Les indicesWineDex® iDealwine progressent de 3,92% en février 2014

 winedex-logo-blogfev

Les indices iDealwine ont inscrit en février une progression de 3,92%, portée pour l’essentiel par la bonne tenue des vins des Bourgogne et de la vallée du Rhône. Mais ce sont surtout les principaux résultats de la vente on-line du 12 février dernier qui permettent de dégager les premières tendances de l’année 2014.

indices iDealwinefev 2014

L’indice iDealwine® iDealwine 100 a enregistré au cours du mois de février une progression de 3,92%. Une hausse qui s’inscrit dans la ligne du début d’année, avec des ajustements techniques qui se poursuivent sur les indices suite à l’entrée dans l’indice du millésime 2009. Après Bordeaux en janvier, ce sont les indices régionaux de Bourgogne et de la vallée du Rhône qui ont été particulièrement impactés le mois dernier.

Les vins de Bordeaux présents dans l’indice iDealwine® iDealwine de la région ont enregistré une très légère hausse en février, qui s’explique notamment par la bonne tenue des cours de certains vins de Saint-Emilion. La hausse est beaucoup plus significative sur l’indice iDealwine® iDealwine Bourgogne (+5,32%), toujours portés par la rareté des flacons disponibles. La demande s’élargit à la côte de Beaune et grands chardonnays sont particulièrement prisés actuellement. L’impact de l’entrée dans l’indice du millésime 2009 a fait le reste. Quant à la vallée du Rhône, elle signe la plus forte croissance de l’indice ce mois-ci : + 5,84% pour l’indice iDealwine® iDealwine Rhône ! Dans cette région également, le 2009 a fait des étincelles. Des résultats en nette progression ont été enregistrés sur les grands vins du millésime. Toutefois, la reprise reste encore à confirmer sur les vins de la région, car les volumes proposés à la vente sont actuellement très limités.

Vente on-line du 12 février 2014 : prime aux petits millésimes de Bordeaux, à la côte de Beaune et aux vins étrangers

 fgdgskmf

La dernière vente on-line, qui a réuni sur iDealwine 622 acheteurs issus de plus de 25 pays différents. Premières analyses sur le début de l’année 2014 dans les ventes aux enchères.

A Bordeaux, les prix des grands millésimes se stabilisent, les vendeurs doivent accepter une légère décrue des cours. C’est notamment le cas des millésimes 2009, 2000, 1989, 1982. Petrus, valeur phare de Pomerol, est également concerné par ce mouvement, mais dans une moindre mesure. En revanche, on constate que les années moins prestigieuses se vendent bien, à des prix en hausse. C’est par exemple le cas des châteaux Lafite Rothschild 1987, Margaux 1993 ou Haut Brion 1974. N’hésitez pas à sortir de votre cave ces « petits » millésimes dont les prix paraissent aujourd’hui plus attractifs que ceux des années phares du XXe siècle. Le millésime 1974, qui a souffert de mauvaises conditions climatiques, est à vendre absolument cette année car il fera le bonheur de ceux qui recherchent un millésime « anniversaire », à offrir à un futur quadra ! Vous vendrez aussi très bien les millésimes 1984, 1964, 1954…

Avez-vous des vins du Château Angélus dans votre cave ? Ils sont toujours aussi prisés par le marché ! Le 1990 a atteint 342€ lors de la dernière vente on-line, en hausse de 13% sur la cote iDealwine. N’hésitez pas à le proposer à la vente, de même que son compère Château Pavie, promu comme Angélus au rang de premier cru classé A de Saint-Emilion à l’occasion de la dernière révision du classement. On voit peu le château Cheval Blanc dans les ventes actuellement, mais son nom pourrait bénéficier d’un concours de circonstance, 2014 étant, en Chine, l’année… du cheval.

En Bourgogne, parmi les domaines à suivre, car ils ont réalisé de beaux scores lors de la vente on-line du 12 février, on peut citer Mugnier, Dujac ou Pierre Damoy. Mais la côte de Nuits n’a pas le monopole des belles enchères ! En côte de Beaune, les vins du domaine Comte Armand (et notamment son Pommard 1er Cru Clos des Epeneaux) connaissent un engouement croissant. Parmi les blancs, les belles étiquettes du domaine Leflaive ont retrouvé depuis plusieurs mois, le chemin de la hausse et cette tendance ne s’est pas démentie lors de la dernière vente on-line.

Les vins de la vallée du Rhône ont enregistré dans la vente on-line des niveaux de prix  fluctuants d’un lot à l’autre, même sur l’une des valeurs sûres de la région, le Château Rayas à Châteauneuf du Pape. On notera tout de même la bonne tenue du – rare – vin de château-grillet (98€ pour le 2005, +24%). Et aussi une enchère surprenante sur le saint-joseph vieilles vignes1992  du domaine Raymond Trollat (aujourd’hui disparu) adjugé… 333€ !

Dans la Loire, la relève de Didier Dagueneau est assurée : les millésimes récents du domaine, vinifiés par son fils Benjamin sont eux désormais très prisés eux aussi. Le succès ne se dément pas pour le vin de la Grange des Pères dans le Languedoc. De belles enchères sont enregistrées sur les vieux alcools et notamment les rhums. On note aussi l’excellente santé des vins étrangers, qu’ils soient italiens, espagnols ou américains.

tableau

Vendre son vin avec iDealwine

Accédez au rapport complet des enchères de vin à fin février 2014

Recherchez le prix d’un vin

Consultez les ventes de vin en cours sur iDealwine

A lire également dans le Blog iDealwine :

La belle enchère : un Saint-Joseph “Vieilles Vignes” 1992 du domaine Raymond Trollat adjugé 333 € !

Palmarès : les 20 domaines les plus vendus aux enchères on-line en 2013

L’appellation Richebourg plébiscitée lors de la vente on-line du 30 décembre dernier

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Recette de la semaine – Salade de la Méditerranée façon Ducasse

La cuisine d’été et les salades estivales n’excluent pas un certain raffinement comme dans cette recette simple d’Alain Ducasse qui, comme toute recette simple, nécessite des produits de première qualité. ...

Achat direct : du magnum au réhoboham, une vente 100% grands formats

Il n’y a que iDealwine pour vous concocter des ventes entièrement dédiées aux grands formats. Magnums, double-magnums, jeroboams et rehoboams, il en vient de toutes les régions et à tous ...

Achat direct : les vendanges d’iDealwine, 1000 vins à découvrir

iDealwine aussi fait ses vendanges ! Notre grande vente mensuelle est l’occasion d’une plongée dans le vignoble en quête des meilleurs ...