Les coups de cœur d’iDealwine à Biodyvin 2018

Degustation-iDealwine-Biodyvin-2018On vous introduit dans le superbe salon Biodyvin, réservé aux domaines biodynamiques labelisés Biodyvin. Un événement où se retrouvait une bonne partie de l’élite des grands vins, donnant lieu à des rencontres et des dégustations inoubliables.

Une fois n’est pas coutume, l’équipe iDealwine s’est rendue en nombre à la superbe dégustation Biodyvin. Il faut dire qu’il s’agit d’une dégustation de haute volée, où la majorité des domaines présents sont des partenaires d’iDealwine. Angélique, Constance, Grace, Elsa, Emmanuel, pour l’équipe marketing/contenu, mais aussi Raphaël et Jean-Baptiste, nos acheteurs en quête perpétuelle de nouveaux domaines intéressants ont donc eu la chance de déguster de nombreux vins incroyables (tous biodynamiques, évidemment). Il faut dire qu’on a beau être un site Internet, nous avons à cœur de rester au plus près du produit et de bien connaitre les vins que nous vendons, c’est pourquoi nous saisissons chaque occasion de (re)déguster ces vins. Malheureusement, en cette période chargée de fin d’année, nous n’avons pas eu le temps de déguster tous nos vins préférés et nous avons probablement manqué certaines belles découvertes, ne nous en veuillez pas pour le manque d’exhaustivité. 😊

Domaine Leflaive :

Si Angélique connaissait déjà le domaine, pour Constance, Grace, Elsa et Emmanuel, c’était une première. Et quelle première ! Il faut dire qu’on ne boit tout de même pas des vins issus d’appellations ausi prestigieuses tous les jours, mais le faire avec le domaine Leflaive était comment dire… Inoubliable !

  • Puligny-Montrachet villages 2016 :

Cuvée issue d’un assemblage de parcelles. Elevage de 12 mois en fûts et 6 mois en cuves.
Nez fruité, aux notes beurrées. Bouche d’une grande finesse, ample, avec une jolie matière glycérinée et bien équilibrée par une fine acidité.

  • Puligny-Montrachet Premier Cru Le Clavoillon :

Cuvée parcellaire. Elevage de 12 mois en fûts et 6 mois en cuves.
Arômes de fruits à coques, agrumes, notes empyreumatiques, silex. Bouche très élégante, puissante, ample, matière très douce, caressante, belle longueur.

  • Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles :

Assemblage de 3 parcelles en appellation « Les Pucelles ». Elevage de 12 mois en fûts et 6 mois en cuves.
Nez fumé, silex, amandes. Bouche toujours aussi douce et équilibrée, alliance parfaite entre puissance et finesse, dynamique, une certaine salinité.

Domaine de Bellivière :

Un joli domaine tourangeau (appellation Jasnières) qui commence à faire de plus en plus parler de lui. Il est l’un des principaux acteurs de la renaissance des terroirs oubliés de la Sarthe. C’est un domaine au style marqué et assez particulier, dont les vins nous ont largement séduits.

  • Jasnières Prémices 2017 :

Jeunes vignes. Vinifié et élevé en barriques (10 mois).
Arômes d’agrumes et de fruits jaunes. Bouche ample, riche, fruitée, fraîche élancée, beaux amers en finale.

  • Jasnières Les Rosiers 2017 :

Jeunes vignes. Vinifié et élevé en barriques (12 mois, peu de barriques neuves).
Arômes de pêche et d’épices douces, notes minérales. Bouche précise, légèrement suave, vive, fruitée et aromatique, belle longueur.

  • Coteaux du Loir l’Effraie 2017 :

Vinifié et élevé en barriques (12 mois, pas de barriques neuves).
Arômes de fruits blancs et fleurs blanches.

  • Jasnières Calligramme 2015 :

Vieilles vignes (70 ans). Vinifié en barriques (20 mois en fûts de 500 litres).
Arômes de zestes d’agrumes, notes légèrement oxydatives, minérales. Belle fraîcheur en bouche, amers en finale.

