Les bourgognes blancs des domaines d’Auvenay et Coche-Dury au top des enchères le 11 mars

Enchères 2Près de 500 acheteurs issus de 28 pays d’Europe, d’Asie, de Russie et des pays baltes ou des Etats-Unis se sont disputé les quelque 2500 lots proposés lors des enchères qui se sont achevées on-line sur iDealwine le 11 mars dernier.

A Bordeaux, Château Mouton Rothschild reste l’un des bordeaux les plus prisés du moment. Les acheteurs européens, russes et asiatiques font monter les prix des grands millésimes (1986, 2000, 2005) mais aussi des plus classiques. En Bourgogne, si les vins de la Côte de Nuits continuent à truster le podium des plus belles enchères, les musignys domaine Mugnier se stabilisent au plus haut niveau. On voit réapparaître les chambertins du domaine Dugat-Py, le 2002 atteint désormais 1500€ (+7%) et le 1999 1260€ (+19%). Au domaine de la Romanée Conti, le 2010 est toujours aussi recherché. Le Grand Cru La Tâche atteint 2520€ dans ce millésime, un prix en hausse de 15% par rapport à la cote iDealwine. Les grands vins blancs de Bourgogne ont eux aussi suscité de belles enchères. Une fois n’est pas coutume, les vins du domaine d’Auvenay étaient bien représentés au catalogue, et les enchères ont sans surprise été très disputées, tant sur le Criôts-Bâtard-Montrachet 2001, adjugé 876€, que sur le meursault Goutte d’Or (672€ dans le millésime 2002) ou le meursault les Narvaux 2005 (540€). Autre star indétrônable des ventes de vins, le domaine Coche-Dury, dont le Corton Charlemagne 2005 a franchi le seuil des 2000€. Une bouteille de ce grand cru s’est vendue pour 2040€ très exactement, un prix qui fait grimper de 21% la cote iDealwine.

Enchères 1Dans la vallée du Rhône, un domaine monopolise les attentions : celui de Jean-Louis Chave, dont l’hermitage 2010 se vend (déjà) 396€. En hermitage toujours, le Pavillon de Chapoutier atteint 316€ dans le millésime 2009. On note aussi le beau résultat à Châteauneuf du Pape, de la Réserve des Célestins d’Henri Bonneau et de la cuvée « Vieilles vignes » du domaine de la Janasse. Château Rayas, de son côté, continue à accumuler les beaux résultats, quel que soit le millésime. Le 2005 par exemple, s’échange 456€, à un prix en hausse de 36%. On trouvait peu de grands noms de Côte Rôtie dans cette vente, à l’exception notable de la cuvée Côte Brune du domaine Jamet (222€ pour le 2005, +12%) et La Turque 2006 (Guigal bien sûr), adjugée 186€, en hausse de 15% par rapport à son prix habituel.

A l’Ouest, rien de nouveau : dans la vallée de la Loire, c’est une fois de plus le Clos Rougeard qui fait vibrer les enchères. La cuvée de Saumur-Champigny Le Bourg franchit de nouveaux sommets, à 324€ pour le 2009 et 318€ pour le 2005. Le saumur blanc (cuvée Brézé) n’est pas en reste, adjugé jusqu’à 144€ en 2009.

En Champagne, la cuvée Dom Pérignon atteint 163€ dans le millésime 1998 (+23%). De beaux résultats sont également enregistrés sur les cuvées des maisons Roederer (Cristal), Krug (Grande Cuvée), ou encore Perrier-Jouët (Belle Epoque). A l’étranger, c’est un vin australien qui se distingue : Hill of Grace 2001 est adjugée 360€.

Consultez les derniers résultats de ventes aux enchères on-line de grands vins, ainsi que les plus belles enchères relevées lors de la vente du 11 mars 2015

Consultez les indices WineDex iDealwine

En savoir plus sur l’investissement dans le vin

Recherchez le prix d’un vin

 

A lire également dans le Blog iDealwine :

Belles enchères sur le Clos de Tart, les vins de Côte-Rôtie et grandes cuvées de Champagne

Belle enchère : envolée des prix en Côte-Rôtie sur les vins du domaine Jamet

Belles enchères sur Mouton Rothschild, La Romanée Conti, Méo-Camuzet lors de la vente du 11 février 2015

Selosse, Krug et la Grange des Pères au top lors des enchères on-line du 28 janvier 2015

+4,23% : les indices WineDex®d’iDealwine débutent l’année 2015 dans le vert

Palmarès 2014 des vins les plus chers vendus aux enchères sur iDealwine

Le palmarès par région des ventes aux enchères iDealwine en 2014

Enchères mondialisées pour les Bordeaux 1990, les flacons d’Henri Jayer et les vins du domaine Roumier

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Christophe Delorme, La Mordorée en deuil

Christophe Delorme, à la tête du domaine de La Mordorée (Châteauneuf-du-Pape,Tavel et Lirac, nous a quittés brutalement la semaine dernière à l’âge de 52 ans.

Salon Loire en Scène : les vins ligériens dans toute leur splendeur

L’équipe iDealwine, toujours en quête de nouvelle pépites à vous proposer, s’est rendue hier au salon Loire en Scène afin de (re)déguster les superbes vins qu’offre cette belle région viticole. ...

10% du vignoble français conduit en bio

C’était l’occasion ou jamais : au cœur de notre vente consacrée aux vins bio et en biodynamie, faisons le point sur l'état de la viticulture bio en France.