Les belles enchères de la vente du 27 mai 2015 : Petrus, Rousseau, Jamet, Salon, Huet…

2015-05-13-copyPlus de 550 amateurs, venus d’une trentaine de pays différents, se sont battus sur iDealwine pour les quelque 3000 lots proposés lors des dernières enchères on-line.  Un point sur les dernières tendances, tant pour les grandes régions françaises que sur les vins étrangers.

Petrus domine toujours les enchères de Bordeaux, avec des prix à la hausse quel que soit le millésime, du très grand, à l’instar de 1982 (3480€, +5%) ou 2005 (2680€, +20%) au moins flamboyant, comme 1992 (1320€, +21%). Le millésime 2000 est l’autre star de ces enchères, rive gauche et rive droite confondues : Château Mouton Rothschild atteint désormais 1280€ la bouteille (+21%) et Château Latour 822€ (+16%). A Saint-Emilion, Château Angélus est adjugé 362€ (+13%) et château Tertre Roteboeuf 252€ (+36%). A Pomerol, Château Trotanoy s’apprécie de 9% à 176€.

En Bourgogne une bouteille de Romanée Conti 2001 s’envole à 9120€ (+20%), tandis qu’un Vosne-Romanée Cros Parantoux 1995 du domaine Henri Jayer se stabilise à 3000€. On voit arriver aux enchères les 2012 du domaine Armand Rousseau : le Ruchottes-Chambertin Clos des Ruchottes est adjugé 342€, le Charmes-Chambertin 240€ et le Gevrey-Chambertin 1er Cru Lavaux Saint Jacques 205€. Les vins plus matures enregistrent de belles enchères, surtout quand ils sont proposés en magnums : dans ce format, un Vosne-Romanée 1er Cru Les Brûlées 1990 du domaine René Engel s’est vendu 624€.

Jamet et Beaucastel dans le Rhône, Salon et Bollinger en Champagne

Parmi les vins de la vallée du Rhône, ces dernières enchères ont confirmé le succès des vins du domaine Jamet en Côte Rôtie : la cuvée classique est adjugée 152€ dans le millésime 1998 (+67%) ; quant au 1991, il franchit le seuil des 300€ (308€, +99%). A Châteauneuf du Pape, on note le succès des cuvées phares du Château de Beaucastel : Hommage à Jacques Perrin, proposée dans le millésime 2012, atteint 300€ en bouteille et 660€ en magnum. En blanc, le Vieilles vignes Roussanne 1999 part à 132€ la bouteille (+43%).

En Champagne, il faut compter 1222€ pour un rare magnum de la cuvée « S » de Salon 1990. Beau succès également pour le splendide Vieilles vignes françaises 1992 de Bollinger, qui s’envole à 859€ (+103%). Les vins de la maison Selosse sont aussi très recherchés.

Dans la vallée de la Loire, les amateurs se sont battus pour les vouvrays du domaine Huet : 126€ pour Le Haut Lieu 1ere Trie 1990 et 240€ pour la Cuvée Constance 1989. Sans surprise, le Saumur-Champigny le Clos  du Clos Rougeard, vendu sans prix de réserve (avec un prix de départ des enchères à 1€) a franchi le seuil des 100€ dans le millésime 2010, à 114€ (+28%).

Recherchés, les vins venus des US

Parmi les vins étrangers, les Etats-Unis se sont distingués dans cette vente, avec de belles enchères sur les vins de la Sonoma Valley et notamment La Vérité : 420€ pour Le Désir 2007, 408€ pour La Joie 2007 et 396€ pour La Muse 2007. Dans la Napa Valley, le prix des vins d’Opus One ne cesse de grimper : celui du millésime 2002 s’établit à 180€ (+38%). Les vins italiens (Sassicaia, Gaja, Conterno), espagnols (Vega Sicilia) et allemands (Robert Weil) ont également suscité de belles enchères.

Accédez aux rapports mensuels d’iDealwine sur les ventes aux enchères de vins.

En savoir plus sur l’investissement dans le vin

Recherchez le prix d’un vin

Consultez les ventes de vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Les vins du domaine Leflaive dominent les enchères on-line du 12 mai 2015

Enchères on-line : les Bordeaux 1990, Rousseau, Rayas et vieux armagnacs sur le podium

Dopés par l’attractivité de l’euro, Les indices iDealwine progressent de 2,23% en avril

Succès aux enchères des vins du domaine Roulot à Meursault

Clos Rougeard : sa cote a explosé en quelques années

Belles enchères sur les Bourgognes du domaine Clair-Daü, les hermitages de Chave et les vins du Clos Rougeard

Les bourgognes blancs des domaines d’Auvenay et Coche-Dury au top des enchères le 11 mars

Belles enchères sur le Clos de Tart, les vins de Côte-Rôtie et grandes cuvées de Champagne

Belle enchère : envolée des prix en Côte-Rôtie sur les vins du domaine Jamet

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Les chinons du domaine Charles Joguet : plaisir immédiat et longue garde !

Depuis quelques années les vins du domaine Charles Joguet ont retrouvé une précision, une densité et une élégance de tannins qu’on déguste rarement à Chinon. De grands vins de plaisir ...

Dégustation : 1914 – 2014, cent ans de Château Siran à Margaux

Château Siran vient d’organiser en petit comité une dégustation de son grand vin de Margaux sur un siècle de millésimes (1914-2014). Un moment rare et magique et la confirmation que ...

Masterclass iDealwine à la City londonienne

La semaine dernière, iDealwine a organisé, en collaboration avec le HEC Wine Club UK, une masterclass au cœur de la City à Londres. Une trentaine d’hôtes, principalement de l’école de ...