  • Coteaux du Loir Vieilles vignes éparses 2015 :

Vignes âgées de 50 à 80 ans. Vinifications et élevages en barriques (de 1, 2 et 3 vins, maximum 1/4 de bois neuf).
Légères notes d’élevage, grillées. Bouche élégante et douce, légère suavité, belle matière.

Domaine Huet :

Degustation-iDealwine-Biodyvin-2018-HuetLe domaine Huet est un partenaire iDealwine de longue date et c’est à notre humble avis l’une des plus belles références de la région. Toutes leurs cuvées sont de très haut niveau, qu’il s’agisse des vins secs ou bien des moelleux et liquoreux, on y retrouve toujours une race et un équilibre parfaits.

  • Vouvray effervescent 2014 :

Nez fruité, notes de levain. Bouche fruitée, pomme, fine effervescence.

  • Vouvray Le Haut-Lieu 2017 :

Nez de fruits blancs (pomme, poire). Bouche ample, pure, matière aérienne, fraîche, belle minéralité, fins amers.

  • Vouvray Moelleux Clos du Bourg 2009 :

Arômes de pomme. Bouche très gourmande, hyper suave (55g de sucres résiduels), équilibrée, dense, fraîche, sapide, sucres bien intégrés.

  • Vouvray moelleux Le Mont Première trie 2008 :

Nez très étonnant de truffe blanche (très net), arôme qui se retrouve en bouche, avec une matière toujours équilibrée, pure, fraîche et gourmande.

Clau de Nell :

Degustation-iDealwine-Biodyvin-2018-Clau-de-NellVoilà un domaine qui mériterait d’être bien plus connu ! Créé par Anne-Claude Leflaive et son époux Christian Jacques, ce petit domaine de 10 hectares en Anjou produit une jolie gamme de vins, à la fois profonds et charmeurs.

  • Chenin blanc 2016 :

Très jeunes vignes .
Nez subtil, arômes d’agrumes. Jolie matière, fraîche, épurée et dynamique.

  • Grolleau 2016 :

Elevage en barriques et foudres (sans bois neuf) :
Nez complexe, terrien. Bouche hyper soyeuse et légère sans manquer pour autant de tanins, grande fraîcheur.

  • Cabernet franc 2016 :

Elevage de 12 mois en fûts.
Nez terrien, de sous-bois, de poivron. Bouche dense et tannique, concentrée mais qui demeure équilibrée, fraîche.

  • Violette 2016 :

Très beau vin, fruité (fruits noirs). Bouche ultra soyeuse, dense, élégante, complexe.

Les coups de cœur de Grace :

Domaine Zind-Humbrecht

Degustation-iDealwine-Biodyvin-2018-Zind-Humbrecht

  • Clos Hausere 2016 (Riesling)

8g sucre résiduel

Un vin vif, frais, aux arômes d’agrumes et fruits exotiques. La finale est onctueuse, riche équilibré par une agréable fraicheur.

  • Clos Windsbuhl 2016 (Riesling)

Gros coup de cœur !

Très beau secteur du vignoble, terroir de calcaire coquillé qui a donné une grande structure acidique au vin. Nez très élégant et délicat (pierres mouillées et agrumes). Bouche ronde et vive avec plein d’énergie ; minéral en finale (très long).

Nous avons eu la chance de déguster trois Grands Crus de la même parcelle (terroir volcanique) en différents cépages :

  • Clos Saint Urbain 2016 (riesling)

2g sucre résiduel

Au nez, coté fumé, pierres volcaniques. En bouche, fruits exotiques, épices, texture cristalline très profonde. A la fois puissant et délicat !

  • Clos Saint Urbain 2016 (pinot gris)

2g sucre résiduel

Citron confit, notes grillées et florales, une agréable amertume en finale et encore des notes torréfiées.

