Le Rouge et le Blanc : numéro 100

Depuis 1983, les contributeurs de la revue Le Rouge et le blanc promènent un regard singulier, exigeant et libre sur le monde du vin. Cette publication qui occupe une place bien à part dans le paysage de la dégustation publie son numéro 100.

Le numéro 100 de la revue Le Rouge et le Blanc est égal à lui-même : redoutablement exigeant. Prenez le dossier d’ouverture consacré aux maisons de Champagne de l’Aube. La présentation est détaillée, précise, sans fioriture d’aucune sorte. Et les notes de dégustation sont à l’avenant : on commence à 12/20, et pas une cuvée ne dépasse le 16/20. On est loin des grandes envolées auxquelles certains dégustateurs, outre-atlantique notamment, nous avaient habitués ! Même scenario avec les vins d’Olivier Humbrecht, qui reflètent l’exigence absolue avec laquelle ce vigneron alsacien conduit son domaine. On notera au passage la précision avec laquelle chaque cru est présenté (superficie, encépagement).

On lira avec intérêt les notes de lecture consacrée à l’ouvrage Le vin et l’amour (Editions Féret, déjà repéré dans le blog iDealwine) et à celui de Florent Quellier La gourmandise, histoire d’un péché capital (Editions Armand Colin). Un sujet traité avec le plus grand sérieux même si le livre a été préfacé par un Philippe Delerm notoirement hédoniste. Immanquable également pour les adeptes du bio, un ouvrage consacré aux Fondateurs de la culture biologique (Editions Sang de la Terre).

Voici une revue qui nous invite à revenir à une vision plus exigeante de la dégustation, une pensée et une méthode qui vont à contre-courant de la tendance actuelle consistant à sur-noter les vins. Et une revue qui, décidément, mérite tout l’intérêt des amateurs.

En savoir plus sur la revue Le Rouge et le Blanc et commander le numéro.

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • Markus

    Bravo pour cette excellente revue, technique et précise mais non austère.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

2015 : l’année de la reprise du marché chinois des vins et spiritueux

Après deux années de net ralentissement des importations de vins et spiritueux, le marché chinois semble repartir à la hausse.

IMG04590recadree_pommard_rk

Bientôt de nouveaux grands crus en Bourgogne ?

Faut-il décerner à certaines parcelles de premiers crus à Pommard et Nuits-Saint-Georges l’appellation “grand cru” ? C’est la question à laquelle doit répondre prochainement l’INAO. A Pommard, ce projet concerne ...

Vinexpo 2015 : un bon millésime qui relance l’attrait de ce salon international

La 18e édition du salon Vinexpo s’est tenue la semaine dernière à Bordeaux et s’affirme d’ores et déjà comme un beau succès. Premier Vinexpo inauguré par un président de la ...