Les vins du domaine Leflaive dominent les enchères on-line du 12 mai 2015

LEFLAIVELa Bourgogne concentre actuellement toutes les attentions lors des ventes aux enchères on-line. Celle qui s’est achevée le 12 mai dernier n’y a pas fait exception. Et un nom s’est tout particulièrement distingué : celui du domaine Leflaive, à Puligny-Montrachet.

Les enchères on-line du 12 mai dernier ont réuni plusieurs centaines d’acheteurs, qui enchérissaient de 26 pays différents, dont 14 sont situés hors de la zone euro. Bénéficiant de l’attractivité de la devise euro, les enchérisseurs venus de ces derniers pays ont plébiscité les grandes signatures de Bordeaux et de Bourgogne. A Bordeaux, le millésime 1989 s’est imposé comme l’un des musts de la vente : Petrus (en magnum) s’est à envolé à 5139€ (+11%), tandis que Cheval Blanc frôlait les 300€ (294€, +7%). Haut Brion s’est quant à lui établi à 940€. Le Château Mouton Rothschild est le premier cru classé qui rencontre les plus vif succès aux enchères actuellement, dans le millésime 2000 notamment (1260€, +19%). Le Château Lafite Rothschild se vend à la hausse dans de « petits » millésimes tels que 1997 (453€) ou 1994 (430€). Les amateurs ne boudent d’ailleurs pas les années de moindre réussite, en témoigne le succès du 1999 : une caisse de 6 bouteilles de Château Palmer a été remportée pour 1074€ par un amateur de Hong Kong (soit 174€ la bouteille, +15%), quant au Château Margaux il atteint 344€, soit une hausse de 23% sur la cote iDealwine.

Le cours des vins de Bourgogne continue de grimper, l’effet devise jouant pleinement en faveur des amateurs qui enchérissent d’Asie ou des Etats-Unis. Les vins du domaine Armand Rousseau atteignent ainsi de nouveaux sommets : 1470€ pour le Chambertin Clos de Bèze 2005 (+31%), 1176€ pour le Chambertin 1989 (+21%). Les vins plus anciens, pour certains à peu près introuvables, enregistrent des prix record. Un richebourg 1978 du domaine Jean Gros a ainsi été adjugé 974€, et 330€ dans le millésime 1976.

Vineyards in Gevrey chambertin burgundy France
Gevrey chambertin, Bourgogne

Domaine Leflaive au sommet

Parmi les grands vins blancs proposés dans cette vente un nom se détachait : celui d’Anne-Claude Leflaive, gérante du domaine éponyme, récemment disparue. Pionnière en matière de biodynamie, elle avait progressivement converti le domaine familial à ce mode de culture dès le début des années 1990. Sa force de conviction et son charisme ont eu raison des réticences de sa famille et de ses confrères, et aujourd’hui ses vins ont atteint une renommée mondiale. Les amateurs en quête de flacons vinifiés de sa main se sont livrés à de belles batailles d’enchères. Le millésime 2005, de belle qualité et particulièrement recherché, a ainsi vu ses prix exploser : les amateurs n’ont pas hésité à payer le prix fort pour mettre la main sur un Chevalier Montrachet (450€, +15%) ou un Bâtard Montrachet (330€, +23%). Les premiers crus de Puligny-Montrachet n’ont pas été en reste, toujours dans ce millésime : Les Folatières ont été adjugées 216€ la bouteille (+76%). Le climat Les Pucelles s’est vendu au même prix, soit une hausse de 33% par rapport à cote iDealwine. Dans les autres années, on a aussi vu les prix monter sur les grands crus. Un Bâtard Montrachet 2006 a été adjugé 276€ (+13%), tandis que le 2007 s’appréciait de 19% à 252€. Le cours du Chevalier-Montrachet s’établit à 330€ (+6%) dans le millésime 2004 et à 294€ pour le 2006 (+7%).

Prix record pour le Champagne Krug

D’une vente à l’autre, la maison Krug ne cesse d’enchaîner les records. Un magnum de la cuvée Krug Collection, issu du millésime 1979, a ainsi vu son prix monter jusqu’à 3780€ (+115%). Le prix de la bouteille, dans cette même année, a pratiquement bondi d’autant, s’établissant à 1800€ (+105%). Quant au Clos du Mesnil, il atteignait 1140€ dans le millésime 1988 (+6%).

C’est dans la partie nord de la vallée du Rhône que ce sont concentrées les belles enchères de la région : un magnum d’Hermitage La Chapelle 2003, adjugé 300€, a vu son prix s’apprécier de 53%. Les cornas d’Auguste Clape sont toujours aussi recherchés : en 2011, un magnum a ainsi atteint 252€ (+42%).

Dans la vallée de la Loire, on retrouvait sans surprise les vins du Clos Rougeard sur le podium des plus belles enchères, tout particulièrement en blanc : le saumur « Brézé » du domaine a vu ses prix flamber, à 168€ dans le millésime 1997 (+85%) et à 160€ pour le 2002 (+45%). Parmi les vins étrangers, c’est un vin de la Napa Valley qui remporte la palme : Screaming Eagle 2012, gratifié d’un 100/100 Parker est adjugé 1920€. Les vins de la Ribera del Duero, en Espagne, et tout particulièrement ceux de la bodegas Vega Sicilia suscitent aussi un fort engouement, notamment dans les vieux millésimes tels que 1974 : la cuvée Unico se vend désormais 366€ la bouteille.

Accédez aux rapports mensuels d’iDealwine sur les ventes aux enchères de vins.

En savoir plus sur l’investissement dans le vin

Recherchez le prix d’un vin

Consultez les ventes de vin

 

A lire également dans le Blog iDealwine :

Anne-Claude Leflaive – 1956-2015
Enchères on-line : les Bordeaux 1990, Rousseau, Rayas et vieux armagnacs sur le podium

Dopés par l’attractivité de l’euro, Les indices iDealwine progressent de 2,23% en avril

Succès aux enchères des vins du domaine Roulot à Meursault

Clos Rougeard : sa cote a explosé en quelques années
Belles enchères sur les Bourgognes du domaine Clair-Daü, les hermitages de Chave et les vins du Clos Rougeard

Les bourgognes blancs des domaines d’Auvenay et Coche-Dury au top des enchères le 11 mars

Belles enchères sur le Clos de Tart, les vins de Côte-Rôtie et grandes cuvées de Champagne

Belle enchère : envolée des prix en Côte-Rôtie sur les vins du domaine Jamet

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • P.Ortelli

    Très Bon …

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

ausone cachet 2

Château Ausone gagne un procès en Chine pour protéger son nom

Après un procès gagné en Chine, le célèbre Château Ausone peut clamer victoire contre une entreprise locale mal intentionnée. Celle-ci avait tenté de lui dérober son nom en le déposant ...

iDealwine indices

Les indices d’iDealwine surperforment le CAC40

En 2018, les indices WineDex d’iDealwine affichent une progression de 19% face à un CAC40 à la peine en fin d’année. Le vin confirme sa position de valeur refuge.

Achat direct : plus de 4300 pépites de la Loire dès 6,50€

Cap sur la Loire, l'une de nos ventes favorites ! De cette région qui regorge de trésors et de pépites à prix doux, nous vous avons rapporté le meilleur. Des ...