Les vendanges par satellite ?

OenoviewPetite révolution dans les vignes : Oenoview, un service développé par EADS Astrium avec l’institut coopératif du vin, offre aux viticulteurs une gestion satellitaire de leur vignoble. Quelques rares domaines comme les châteaux de Fieuzal et Lynch-Bages à Bordeaux sont ainsi au sommet de la technologie !

Mieux encore que les chais design ou les tables de tri optique, Oenoview s’attaque aux rangées de vignes et établit une carte de la végétation.

Comment cela fonctionne ?

Les images sont prises au moment de la véraison par un satellite taiwanais, puis sont reproduites sur des cartes en couleurs vives, voire fluo qui sont transmises aux clients!

Les infrarouges utilisés permettent de capter les rayonnements émis par la vigne et le retranscrivent par des couleurs sur les photos et fournissent ainsi une mine d’information sur l’état des raisins.

Cet outil extraordinaire donne des renseignements sur la vigueur de la vigne, la quantité de végétation, la qualité des raisins et procure une précision extrême de l’état de la vigne.

Le résultat 

Oenoview optimise le contrôle et le travail à la vigne, mais permet aussi une meilleure gestion et délimitation des parcelles, notamment en fonction de leur homogénéité et de leur potentiel.

En effet, ces nouvelles cartes aident à délimiter au mieux les différentes parcelles. Elles scindent ainsi le vignoble  très minutieusement. Comble de la perfection, cet outil montre les différences intra parcellaires qui peuvent se manifester et y rend possible une récolte différée, dans le but de produire les meilleurs vins possibles de parfaire et jouer sur chaque détail, en particulier la maturité des raisins.

Cette  analyse préliminaire détaillée accompagne le diagnostic de terrain dans les vignes. Rien ne remplace évidemment le passage en revue des vignes par le vigneron ainsi que d’aller gouter les baies fraichement cueillies.

En outre, Oneoview constitue une aide précieuse à la préparation des vendanges. C’est surtout un gain de temps considérable ; l’analyse dans les vignes étant irremplaçable mais chronophage.

Pour le moment une trentaine de propriétés  se servent de ces images satellite comme le Château de Fieuzal et le Château Lynch Bages. Il faut en effet avoir les moyens d’utiliser Oenoview, sachant qu’il faut compter de 50 à 70 euros par hectare et par cliché.

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

Consultez les ventes de vin

Recherchez le prix d’un vin

Consultez la cote iDealwine d’un vin

A lire également dans le blog iDealwine :

Google Street View à l’assaut des châteaux du Bordelais

Architectes de renom pour vins d’exception dans le Bordelais

Parution – Lynch-Bages & Cie : une famille, un vin & 52 recettes aux éditions Glénat

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

château d'amboise AOC loire vin

Du malbec dans la Loire, le pari de la nouvelle AOC Amboise

Certains vignerons de Touraine ont décidé de mettre en valeur la mention « Amboise » au détriment de l’appellation régionale. En contrepartie : un cahier des charges plus exigeant, qui ...

vente on line décembre

Vente on-line : derniers jours pour plus de 5000 lots aux enchères dont une verticale de Mouton-Rothschild (1951-2010)

Attention, derniers jours pour cette vente on-line qui propose de grands noms, des grands millésimes dans toutes les régions françaises et au final, un défilé de grands vins. Le plus ...

Fin de règne à Bordeaux : Robert Parker ne notera pas les primeurs 2014 !

C’est une information de taille révélée lors d’une conférence à Londres et qui risque bien de chambouler quelque peu la place de Bordeaux : Robert Parker, l’illustre critique notamment connu ...