Les vins de Nuits Saint-Georges

bbr-pruliersLes communes de Bourgogne ont, pour la plupart, adjoint à leur nom celui de la meilleure parcelle, à la fin du XIX° siècle. Saint-Georges fut ainsi accolé au nom de Nuits en 1898.

La commune tient chaque année aux printemps sa vente des Hospices, un institution constituée en 1692, propriétaire d’un important vignoble situé uniquement en Premier Cru de l’appelation, qui couvre au total 300 hectares. Le sol de cette commune qui a donné son nom à la Côte de Nuits, est formé de bruns calcaires et d’argile. Les vins rouges sont généreux et bien équilibrés. Selon le Dr Lavalle (XIX° siècle) « ils ont moins de fermeté, de rudesse que les Gevrey et sont plus tôt prêts ; ils ont plus de corps et de couleur que les Chambolle-Musigny ». Les Nuits-Saint-Georges rouges ont presque toujours une couleur intense et sombre. Les arômes sont puissants et complexes : ils mêlent la cerise, le cassis, la truffe, et souvent les épices. En bouche, les Nuits-Saint-Georges montrent de la vinosité, de la sève, de la charpente et du velours à la fois. L’harmonie tannin-rondeur en fait des vins robustes mais pleins de saveurs.

Quelques producteurs-phares à Nuits Saint Georges

Le domaine Henri Gouges figure parmi les meilleurs producteurs de Nuits Saint-Georges. Si l’appellation ne compte aucun grand cru, on dit que c’est en partie dû à la trop grande modestie de ce célèbre vigneron, dans les années 1930, lors de l’établissement du classement.

A noter également, Faiveley, l’une des plus anciennes maisons de Bourgogne. Georges Faiveley est l’un des fondateurs de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin, dont le premier « chapître » se tint en 1934 dans la commune de Nuits, avant de se déplacer au Château du Clos-Vougeot. Les vins sont mis en élevage en fûts de chêne neufs pour moitié pendant 18 mois, après une fermentation à basse température qui peut durer un mois.

Le Clos de la Maréchale, longtemps exploité par la maison Faiveley, est revenu dans le giron de la famille Mugnier en 2003. La vinification suit les mêmes règles que l’ensemble des Premiers et Grands Crus de la maison : fermentations longues et élevage en fûts.

Voir tous les Nuits Saint-Georges en vente actuellement

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Offre iDéale : quand Laroche part à la conquête du Chili

Chardonnay, carmenère et pinot noir … Partons à la découverte de trois cépages français réinterprétés sous d’autres latitudes, à 12 ...

Beaujolais : Château des Jacques, le plus bourguignon des morgons

A Morgon, un des plus beaux crus du beaujolais, sinon le plus beau, l’amateur a la chance de pouvoir goûter des vins aux styles très différents. Le Château des Jacques ...

Alberic Mazoyer et Alain Voge

Le domaine Alain Voge : au sommet de Cornas et de Saint-Péray

Depuis de longues années, le domaine Alain Voge est au sommet des appellations Cornas et Saint-Péray. Sous la houlette d’Albéric Mazoyer, le domaine a progressé et s’est engagé dans une ...