettre ouverte envoyée à François Hollande, le syndicat de Sauternes et cinq associations1 de défense de la nature rappellent leur farouche opposition au projet de LGV Sud-Ouest, craignant que « le gouvernement passe outre l’avis défavorable de la commission d’enquête sur ce projet. Nos informations indiquent qu’il pourrait y avoir une déclaration d’utilité publique. Et donc l’enclenchement d’un processus de travaux et d’indemnisation, » explique Xavier Planty, le président du syndicat des vins de Sauternes-Barsac.

Pour rappel, le tracé de projet de LGV prévu couperait à plusieurs reprises le Ciron, la fameuse rivière qui joue un rôle si important dans le micro climat très spécifique de la région du Sauternais, notamment dans la création du brouillard nécessaire à l’apparition du botrytis. Elle couperait également l’une des plus vieilles forêts de hêtres d’Europe (forêt résiduaire datée à au moins 50 000 ans par les chercheurs de l’Inra). Ceci explique les craintes des vignerons de la région, associées à celle des associations écologistes. Soulignons que cette nouvelle ligne n’apporterait un gain de temps que de 30 mn, la ligne actuelle de Bordeaux-Toulouse mettant entre 2 heures et 2h10.

Dans leur lettre adressée au président, les opposants au projet LGV Sud-Ouest rappellent tous les arguments qui y sont défavorables, suivant en ce sens l’avis rendus par les experts au mois de mars dernier. En ces temps de stagnation économique, l’argument pécuniaire est bien sûr au centre de l’argumentaire (projet pharaonique estimé à 9,5 milliards d’euros selon les prévisions de 2013), mis en opposition avec la faible demande citoyenne pour un tel projet (ce qui pose la question de la rentabilité de cette ligne) et concluant sur l’existence d’« alternatives moins coûteuses et répondant mieux aux besoins des citoyens », à savoir l’entretien et la modernisation du réseau existant. Le respect de l’environnement est également l’un des aspects majeurs de l’opposition à ce projet. Enfin cette lettre insiste sur la nécessité de tenir compte de cette large opposition de la population en rappelant les bienfaits de la démocratie participative et l’implication des citoyens dans ces débats, en opposition aux formes de contestations plus violentes.

1 – SEPANSO Aquitaine (Fédération des Sociétés pour l’Étude, la Protection et l’Aménagement de la Nature dans le Sud-Ouest)

– La Route des Vins de Bordeaux en Graves et Sauternes

– Coordination Vigilance LGV Gironde

– ACCRiL (Association de Coordination des Citoyens et riverains Landais)

– CADE (Collectif des Associations de Défense de l’Environnement du Pays-Basque)

 

Lire le rapport complet de la commission.

Voir les ventes de vins de Sauternes en cours sur iDealwine

Consultez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

Le projet LGV Bordeaux-Dax mal parti : Sauternes est soulagé

Sauternais : grève de bon sens pour la ligne TGV

Les sauternes constituent-ils une valeur de placement ?

Bordeaux : les vins de Sauternes peuvent-ils disparaître ?

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • DRUILHE

    je défends pleinement vos combats pour empêcher la LGV à traverser le Sauternes. Il y a plus d’un an, j’ai transmis un courrier à Mr Malvy – président du conseil régional Midi-Pyrénées qui plaide (ainsi que Mr Moudenc- maire de Tlse) en faveur de cette ligne totalement non rentable pour les territoires desservis. Je lui oppose une liaison Tlse-Cahors-Brive-Limoges existante par le train pendulaire construit par Alsthom qui s’adapte aux voies existantes, pour une vitesse de près de 240km/h alors que le TGV exige des voies spécifiques demandant de grands espaces.
    Réponse de Mr Malvy: question de prestige car Tlse serait la seule grande ville à ne pas avoir son TGV et de plus, le TGV serait plus rapide que le pendulaire. C’est exact, je me suis renseigné et il s’avère que le gain de temps gagné par le TGV serait de l’ordre de 10 min à 1/4 d’heure. Est-ce que pour ce  » gain de temps » il faut sacrifier des territoires et des zones agricoles absolument indispensables pour notre économie.Visiblement le politique ne l’a pas intégré….ils perdent tous la tête à droite comme à gauche sauf Gilles Savary le député de la Gironde.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Enchères : pour la rentrée, des fournitures de rêve

Profitez de cet entre-deux qui offre quelque répit avant l’effervescence de la rentrée, un moment de rêve pour découvrir au sein de ces enchères une belle collection particulière.

champagne miniature

Malgré une baisse des volumes, la Champagne maintient son chiffre d’affaire en 2013

La Champagne connaîtrait-elle la crise ? C’était ce que craignaient les acteurs du secteur face à la baisse des volumes du début de l’année, mais le mois de décembre et ...

salon RVF 2018

Salon RVF (4-5 mai 2018) : iDealwine, toujours au rendez-vous !

Ce 4 et 5 mai, l'équipe d'iDealwine vous donne rendez-vous au Palais Brongniart (Place de la Bourse-75002 Paris) pour la 12ème édition du salon de la Revue du Vin de ...