  • Clos Saint Urbain 2016 (gewurztraminer)

2g sucre résiduel

Ce millésime est plus sec que les précédents du au fait que les raisins ont été vendangés plus tôt que d’habitude (une très bonne année, les raisins en très bonne état sanitaire).

Au nez, arômes de fumée, pierre à fusil, puis en bouche il y a une belle structure puissante et riche, aux arômes épicés.

Domaine Kreydenweiss

Une jolie découverte, domaine avec vignobles en Alsace et dans le Rhône

Alsace

  • Clos du Val d’Eléon 2017

Complantation riesling et pinot noir sur schiste

Nez aux arômes de fruits blanches at fruits à noyau. En bouche, vif avec une belle acidité. Droit et tranchant mais avec une finale sur le fruit.

Wiebelsberg Grand Cru 2016

Riesling sur grès rose

Nez : fruité, floral et élégant. En bouche, belle structuré charpentée, presque pétillant tellement il y a de l’énergie, vif et ciselé. Attaque minérale, tendu, aux notes d’agrumes. Longueur incroyable !

Rhone

Grimaude 2016

Carignan et grenache sur galets roulés (vinifications pour assouplir la puissance du carignan)

Croquant, vraiment sur le fruit, mais avec des tannins fins et souples. Gourmand !

Perrières 2015

4 cépages : Syrah, Mourvèdre, Grenache, Carignan élevé en foudre neuf

Un peu de réduction due à la syrah. Garrigue, fruits noirs, un peu animal au nez. En bouche, il y a de la fraicheur et du fruit, avec des tannins plus prononcés. Très chouette.

Ansata 2014

100% syrah

Nez élégant nuances de fruits noirs macérés, garrigue, et violette.  En bouche, puissant mais frais, très concentré, avec une finale aux notes épicées.

Ka 2016

Vieilles vignes de carignan (100 ans) plantés sur des galets roulés de schiste

Dans les mots du vigneron, « l’esprit du domaine ». Là encore, les vinifications ont réussi à assouplir ce cépage souvent austère et musclé, trouvant une finesse remarquable. Notre coup de cœur !

Nez : fumé, floral, un peu animal

Bouche : texture superbe, très soyeux. Profond et complexe, ce vin sera top dans 2 ou 3 ans !

Les coups de cœur d’Emmanuel :

Domaine Bott-Geyl

Degustation-iDealwine-Biodyvin-2018-Bott-GeylL’un des partenaires les plus fidèles d’iDealwine. Nous avons goûté 7 cuvées qui nous ont toutes plu, mais il y en a d’autres encore que nous adorons. Une valeur sûre dans la région, année après année, et en biodynamie qui plus est !

  • Rouge : galets oligocènes 2015 (pinot noir)

Séduisant au nez, assez riche, avec de beaux arômes de roses fanées et de fruits rouges concentrés. On sent que cette cuvée est travaillée à la bourguignonne, car le nez fait plus « sud » que les pinots alsaciens que l’on goûte habituellement. Le résultat est d’ailleurs assez probant ! En bouche, on retrouve cependant l’agréable fraîcheur qui caractérise la région pour un bel équilibre.

  • Riesling Grafenreben 2014 (coup de cœur)

Une véritable bombe de fruits (agrumes, citron en tête), légèrement iodée, avec une minéralité impressionnante, top ! La finale procure une légère touche plus douce (infimement sucrée ?) qui vient équilibrer la tempête citronnée de l’attaque, pour un superbe résultat !

  • Schlossberg 2014 (riesling) :

Minéral et salivant, très belle acidité ! Du fruit, notamment de pamplemousse très bien intégré, une texture ample mais néanmoins précise, un très joli vin.

  • GC Schoenenbourg 2014 (riesling) :

Proche de Schlossberg mais en plus complexe ! Très vif malgré un léger et très bien intégré sucre résiduel, avec, en arrière-plan, un côté fleurs d’automne intéressant. Un vrai plaisir.

