Les sportifs investissent sans modération dans le vin !

investissement vin sportifs

A l’heure où la terre battue de Roland Garros voit s’affronter quelques clients d’iDealwine amateurs de vin, le quotidien L’Equipe publie une enquête sur l’intérêt croissant des sportifs français pour le monde du vin. Pas seulement en tant que consommateurs mais aussi comme investisseurs. Petit tour d’horizon du vin en baskets !

Voilà qui doit donner de l’urticaire au lobby hygiéniste hexagonal : plusieurs grands sportifs français, en activité ou récemment retraités, affichent ouvertement leur amour du bon vin. Mieux encore, ils achètent des domaines et placent leur argent dans des caves, dans une démarche guidée bien plus par la passion que par l’appât du gain.

Que les esprits les plus vertueux se rassurent : les petites bouteilles bues au changement de côté par les joueurs de tennis ne contiennent pas de Clos des Lambrays ou du Château Latour ! Pas plus que dans les vestiaires à la mi-temps… Mais en dehors des cours et du gazon, ce n’est plus la même histoire.

Il y a d’abord les amateurs passionnés, qui adorent partager avec leurs amis de belles bouteilles. Comme vous et nous, quoi, mais généralement avec des budgets assez confortables… Chez iDealwine nous sommes particulièrement bien placés pour constater le phénomène. Et on aperçoit par exemple régulièrement des joueurs ou des joueuses de tennis de premier plan venir récupérer à Colombes leurs vins gagnés aux enchères de la dernière vente on-line ! Et on expédie régulièrement de belles bouteilles à certains footballeurs bien connus de la Ligue 1.

D’autres investissent dans des domaines. Le premier à le faire a sans doute été Jean Tigana, ancien milieu de terrain de l’équipe de France des années 70 et 80 (pour les connaisseurs, celles où il formait le “carré magique” avec Platini, Giresse et Fernandez) qui, du temps où il jouait à Bordeaux avait acheté un château dans le Médoc qu’il a revendu en 1999 avec une belle plus-value ! Depuis il a acheté un domaine sur l’AOC Cassis qui s’appelle La Dona Tigana. Et comme il l’avoue lui-même : « Quand je me suis lancé dans le vin en 1986, c’était d’abord un investissement, mais c’est devenu rapidement une passion ! »

Eric Carrière, ancien international lui aussi, possède pour sa part 1,2 ha en Condrieu et près d’un demi-hectare de Côte Rôtie. Eric Prissette, ancien joueur de Lille et du Havre, a acheté Rol Valentin à Saint-Emilion 270 000 euros dans les années 90 qu’il a revendu… 7 millions quinze ans plus tard pour les réinvestir dans deux grands domaines en Languedoc et en Gironde.

De nombreux autres sportifs possèdent des domaines ou y ont pris des participations importantes. Citons pour mémoire : Bixente Lizarazu au Château Plaisance (Saint-Emilion), Mathieu Chalmé et Johan Micoud au Château La Connivence (Pomerol), Jean Alesi au Clos de l’Hermitage dans le Gard, Christophe Dominici dans un domaine de l’Hérault…

L’exemple de la plus grande réussite est sans conteste celui de Gérard Bertrand, ancien joueur de rugby de premier plan au Stade Français et à Narbonne (dont il sera également président du club), qui est aujourd’hui à 48 ans à la tête de huit domaines dans le Languedoc. En à peine plus de vingt ans, il est passé de cinq salariés sur 60 ha à deux cents salariés sur 500 ha ! Sa propriété la plus connue est le Château L’Hospitalet, située tout près de Narbonne.

D’autres sportifs ont investi encore différemment, mais toujours dans l’univers du vin, comme Arnaud Clément et Michaël Llodra, qui ont créé un bar à vins à Dijon. Eric Carrière, encore lui, en dehors de son petit vignoble rhodanien, a également créé une petite structure commerciale. Avec sa renommée il a réussi à obtenir des allocations dans plusieurs domaines prestigieux, essentiellement en Bourgogne (il a longtemps joué à Lyon et à Dijon…) qu’il revend via un petit réseau personnel ou sur Internet.

Voilà de quoi donner quelques regrets à ceux qui ont bêtement travaillé comme des fous pour entrer à Polytechnique ou HEC. Ils auraient bien mieux fait de sécher les cours et de s’entraîner plus fort au tennis ou au foot… Aujourd’hui, non seulement ils boiraient encore plus de grandes bouteilles, mais, mieux encore, ils pourraient en produire !

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

A lire également sur le blog iDealwine:

Portrait d’amateur : brèves de comptoir avec le tennisman Michaël Llodr

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Les vendanges comme si vous y étiez

Château Moulin-à-vent a filmé ses vendanges en caméra subjective pour vous faire vivre cet évènement depuis votre ordinateur ! Cette année, session de rattrapage pour vivre les vendanges 2015 en ...

Dégustation : le millésime 2013 des grands crus de Bordeaux

Mardi 17 mars, l’UGCB (Union des Grands Crus de Bordeaux) organisait à Paris une dégustation du millésime 2013 en bouteilles. L’occasion de se faire une idée plus précise de ce ...

Couverture_Bullesfatales-HD

Parution : Bulles fatales, quand la Champagne se fait le théâtre d’un roman policier

Le colonel Moutarde a tué le Docteur Lenoir dans le jardin avec le chandelier. Classique ! Imaginez maintenant : mais qui a agressé un grand chef de maison de Champagne ...