Les 20 vins à mettre dans votre cave : les étoiles montantes

20-vins-etoiles-montantes-a-mettre-en-cave

Cette semaine, nous vous proposons une sélection de 20 vins produits par les étoiles montantes du vignoble et à mettre dans votre cave, les grands noms de demain

Il y a quelques jours, nous vous concoctions une sélection de beaux flacons au grand potentiel de garde pour débuter une cave patrimoniale. Cette semaine, nous dévoilons 20 flacons produits par les étoiles montantes du vignoble, les futurs grands de demain, à découvrir de toute urgence.

Sachez que ces domaines sont identifiés dans la partie « domaines à suivre » qui conclut le chapitre de chaque grande région de notre Baromètre iDealwine 2021 des enchères de vin.

Déjà reconnue par les amateurs avertis, cette sélection de vins bio, biodynamique et/ ou nature peut sembler onéreuse. Il est tout de même bon de rappeler que chaque flacon est le fruit d’un travail d’une ou plusieurs années. Un travail humain physique qui dépend fortement de la nature.

Bordeaux

* Château Dufort-Vivens 2017 (55€, vin rouge) : un domaine historique de Bordeaux dont le niveau a progressé de façon fulgurante au cours des dernières années, notamment avec son passage en biodynamie. Un nom qui n’a pas fini de faire parler de lui.

* Château Pavie-Macquin 2017 (76€, vin rouge) : l’un des plus beaux domaines de la rive droite qui, en plus de charmer les critiques professionnels qui lui accordent de très belles notes, nous séduit toujours lors des dégustations. Finesse, fraîcheur et pureté caractérisent ce vin promis à une grande garde.

* Haut-Bages Libéral 2018 (42€, vin rouge) : là encore l’un de nos chouchous que nous dégustons régulièrement. Récemment converti au bio et en cours de certification à la biodynamie, cette propriété propose des vins racés et digestes, qui conservent des prix relativement sages.

Bourgogne

* Pernand-Vergelesses 1er cru Les Vergelesses 2018 du domaine Chandon de Briailles (52€, vin rouge) : produit par un domaine biodynamique et nature encore relativement discret, ce vin de très haut niveau vous séduira sans aucun doute après quelques années de garde. Certains comparent même le niveau de ses vins à celui du Domaine de la Romanée Conti.

* Chablis Vent d’Ange 2018 de Pattes Loup (28€, vin blanc) : un domaine bio et nature de Chablis qui a le vent en poupe grâce à ses vins racés, épurés et éclatants.

Rhône

* Cornas 2019 du domaine du Tunnel (39€, vin rouge) : un cornas précis offrant une très belle matière pulpeuse et de la gourmandise. Voici donc une autre vision des vins de la région, jugés encore parfois trop solaires et puissants.

* Côtes-du-Rhône Tonneaux 2017 de Charlotte et d’Aurélien Houillon (24€, vin rouge) : réalisé par le tout jeune domaine rhodanien du frère d’Emmanuel Houillon, ce vin biodynamique et nature se révèle tout en rondeur et fruité agrémenté de notes poivrées.

Vallée de la Loire

* Reuilly Orphée 2016 du domaine Les Poëte (22€, vin blanc) : Les Poëte est un domaine récent qui a séduit les critiques professionnels français comme Bettane et Desseauve. Cette cuvée offre un exemple haute-couture du sauvignon blanc ligérien exprimant réellement son terroir. Voici un vin à la fois riche, dense et frais. Parfaitement équilibré, en somme.

* Vin de France La Belle 2018 du domaine de La Grapperie (22€, vin blanc) : produit par un domaine en vogue dans l’univers des vins nature, ce chenin aromatique livre une grande complexité et une noble élégance après quelques années en cave.

* Vin de France O Galarneau 2018 de Mai & Kenji Hodgson  (26€, vin rouge) : un superbe cabernet franc de Loire (bio et nature) fruité et gourmand. Les amateurs l’apprécient volontiers accompagné de charcuterie, d’abat ou de boudin noir braisé, par exemple.

Roussillon

* Corbières Rozeta 2018 de Maxime Magnon (25,90€, vin rouge) : Maxime Magnon est une figure qui fait parler d’elle depuis quelques années maintenant. Force est de constater que le vigneron réalise des vins élégants, profonds et précis, d’une « buvabilité » sidérante.

Jura

* Côtes-du-Jura Mémé 2018 de Rousset-Martin (27€, vin blanc) : parmi la fine fleur de la production jurassienne actuelle, nous vous recommandons vivement cette cuvée qui offre un bel aperçu de la richesse du terroir régional.