  • Les éléments Pinot Gris 2015 :

Là encore de la vivacité, mais moins d’acidité que les rieslings, forcément ! Vin assez typique des pinots gris d’Alsace, légèrement moelleux avec beaucoup de fruits (abricot et fruits confits), ainsi qu’une très légère note fumée.

  • GC Furstentum 2010 (pinot gris)

Superbe vin, au nez d’ananas et d’orange. En bouche, c’est une explosion de saveurs. Le vin, presque liquoreux, présente une belle fraîcheur et une acidité bien équilibrée par la richesse de ses arômes fruités (orange, notamment, mais « y’a pas que ça ! »).

  • GC Sonnerglanz 2011 (gewurztraminer)

Très joli gewurztraminer, avec un sucre résiduel bien intégré qui permet d’avoir une grande « buvabilité ». C’est un vin aux beaux arômes de roses fanées, complexe et riche.

Domaine Deiss

On ne présente plus Jean-Michel Deiss, l’un des plus grands artistes viticoles d’Alsace. Chantre de la complantation et de la biodynamie, il présentait à Biodyvin 5 superbes cuvées, toujours difficiles à décrire par un simple compte-rendu de dégustation tellement elles sortent de l’ordinaire… en bien !

  • Alsace Blanc 2017

Jeunes vignes de complantation des 13 cépages alsaciens utilisés par le domaine Deiss. Les vignes étant jeunes, c’est surtout la roche et le terroir qui s’expriment. Il s’agit d’ailleurs d’assemblages de différents vins eux-mêmes complantés : n’essayez pas de retrouver un cépage précis dans votre verre, ici, on écoute la montagne directement ! Le vin présenté est expressif et généreux, semble à la fois sec et doux, avec une belle minéralité contrebalançant ce qui aurait pu être lourd. Très joli résultat !

  • Engelgarten 2016 :

Les anges ont un jardin qui produit de jolis vins ! Minéral et expressif, mais plus complexe que le simple Alsace, il présente un style plus unifié, cohérent, avec là encore un équilibre acidité/sucrosité/minéralité parfaitement maîtrisé.

  • Grasberg 2013 :

Le coup de cœur de cette dégustation du domaine Deiss, rien de moins ! Il faut dire qu’à chaque fois que je découvre une nouvelle cuvée de Jean-Michel Deiss, j’ai un nouveau coup de cœur. Malheureusement, il ne me reste plus beaucoup d’inédits !  Le sol est ici plus calcaire, et on le sent dans le verre avec une vivacité sublime. Des arômes de marmelade, de citron confit, de fruits exotiques, viennent enrichir cette minéralité. En quelque sorte, on a le fruit et les cailloux dans le même verre, objectif atteint avec mention !

  • Gruenspiel 2013 :

Vin plus anguleux, avec le côté amer du fruit mur ou du zeste, et comme si la minéralité avait pris du recul sur le fruit. J’ai noté « beyond the fruit », on est dans l’étape d’après… C’est très difficile à décrire pour le dégustateur modeste que je suis, mais très intéressant !

  • GC Altenberg de Bergheim 2012 :

Le sommet de la journée, riche, très puissant, extrêmement expressif, avec une texture magnifique. Une grande complexité, du fruit, des fleurs, de l’acidité, on est vraiment sur un grand vin qui comble tous nos désirs avec harmonie.

Clos Puy Arnaud

Partenaire historique, l’un des premiers grands vins de Bordeaux à travailler en biodynamie, une ancienne pépite devenue référence, et qui confirme chaque année son nouveau statut. Et, de l’aveu de Thierry Valette, le millésime 2016 devrait être le plus beau jamais produit, même si le vin en question, jeune, n’est pas encore tout à fait ouvert.

