Le vin, « patrimoine de la France » selon le Sénat

audition-au-senat-de-l-amiral-edouard-guillaud-chef-d-etat-major-des-armees

Le vin n’est pas un alcool comme les autres. Vous n’êtes pas étonnés de l’apprendre ! C’est pourtant ce que le Sénat vient de valider et c’est une avancée essentielle dans la dé-stigmatisation du vin et la séparation entre vins et spiritueux.

Après des années de répression et d’interdictions liées au vin et à sa publicité, le Sénat semble faire marche arrière, et reconnaît la distinction entre les vins et les spiritueux. Déjà en octobre, le gouvernement avait retiré du « Plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives 2013 – 2017 » la motion visant à interdire le droit d’expression des vignerons sur internet et les réseaux sociaux, à la suite de la pétition  « Touche pas à mon vigneron » et « cequivavraimentsaoulerlesfrancais ».

La commission des Affaires économiques du Sénat a adopté à l’unanimité mercredi 19 février un amendement reconnaissant que « le vin, produit de la vigne, et les terroirs viticoles font partie du patrimoine culturel, gastronomique et paysager de la France ».

Cet amendement a été introduit dans le cadre de l’examen du projet de loi d’avenir pour l’agriculture, à la suite d’une proposition de loi déposée en décembre 2013. Cette proposition de loi va plus loin que l’amendement puisqu’elle prône non seulement la distinction entre vin et spiritueux, mais également la dérogation des boissons agricoles aux lois précédentes concernant la publicité et la communication des produits alcoolisés.

Plus précisément, la proposition de loi vise à réserver aux seuls spiritueux les restrictions en matière de publicité de la loi Evin, tout en gardant des restrictions liées à la protection de la jeunesse. De plus, le message accompagnant les publicités liées au vin ne comprendrait qu’un conseil de modération.

Pourquoi séparer les vins des spiritueux ?  

Le vin est, contrairement aux spiritueux, une boisson saine si elle est consommée de façon modérée ! De nombreuses études médicales en ont même démontré les bénéfices dans des maladies comme Alzheimer, les accidents cardiovasculaires, la dépression… De plus, les statistiques ne montrent aucune véritable corrélation entre l’alcoolisme et la consommation régulière de vin, au contraire !

Le vin n’est pas responsable des « binge drinking ». Demandez aux jeunes (ou aux moins jeunes !) que vous côtoyez, tous vous répondront que dans ces « binge drinking » contrairement à une consommation mondaine excessive d’alcool, le vin n’a pas sa place !

De plus, le vin a un poids économique déterminant pour la France ! Fleuron de nos exportations, symbole d’identité nationale, l’économie française ne peut se priver d’un si bel  ambassadeur.

Lutter contre le vin, c’est aussi mettre en difficulté les vignerons français, et pire, leur faire subir une concurrence déloyale de la part des producteurs étrangers. En effet, par le biais d’événements sportifs étrangers retransmis en France, les alcooliers étrangers jouissent d’une publicité interdite aux acteurs du vin français.

L’enjeu de séparer les vins et spiritueux est donc d’accorder plus de liberté à la filière viticole et de prôner non pas l’interdiction du vin, mais l’éducation de sa consommation.

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

« Touche pas à mon vigneron » : la pétition fait reculer le gouvernement

Le vin serait favorable au renforcement du système immunitaire

Que penser des mesures anti-vin du gouvernement ?

Va-t-on interdire de parler du vin sur internet ?

Selon une étude espagnole le vin aide à lutter contre la dépression

Parution : Invignez-vous ! Le coup de gueule de Jacques Dupont

Une taxe comportementale sur le vin, la fausse bonne idée du moment

Le vin bientôt au patrimoine culturel et gastronomique français ?

Plus de polyphénol contre le cancer et les maladies cardio-vasculaires

La publicité pour le vin sur Internet n’est plus hors la loi

Le vin sur Internet en danger de mort ?

 

  • Voir les commentaires (1)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Château Palmer 100% bio : dans le sens de l’histoire

En 2008, Château Palmer entamait sa mutation vers le tout biologique et la biodynamie. Six ans plus tard, les premières vendanges « naturelles » sont arrivées. Il est donc l’heure ...

Pour Noël, les superbes Vendanges Tardives de Zind-Humbrecht

En Alsace, quel que soit le cépage, le domaine Zind-Humbrecht produit des cuvées toujours proches de la perfection. Leurs Vendanges Tardives de pinot noir et de gewurztraminer issues de grands ...

louis jadot

Louis Jadot rachète un vignoble en Oregon (Etats-Unis)

La célèbre maison Louis Jadot, en Bourgogne, vient d’acquérir un domaine américain, Resonance Vineyard, dans l’Oregon.