Les vins de régime

Aux vins de régime je préfère les régimes de vin. Mais à chaque envie ou chaque situation, une bouteille adaptée s'impose.

Le régime sportif

La joie de courir dans les vignes, de sentir la déclivité de chaque parcelle, d'imprimer chaque terroir dans la mémoire de ses chaussures est une leçon de choses. Pour tenir la distance, il faut du carburant. Un peu avant pour se donner du courage, pas trop pendant (à part de l'eau), beaucoup après pour se réconforter, se féliciter, se congratuler, bref, faire la fête.

Avant, mollo sur le bouchon, mais un peu de vin rouge est de bon augure (mieux que le blanc, plus acide, qui vous envoie au tapis illico avant d'avoir posé un godillot sur le bitume). Un rouge puissant, rassérénant de type gigondas, châteauneuf, médoc. Surtout que la plupart des courses ont lieu à l'automne ou au printemps, temps parfois capricieux qui appellent des vins robustes. Après la course, une bonne bière d'abord. Ensuite du champagne, forcément. Dans le cas du marathon du Médoc façon grands crus classés en 1855 – deux fois par an, une fois en février, une fois lors des Primeurs – je peux vous dire que la coupe de champagne offerte par les propriétaires bordelais est salutaire ! Le Pol Roger de Philippe Casteja, encavé deux ou trois années de plus, est un délice ; la cuvée conjointe « Rothschild » de Lafite et Mouton est aussi un très bon champagne, délassant et rafraîchissant.

Le régime anti-cancer

Il y a eu le livre de David Servan-Schreiber nous expliquant quoi manger pour éviter le cancer, magnifique témoignage d’un combat qui, malheureusement pour lui, s’est mal terminé. Je me fierais donc à mon instinct (de survie) et au bon vieux carpe diem. La démonstration est simple : pas de privation, pas de frustration, on reste détendu, alerte, l'esprit vif et enjoué, et en bonne santé.

Un peu d'exercice, un peu de Madiran en tête) sont de formidables usines de jouvence.

Le régime anti-déprime

Vive l'effervescence. Faut que ça pétille. Champagnes et crémants, blanquette de Limoux ou clairette de Die, à vous de voir. L'éclat des robes dorées d'un bonnezeaux donne aussi du baume au cœur.

Le régime autoritaire

Dans mon cas, c'est imposer les cognac en cocktail. L'astuce c'est de ne pas laisser le choix. C'est un peu radical mais ça marche. En adaptant la technique du « si on t'a déjà dit non trois fois, demande une quatrième, la personne peut craquer avant toi ». (technique brevetée, certifiée par trente ans d'expérience. Tarifs sur demande)

Le régime de banane

Là je ne sais plus trop quoi vous écrire, ça devient un peu n'importe quoi ce blog :-).

Consulter les ventes de vins sur iDealwine

Trouver le prix d'un vin

zp8497586rq
jfdghjhthit45

Tags:

  • Voir les commentaires (2)

  • tiuscha

    un peu le délire ce post, mais ça fait du bien 🙂

  • Philippe MARGOT

    En vous lisant, je pense automatiquement à Sir Winston Churchill qui avait l’habitude de dire :
    « Je ne suis pas difficile, je me contente du meilleur » – un bon régime en toutes circonstances !

Les commentaires sont fermés.

Vous aimerez aussi

Des jours légers pour les beaux rouges

L'été, lorsque le thermomètre est au beau fixe, le palais n'est pas aux tanins. Assiettes allégées, verdoyantes, place aux tapas, aux grillades, aux carpaccio.

Quels accords mets et vins sur un cru de Bordeaux ?

S’il y a bien une chose qui peut contribuer à sauver l’ambiance sur la table familiale à Noël, c’est avant tout un bon vin. Vous voulez jouer dans un registre ...

Recette de la semaine – Saumon « gravlax »

Pour s’échapper un peu de l’éternel saumon fumé, et dans la famille « c’est moi qui l’ai fait », cap au nord et optez pour un saumon gravlax, doux et ...