  • Cuvée Bistrot 2017

100% merlot

Un nez assez animal et fumé, d’une jolie finesse. En bouche, c’est un vrai vin de plaisir une texture soyeuse, du fruit, une belle acidité. Le vin est produit à l’aide d’une macération semi-carbonique, comme certains vins du Beaujolais, ce qui explique sans doute en partie une buvabilité record pour la région !

  • Pervenche 2016

50% merlot, 50% cabernet franc

Un vin plus dans le style habituel de Bordeaux, avec plus de tannin et de structure. Un peu plus austère, mais de jolis arômes de fruits rouges et de pruneaux, et une certaine fraîcheur.

  • Les Ormeaux 2015 :

1/3 cabernet franc, 2/3 merlot

Un vin plus dans le style de la cuvée Bistrot que Pervenche, donc plus léger avec beaucoup de fruit en bouche, après un nez là encore assez animal, avec du sous-bois. Très joli vin.

  • Les acacias 2017 :

100% cabernet franc

Une cuvée non disponible à la vente, issue de barriques de cabernet franc non utilisées, due aux aléas de l’assemblage des autres vins ! Un nez très frais, proche des vins de la Loire, avec un côté animal frais (donc pas du chevreuil, mais du renne !). En bouche, les tannins nous rappellent joliment que l’on est bien à Bordeaux, avec de jolis fruits noirs. Joli résultat, peut-être appelé à être reproduit dans les années à venir.

  • Grand vin 2014 :

Merlot et cabernet franc en cépages principaux, avec un petit peu de cabernet sauvignon

Un vin puissant, expressif, avec une très belle longueur. Beaucoup de caractère et de fruit, une texture fine avec un joli grain. Très beau vin

  • Grand vin 2016 :

Merlot et cabernet franc en cépages principaux, avec un petit peu de cabernet sauvignon

Vin encore un peu jeune mais qui devrait devenir un très grand vin dans quelques années. S’il n’est pas encore très ouvert, on devine la structure, la puissance, le fruit et les arômes secondaires et tertiaires qui ne devraient pas tarder à apparaître. Thierry Valette, le vigneron, pense (certainement à raison) qu’il s’agit du plus grand vin jamais produit par son domaine. Quelle amplitude et quelle finesse ! A stocker en grande quantité pour déguster dans quelques années !

Les coups de cœur de Constance

François Chidaine

Degustation-iDealwine-Biodyvin-2018-ChidaineJe m’étais entretenue avec François Chidaine à la fin des vendanges, Elsa et moi avions dégusté (ou plutôt savouré) ces vins, impossible de ne pas le saluer à son stand et de redécouvrir sa gamme délicate, pure et charnue à la fois.

  • Les Choisilles 2016

Nez : un nez simple au notes florales et minérales rehaussé par celle de fruits blancs.
Bouche : légère avec une belle acidité rehaussée par des notes d’agrumes. Un joli vin à boire pour lui-même dans sa jeunesse.

  • Les Argiles 2017

Nez : ce vin dans un registre tout aussi floral que Les Choisilles, mais les fruits semblent plus mûrs ici.
Bouche : la bouche est aussi plus mûre, plus ample, plus soyeuse, plus fruitée. L’acidité vivace est toujours présente et permet au vin de durer plus longtemps en bouche.

  • Les Bournais 2017

Les Bournais est une cuvée parcellaire issus de sols de calcaire et d’argiles très riches.
Nez : on monte à nouveaux d’un cran en maturité. Les fruits blancs s’allient aux fruits jaunes (pêche, abricot, nectarine). La minéralité et la grande acidité typique des vins de la région lui confèrent un profil ciselé, long en bouche et toujours délicat.

  • Clos Habert 2017

Ce vin tendre (12 g/L de sucres résiduels) provient de sols frais d’argile et de silex
Nez : grâce à ces sols, le vin est à la fois très primaire avec des notes minérales et florale.
Bouche : la bouche est surprenante et contraste avec le nez. La teneur en sucre se traduit par des saveurs très fruitée et confite. L’acidité bien présente équilibre parfaitement ce vin.

