Le vin rouge, une arme pour réfréner nos envies de sucre ?

Le vin rouge, une arme pour réfréner nos envies de sucre ?  Une recherche menée aux Etats-Unis sur l’un des composants du vin rouge, le resveratrol, démontre que le vin allonge la durée de vie et agit comme un régulateur d’appétit…

Décidément, le vin intéresse drôlement les scientifiques ! On le considérait plutôt comme un allié dans la protection des maladies cardio-vasculaires. Le voilà efficace pour lutter contre l’excès de poids et, mieux encore, comme facteur de longévité ! Sacrée découverte, non ? Pas de précipitation, tout de même : l’étude sur laquelle s’appuient ces premiers résultats a été menée… sur des abeilles. N’y voyez donc pas, tout de suite, là, maintenant, une incitation à déboucher une bouteille de rouge dans l’espoir de faire plus volontiers l’impasse sur le dessert !

Imaginez-vous un peu dans le corps d’une abeille. Vous faites partie, et pour cause, du groupe que l’on appelle les « becs sucrés » : vous êtes en effet terriblement attiré(e) par le sucre. Imaginons que l’on vous fasse ingérer de légères doses de resveratrol (l’équivalent-homme d’un à deux verres de vin rouge par jour, mais pas plus !), régulièrement tout au long de votre vie, soit, à l’échelle de l’abeille durant 40 à 60 jours.

Et bien vous, petite abeille amatrice de vin rouge, vivrez 33% à 38% plus longtemps que vos congénères et ne pourrez plus être taxée de gourmandise. En effet, l’étude prouve que, des abeilles qui se voyaient servir un festin de solutions plus ou moins sucrées, celles sous resveratrol se montraient les plus raisonnables. Moins attirées par le sucre, ces abeilles développaient un mécanisme de modération quant à leur consommation de nourritures sucrées.

Chez iDealwine, interpellés par cette nouvelle, (surtout Angélique qui résiste difficilement en ce moment à un château d’Yquem 1988…) on s’est posé la question. Ici, le resveratrol, aucun doute, on connait :-). Nous nous sommes donc interrogés : avons-nous envie de sucreries ou d’un dessert après avoir bu (en toute modération) quelques verres de vin rouge ? La réponse est plutôt non… Serions-nous comme les abeilles ? Faites donc le test !

 

A lire également :

Le Professeur Khayat lauréat des Trophées du vin 2012 de la Revue du vin de France

Plus de polyphénol contre le cancer et les maladies cardio-vasculaires

Le vin rouge, moyen de prévention du cancer du sein ?

 

Consulter les ventes de vins sur iDealwine

 

Consulter le prix d’un vin

 

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • Pierre

    Puisqu’on vous dit que tout est bon dans le vin !!! Avec modération bien sûr…

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Une collection de livres numériques dédiée aux grands crus

Nous avons déjà eu l’occasion de vous parler des livres numériques de Philippe Margot, grand amoureux de la vigne et du vin. Il en parle avec talent et humour dans ...

Etat du marché | Confinement, couvre-feu, Brexit et taxes américaines : interview de l’équipe iDealwine

La situation sanitaire et économique actuelle transmet des enseignements à iDealwine qui voit sa clientèle et son offre évoluer. Eclairage.

L’autre « champagne » : l’exemple américain de Chandon

Le champagne est aujourd’hui connu dans le monde entier. Pourtant son prix, souvent élevé (encore plus à l’étranger) le range souvent, dans l’esprit des consommateurs, dans la catégorie des produits ...