Les amateurs s’arrachent les seconds vins dans les ventes aux enchères

carruades-forts-de-latour-pavillon-rouge
Les puristes snobent les seconds vins ? Qu’importe, le marché asiatique commence à faire la pluie et le beau temps sur un nombre croissant de références bordelaises. Et, depuis quelques semaines, il s’arrache les seconds vins des premiers crus classés.

Le concept de second vin allie parfaitement l’exigence de qualité à un marketing soigneusement orchestré. En effet, chaque année, les propriétaires bordelais peuvent choisir d’écarter une proportion significative de la récolte (plus de 50% certaines années) pour maintenir au plus haut niveau la qualité de leur « grand » vin. Sont ainsi déclassés, lors de l’assemblage, les jus moins qualitatifs ou issus des vignes les plus jeunes.

Les puristes considèrent que nombre de crus bourgeois ou même classés, mais moins chers, présentent un rapport qualité prix plus intéressant. Face à eux, nombre d’amateurs sont heureux de s’offrir le second vin d’un grand cru, une façon d’approcher le Graal sans pour autant payer le prix fort. Les châteaux exploitent avec talent ce filon, nombre d’entre eux ont d’ailleurs récemment choisi de modifier l’étiquette de leur second vin et de lui donner un nom qui évoquera plus directement celui du grand vin. Ainsi, Haut-Bages Averous, le second vin de Château Lynch Bages, s’appelle désormais L’Echo de Lynch Bages. Jusqu’au millésime 2009, le Château Léoville Poyferré étiquetait son second vin sous le nom de Château Moulin Riche. A compter du 2009, ce domaine initialement classé cru bourgeois redevient un cru à part entière, tandis que le Pavillon de Poyferré sera désormais le second vin des Châteaux Léoville Poyferré et Moulin Riche.

Hausse fulgurante des cours sur le marché des enchères Ces dernières semaines ont été le théâtre de belles bagarres d’enchères sur les seconds vins des premiers crus classés. Aucune hésitation : ces références sont entrées dans la catégorie des vins ciblés par le marché asiatique, donc hautement spéculatifs. Carruades de Lafite avait ouvert la voie depuis 18 mois déjà. Pavillon Rouge de Château Margaux et des Forts de Latour lui emboitent le pas. Mais attention, la folie des enchères n’atteint pas encore tous les seconds vins, certains s’affichent en retrait par rapport à la cote iDealwine. Pour combien de temps encore ?

Vin Prix adjudication lot Prix adjudication unitaire Cote iDealwine (30/09/10) Variation /
Cote iDw
12 bt Carruades de Lafite 1998 3248 271 147 84,35%
7 bt Forts de Latour 1990 885 126 87 44,83%
12 bt Forts de Latour 1998 1566 131 81 61,73%
12 bt Forts de Latour 1999 1392 116 68 70,59%
3 bt Forts de Latour 2000 448 149 112 33,04%
12 bt Forts de Latour 2000 2436 203 112 81,25%
6 mg Forts de Latour 2001 1102 184 168 9,52%
6 mg Forts de Latour 2002 1276 213 128 66,41%
3 bt Forts de Latour 2003 348 116 92 26,09%
6 bt Forts de Latour 2003 789 131 92 42,39%
12 bt Forts de Latour 2004 1392 116 78 48,72%
12 bt Pavillon Rouge de Château Margaux 1993 824 69 35 97,14%
12 bt Pavillon Rouge de Château Margaux 1996 1002 84 65 29,23%
12 bt Pavillon Rouge de Château Margaux 1997 986 82 37 121,62%
12 bt Pavillon Rouge de Château Margaux 1999 986 82 54 51,85%
12 bt Pavillon Rouge de Château Margaux 2000 1392 116 65 78,46%
12 bt Pavillon Rouge de Château Margaux 2002 944 79 42 88,10%
6 mg Pavillon Rouge de Château Margaux 2003 1044 174 116 50,00%
6 mg Pavillon Rouge de Château Margaux 2004 847 141 90 56,67%
6 mg Chapelle d’Ausone 2001 1392 232 110 110,91%
12 bt Clos du Marquis 1997 290 24 25 -4,00%
12 bt Clos du Marquis 2003 476 40 39 2,56%
6 mg Clos du Marquis 2004 418 70 52 34,62%
12 bt Demoiselles de Sociando Mallet 2003 174 15 14 7,14%
12 bt Fiefs de Lagrange 2002 180 15 17 -11,76%
12 bt Pagodes de Cos 2003 348 29 34 -14,71%


Recherchez la cote d’un vin

Consultez la liste des seconds vins en vente actuellement
Demandez une estimation en vue de la vente d’un second vin

A lire également :
Un second vin, c’est quoi ?

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • Claude C

    Les puristes snobent les seconds vins ?
    J’aurai plus l’envie d’écrire que c’est souvent du bon sens !
    D’ailleurs, il serait nécessaire de dire que certains vins, tel Clos du Maquis, ne sont plus considérés comme tels par les propriétaires.

    A quand le second vin de Mouton-Cadet !!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Succès aux enchères des chablis matures signés Raveneau

Lors des dernières enchères, certains vins ont encore confirmé leur statut de star des ventes (Raveneau et Roumier en tête), d'autres émergent, à suivre.

Indices WineDex d’iDealwine : vers un ralentissement sur les prix des grands crus de Bourgogne ?

Les indices WineDex d’iDealwine ont enregistré une progression symbolique de 0,11% en mai, ce qui porte à 4,60% la performance depuis le début de l’année 2016. Un mois de mai ...

Belles encheres Domaine Romanee Conti 2010 iDealwine

Belle enchère : 36 723€ pour une caisse assortie 2010 du domaine de la Romanée-Conti

Une caisse composée des grands crus du domaine de la Romanée-Conti a, dans le millésime 2010, été adjugée 36 723€, lors des enchères qui se sont achevées en ligne sur iDealwine ...