  • Les Tuffeaux 2015

Encore un vin cultivé sur des sols frais d’argile et de silex. Cet assemblage de parcelles a été élevé sur lies fines en demi-muids.
Nez : très aromatiques (fleurs blanches, fruits bien mûr)
Bouche : délicate, parfaitement équilibrée entre fruits mûrs et acidité.

Alphonse Mellot

Degustation-iDealwine-Biodyvin-2018-MellotTout digne amateur de Sancerre se doit de connaître ceux du domaine. Alors, c’est ce qu’Elsa et moi sommes allées re-découvrir.

Vins blancs

  • La Moussière 2017

L’entrée de gamme du domaine au nez délicat marqué par les agrumes (zeste de citron vert), les fruits verts (groseille à maquereau), et quelques nuances végétales.
Bouche : on y retrouve le zeste de citron assez prononcé et accentuée par une belle acidité. Voici un vin vif, tranchant, à découvrir pour lui-même à l’apéritif ou avec des mets fins et simples.

  • Satellite 2016

Cette cuvée provient de Chavignol, un terroir emblématique du sancerrois (…et des fromages de chèvre !) Très minérale, presque saline en finale, sa légèreté est traitre : le vin se boit si facilement 😉

  • Paradis 2016

Nez : on entre dans un registre plus intense et mûr avec des notes florales, toujours un peu herbacées, mais arrondis par une finale sur les fruits de la passion.
Bouche : tendre, très minérale avec de légères touches végétales. Une impression aqueuse s’en dégage et s’achève longuement sur des notes saline. Un très bon vin.

  • Génération 19 2016

Quoique plus intense et plus fruité, sa légèreté et sa fraîcheur en bouche équilibrent agréablement la bouche.

Vins rouges

  • En grands champs 2016

Ce vin a été mis en bouteille durant les vendanges.
Nez : fruits rouges, quelques notes de terre mouillée, de sous-bois et d’humus.
Bouche : fruitées, peu de tanins mais des tanins serrés. La finale s’achève une sensation délicatement poivrée.

  • Génération 19 2016

Cette cuvée provient de vignes plantées en 1931 sur le même terroir que le blanc La Moussière.
Nez : un vrai panier de fruits rouges
Bouche : gourmande, bien fruitée relevée par une belle acidité.

Domaine La Grange Tiphaine

Degustation-iDealwine-Biodyvin-2018-Grange-TiphaineVoici une de nos découvertes coup de cœur de ce salon qui signe de très beaux chenins concentrés qu’il a fallu déguster après les vins rouges.

Vins rouges

  • Bécarré 2017

Robe : rubis pâle
Nez : floral, fruits rouges et quelques notes étonnantes de poivron rouge mûr
Bouche : particulièrement gourmande (fruits rouges) et légèrement tannique.
Un vin sympathique à découvrir entre amis, sans chichis !

  • Clé de sol 2016

60% côt, 40% cabernet-franc
Nez : fruits rouges, réglisse
Bouche : les tanins sont un peu plus présents et serrés que dans le premier vin. Quelques notes florales et végétales entourent celles de fruits rouges.

  • Côt Vieilles Vignes

Cette cuvée provient de très vieilles vignes (entre 100 et 120 ans) qui donnent un vin concentré, d’une fraîcheur étonnante.

  • Pétillant naturel

Nouveau nez 2017
100% chenin
Un nez prononcé, une bulle fine malgré l’intensité aromatique. Un très joli pét’ nat’ !

Vins blancs

  • Clé de sol

100% chenin (sec)
Nez : particulièrement toasté
Bouche : Moyennement charpenté, ce vin présente des notes de fruits secs (amande, noisette) que l’on retrouvait au nez et qui s’achève assez longuement. Peu de notes fruitées. Les premières notes citées sont dues une longue fermentation alcoolique et un élevage sur lies.
Un vin qui a du potentiel.