* Côtes-du-Jura La Grande Chaude 2018 Philippe Chatillon (28€, vin rouge) : comme le vin précédant, il s’agit d’un domaine jurassien en vogue mais qui demeure discret. , sont pratiquées des méthodes biodynamiques poussées et sincères et les vins (nature) atteignent évidemment un très beau niveau.

Provence

* Bandol 2016 du domaine de Terrebrune (34€, vin rouge) : un grand bandol bio et biodynamique (non certifié) taillé pour la garde. Notes de garrigue, profil solaire, grande minéralité…. Plonger son nez dans le verre, c’est voyager en Provence.

Beaujolais

* Fleurie Greta Carbo 2017 de Marc Delienne (34€, vin rouge) : un superbe beaujolais (bio) alliant puissance et finesse à travers de savoureuses notes de fruits frais et de pétale de fleur.

Sud-Ouest

* Côtes-du-Marmandais Clos Baquey 2010 Elian Da Ros (42€, vin rouge) : voici LA grande cuvée parcellaire de ce domaine qui, à lui seul, a braqué les projecteurs sur son appellation.

* Vin de France Argile 2018 du château Lafitte (40€, vin blanc) : sans doute le jurançon le plus recherché du moment. Ce vin blanc sec biodynamique et nature offre un joli fruité, de la vivacité et de la minéralité.

Champagne

* Extra brut blanc de blancs L’Echappée Belle Etienne Calsac (29€, vin effervescent) : le petit prodige de la Champagne livre ici un blanc de blancs vif, fruité et minéral. Voici donc une belle expression du chardonnay, cépage noble de la région.

Italie

* Barbera d’Alba 2018 Carlo Viglione (22,50€, vin rouge) : un barbera d’alba au style classique, fruité, frais et souple, produit de manière naturelle. A savoir, avec peu de sulfite.

Espagne

* Priorat Torroja 2017 Terroir al Limit (32€, vin rouge) : l’un des domaines les plus en vue de l’appellation, qui livre ici un vin à la fois fruité, frais et épuré, dévoilant une grande finesse. Une véritable prouesse compte tenu des conditions climatiques et géologiques de la région. Les vignes évoluent en effet sur des llicorellas, des terrasses escarpées d’ardoise rouge, sous un climat espagnol particulièrement chaud.

 

Bonne découverte de ces vins !

Voir toutes les étoiles montantes en vente sur iDealwine

 

  • Voir les commentaires (2)

  • Jean-Pascal Comte

    Diantre, des fautes sont venues à leur se glisser dans mon commentaire ! Comme quoi nul n’est à l’abri .
    Je le republie donc ci-dessous. Merci à l’admi de supprimer le précédent !

    Bonjour,
    Article intéressant et bien écrit. Mais gare à l’orthographe ! Le verbe conclure est un verbe du troisième groupe. À la troisième personne du singulier de l’indicatif, on écrit donc « il conclut » et non « il conclue ». C’est d’autant plus dommage qu’il s’agit d’un article d’une bonne tenue .
    Autre petite coquille, sans doute due à l’intervention intempestive d’un correcteur automatique : « carnet » au lieu de « cabernet ».
    Il serait bien de prévoir la possibilité d’adresser de telles remarques directement aux auteurs des articles concernés, ce type de messages n’ayant pas vocation à être rendus publics, leur seul objectif étant de permettre la correction des fautes afin d’éviter que des lecteurs moins coutumiers des subtilités de l’orthographe n’adoptent à leur tour ces graphies fautives.
    Bien cordialement,
    Signé : le prof

    • iDealwine

      Bonjour, en effet deux petites coquilles de notre part. Merci pour votre message et votre œil vigilant !

      Bien vous,
      La rédaction

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

La Ferme de La Ruchotte, un restaurant pas (du tout) comme les autres

Je ne remercierai jamais assez le blogueur Vincent Pousson de m’avoir mis sur la piste de la Ferme de La Ruchotte. Grâce à lui j’ai pu faire ce qui restera ...

Une vente « Collection Particulière », c’est quoi ? Réponse avec Lionel Cuenca

Que se cache-t-il derrière la dénomination des enchères en "Collection Particulière" et comment un vendeur peut-il obtenir ce dispositif ?

Indices WineDex d’iDealwine : vers un ralentissement sur les prix des grands crus de Bourgogne ?

Les indices WineDex d’iDealwine ont enregistré une progression symbolique de 0,11% en mai, ce qui porte à 4,60% la performance depuis le début de l’année 2016. Un mois de mai ...