Le projet LGV Bordeaux-Dax mal parti : Sauternes est soulagé

départ en vacanceLe verdict est tombé le 30 mars : la commission d’enquête a rendu ses conclusions sur le grand projet ferroviaire du sud-ouest et son avis est défavorable. Les vignerons de Sauternes sont soulagés, mais restent vigilants.

Ce projet de construction de près de 500 kilomètres de lignes à grande vitesse entre Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax était à l’étude depuis fin 2014. Il inquiétait notamment la sphère viticole sauternaise, puisque son tracé prévoyait une portion sur ce territoire, qui plus est, la ligne devait en traverser l’artère principale : le Ciron. L’importance de cette rivière pour le Sauternais est bien connue et tient à son rôle majeur dans l’équilibre du microclimat de cette région, et notamment dans l’apparition du fameux botrytis cinerea, dit la « pourriture noble ».

Les vignerons des appellations Sauternes et Barsac s’étaient largement mobilisés contre ce projet, en alertant l’opinion publique et en demandant son soutien fin 2014. Le syndicat viticole de l’appellation est donc soulagé et se félicite « d’une première avancée, ayant tout à craindre d’un projet qui constituait une réelle menace pour les appellations».

Alain Rousset,  président du Conseil régional d’Aquitaine, figure parmi les défenseurs de ce projet tout comme Alain Juppé ; ils ont pris acte à regret de cet avis négatif. Dans le camp des « antis » au contraire, le député PS Gilles Savary s’est réjoui des conclusions de ce rapport : « Enfin le bon sens et la rationalité économique, écologique et financière ont prévalu dans un projet de LGV qui n’est pas soutenable dans le contexte actuel », tout comme les élus EELV du Conseil régional d’Aquitaine.

Si le rapport conclut par un avis défavorable, il reconnaît tout de même un certain nombre d’aspects positifs : les retombées économiques envisagées, la création d’emplois pour la construction des infrastructures ou encore le bilan carbonne positif. Parmi les points négatifs, on retrouve entre autres les impacts environnementaux et une accentuation du phénomène de métropolisation (au détriment des villes de moindre importance). La commission d’enquête a rendu son rapport (qui reste indicatif et non-contraignant) au préfet de région qui l’a transmis à SNCF Réseau. Le gouvernement a jusqu’en juin pour se prononcer après avis du Conseil d’Etat.

Projet à suivre.

Lire le rapport complet de la commission.

Voir les ventes de vins de Sauternes

Consultez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

Sauternais : grève de bon sens pour la ligne TGV

Les sauternes constituent-ils une valeur de placement ?

Bordeaux : les vins de Sauternes peuvent-ils disparaître ?

 

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • L’expérience vin

    Heureusement pour les vignerons de Sauternes que ce projet soit mal embarqué ! En espérant que ce projet ne voit jamais le jour !

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Domaine de la Romanée-Conti

Belles enchères : à l’honneur, une verticale de La Tâche, de vieux Dom Pérignon et la réserve des Célestins d’Henri Bonneau

Les premières enchères 2016, qui se sont achevées le 13 janvier dernier sur iDealwine, comportaient leur lot de vins rares. Petit inventaire à la Prévert des flacons d’exception, plébiscités par ...

lafaurie peyraguey

Silvio Denz achète le Château Lafaurie-Peyraguey

Le Château Lafaurie-Peyraguey, premier grand cru classé de Sauternes, a été racheté par Silvio Denz, propriétaire de différents vignobles dans le Bordelais et à l’étranger ainsi que de la cristallerie ...

vente salle

Vente en salle : Chapoutier, Roederer, Guigal… et bien d’autres grands noms

Venez découvrir les lots mis en vente dans ce catalogue prestigieux. De belles références en perspective : Roumier, Mouton Rothschild, Moët & Chandon, Mumm, …