  • Les Grenouillères

Ce vin provient des mêmes parcelles que Clé de Sol, mais il présente un nez plus complexe (fruit en plus des parfums empyreumatiques) car les grappes ont été vendangées tardivement, par tries successives.
La bouche est suave, confite, riche en fruits exotiques (ananas) et rehaussée par une belle et grande acidité.

  • Les Epinays 2016 (Montlouis-sur-Loire)

Habituellement sélection parcellaire, ce vin est le fruit de grappes sauvées du gel. Les grumes étaient donc particulièrement concentrées en arômes en acidité et en sucre. Le vin a fait l’objet d’un élevage de 15 mois en foudre.
Ce vin rappelle les fruits bien mûrs et sa minéralité est très présente. Un gros coup de cœur, et une rareté donc que je suis contente d’avoir goûté.

Trapet

Degustation-iDealwine-Biodyvin-2018-TrapetDirection la Bourgogne et l’Alsace avec le Domaine Trapet. En effet, Jean-Louis Trapet présentait nous a présentées des vins de son vignoble alsacien dont il s’occupe le week-end, et les vins de son domaine bourguignon dont il s’occupe en semaine. Ce dernier a été converti à la biodynamie en 1996 et Jean-Louis Trapet a tenté des premières vinifications sans soufre la même année, suivant les préceptes de Jules Chauvet qui recherchait la beauté du vin à travers des méthodes de production simples.

Vins alsaciens

Unité de lieu

Cette cuvée provient de parcelles de cépages (pinot auxerrois, pinot blanc, sylvaner, gewurztraminer, riesling et muscat) cultivés sur des éboulis calcaires et vinifiés sans souffre. Le vin est d’une grande pureté.

  • Riesling Schoenenbourg

Le Shoennbourg est un grand cru qui rappelle la Bourgogne à certains égards. Les vignes sont orientées au sud et sur des sols froids et frais (marnes, calcaires, argile). Le fils de Jean-Louis Trapet a remis au goût du jour le système de palissage sur échalas. Le vin préserve ainsi une certaine fraîcheur, une belle amertume et une salinité couplées à des fruits confits et exotiques.

Vins bourguignons

  • Les Grands Champs

Un passe-tout grain (gamay et pinot noir) aux notes intenses de fruits noirs et d’humus. En bouche, le vin est gourmand, fruité, et les tanins sont fins et fondus.
Jean-Louis Trapet pense qu’aujourd’hui, avec le réchauffement climatique, le gamay a toute sa place en Bourgogne.

  • Gevrey 2016

Une explosion de fruits rouges et de cerise en bouche.
2016 est un millésime raffiné pour les vins rouges de l’appellation qui se montrent puissants, et énergiques.

Le coup de cœur de Jean-Baptisite : Domaine du Roc des Anges

Il a adoré le style fin et précis des blancs, mais aussi la délicatesse et le côté très expressif des rouges de ce beau domaine du Roussillon.

Tous les vins actuellement en vente sur iDealwine

A lire également sur le blog d’iDealwine :

Rhône, Loire, Jura : les coups de cœur de dégustation d’iDealwine

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

4- risotto au potiron Sancerre Crochet iDealwine

iDealwine en cuisine : sancerre rouge et risotto au potiron et lard fumé

Incursion dans la cuisine d’une iDealwineuse qui vous propose un nouvel accord de saison, simple et savoureux.

Famille Laval

Conviviaux et à l’image des vignerons : les vins du Mas Laval

Dans le Languedoc, les vins du Mas Laval sont une institution depuis trois générations maintenant. Véritables reflets de leur terroir ...

ausone cachet 2

Château Ausone gagne un procès en Chine pour protéger son nom

Après un procès gagné en Chine, le célèbre Château Ausone peut clamer victoire contre une entreprise locale mal intentionnée. Celle-ci avait tenté de lui dérober son nom en le déposant ...